• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le retour triomphal de la chloroquine ?

Le retour triomphal de la chloroquine ?

La situation sanitaire est extrêmement tendue dans les pays du Sud de l’Europe : Italie, Espagne et France. En France, par exemple, vu le nombre de malades atteints du coronavirus malgré une semaine de confinement, les pouvoirs publics songent déjà à prolonger encore la durée de cette mesure sécuritaire que d’aucuns trouvent déjà draconienne.

Pourtant, l’espoir de venir à bout de cette pandémie virale est à portée de mains de presque tous les pays du monde. Il s’appelle « chloroquine », cette molécule connue de longue date et qui est utilisée pour de nombreuses pathologies inflammatoires et aussi contre le paludisme.

 Qui n’a pas entendu parlé de la quinine ?

Posez la question autour de vous. Aux personnes âgées en particulier. Les rescapées de la seconde guerre mondiale, s’il en existe encore parmi vos proches, vous en diront certainement beaucoup de choses. En ce qui me concerne, je n’ai pas connu mes deux grands-pères. Tous les deux sont morts bien avant ma naissance. Le paternel, je veux dire le grand-père paternel, est parti sans crier gare, d’une belle mort, à un âge certain. Quant au « maternel », combattant de la liberté, ils sont tombés dans une embuscade, lui et ses compagnons d’arme, en 1958, dans le massif montagneux des Babor. Mes grands-mères, par contre, elles ont survécu, aux deux guerres mondiales, à la guerre d’Algérie et à tous les fléaux qu’a connus l’humanité par le passé. Mais, elles ne sont plus de ce monde aujourd’hui.

Nul n’est éternel.

De la quinine, elles m’en ont parlé. N’ont pas parce qu’elles fréquentaient les bars et les café-maures. Non plus aussi parce qu’elles faisaient le marché et les supérettes (entre nous, qui n’existaient pas à leur époque), mais parce que cette substance anti malaria étaient distribuée, gratuitement, sous forme de comprimé avec un verre d’eau, dans les café-maures aux gens qui souffraient de fièvre. Et ils étaient nombreux, nos aïeux, en haillons et aux pieds nus, qui trimaient pour les colons. D’où l’appellation, jusqu’à ce jour, de « quina » de tout médicament sous forme de comprimés. Voilà pour la petite histoire. 

En fait, pour ne pas être injuste et ingrat, je dois reconnaitre que les colons français, eux aussi, avaient souffert, au même titre que les « indigènes » des ravages du paludisme qui sévissait à l’état endémique dans la Mitidja et autres régions marécageuses de l’Algérie. Et ces colons appelés aussi « pieds noirs » avaient, eux aussi, trimé comme des forçats pour faire de la Mitidja une plaine très fertile particulièrement en maraîchage.

Et, ironie de l’histoire, cette même plaine de la Mitidja se trouve être, actuellement, une zone de départ de l’infection virale, le Covid-19, pour laquelle le recours à l’ancienne molécule, la chloroquine, semble être la panacée. 

Historiquement, le mérite revient à un médecin militaire français qui a utilisé, lors de la conquête de l’Algérie, cette quinine pour traiter les états fébriles qui décimaient les troupes françaises. Ce médecin s’appelait François Maillot. A cette époque, la médecine n’était pas aussi développée que de nos jours et on ne faisait donc pas de différence entre les différentes pathologies infectieuses. On procédait par empirisme. Presque tous les malades fébriles étaient soumis au même traitement par la quinine. Les antibiotiques n’existaient pas alors. Il faudra attendre l’année 1928 pour qu’un autre médecin du non d’Alexandre Fleming découvre fortuitement la Pénicilline. Mais ceci est une autre histoire qui n’a rien à voir avec les infections virales d’une manière générale et le coronavirus en particulier.

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    



    • Jeekes Jeekes 28 mars 15:35

      @Jonas
       
      Toi t’as des actions chez Big Pharma !
       


    • Alcyon 28 mars 23:34

      @Jeekes
      moi je sais lire un papier. Quand tu vires de tes résultats
      1 mort
      3 en réa
      1 avec des nausée

      de ton groupe sous ton médoc, ton papier est bidonné. Va juste lire le papier bon sang.


    • doctorix doctorix 29 mars 00:38

      @Jonas
      Je vous adresse, ci-après, une publication très récente du Pr D. Raoult, qui date d’avant hier , qui démontre clairement la totale efficacité du traitement Hydroxychloroquine + Azithromycine, qui détruit le COVID 19 en 5 à 7 jours sans la moindre toxicité. Elle m’a été transmise par un ami, hier soir. Désolé, c’est en anglais. L’essai porte sur 80 personnes.
      Abstract
      We need an effective treatment to cure COVID-19 patients and to decrease the virus carriage duration. In 80 in-patients receiving a combination of hydroxychloroquine and azithromycin we noted a clinical improvement in all but one 86 year-old patient who died, and one 74 year-old patient still in intensive care unit. A rapid fall of nasopharyngeal viral load tested by qPCR was noted, with 83% negative at Day7, and 93% at Day8. Virus cultures from patient respiratory samples were negative in 97.5% patients at Day5. This allowed patients to rapidly de discharge from highly contagious wards with a mean length of stay of five days. We believe other teams should urgently evaluate this cost-effective therapeutic strategy, to both avoid the spread of the disease and treat patients as soon as possible before severe respiratory irreversible complications take hold
      J’ai le document complet mais c’est un pdf.
      Les américains ont confirmé ces résultats qui sont encore améliorés par injection IV de 1500 mg de vitamine C pendant 5 jours

      https://cogiito.com/a-la-une/hopitaux-de-new-york-traitant-des-patients-atteints-de-coronavirus-avec-de-la-vitamine-c/


    • doctorix doctorix 29 mars 00:41

      @Jonas
      Ah oui, j’oubliais.
      Science et Avenir est un torchon aux mains des laboratoires.


    • pemile pemile 29 mars 00:48

      @doctorix « qui démontre clairement la totale efficacité du traitement »

      1 décès et 65 guéris seulement sur 80, c’est un succès total équivalent à l’absence de traitement, non ?

      « J’ai le document complet mais c’est un pdf. »

      https://www.mediterranee-infection.com/wp-content/uploads/2020/03/COVID-IHU-2-1.pdf


    • pemile pemile 29 mars 00:50

      @doctorix

      Lire le PDF est aussi instructif pour voir que seulement 23 patients recrutés sur 80 avaient plus de 60 ans.


    • Cyrus de cylonie L’ Hermite (IX) 29 mars 00:57

      @pemile

      oui je t’ ais pas répondus la dessus ...
      c’ est un manque evident dans le « panel de test » 
      inversement dans un test « peliminaire » on fait avec les malade qu’ on as ...

      il faudrais egalement arriver a distinguer les forme S1, S2 ,S3
      et les forme Ln(cardiopathique) .. savoir lesquels resiste au traitements , et les quelle sauve des malades ...

      LE but n’ est pas de savoir si raoult a raison , ou tord , ca va vite devenir evident ...
      mais de tout faire pour sauver les malades qui peut etre peuvent l’ etre ...

      Sinon on fait plus rien la medecine c’ est une equation simple

      malade/risque<=benefice 


    • pemile pemile 29 mars 01:00

      @L’ Hermite (IX) « inversement dans un test « peliminaire » on fait avec les malade qu’ on as »

      Mais Raoult accumule les biais et la précipitation alors qu’une étude d’envergure est en cours ! smiley


    • Cyrus de cylonie L’ Hermite (IX) 29 mars 01:11

      @pemile

      Je ne conteste pas les biais , et les precipitation ...
      il me semble t’ avoir dit qu’ il etait sans filet , et dans le flou deontologique ...

      Y a une barriere tres nette entre pratique clinique et expérimentation
      ( je faisait meme allusion a DR frankenstein/mangelev)

      Frankeinstein , a commis des faute en cherchant la vie 

      mangelev en a commis en cotoyant la mort ... 

      je t’ ais dit aussi , il aura la taule ou le nobel ...
      je suis tres critique envers ses travaux ( pas seulement les Z)
      mais je le le laisse tenter de prouver ...
      je sait pas si j’ aurais le courage de me dresser contre l’ avis officielle ...

      --------------------------------------------------------------------------------------------------
      l’ etude officielle a ejecter l’ azythromicine , medoc qu’ on donne pour toute pneumonie , et peut etre meme le secret contre le covid ...
       
      ca aussi desolé c’ est ANTI-science ...

      les deux ensemble on as le probleme du QT cardiaque et la oui ca complique les chose ...ca peut meme creer plus de mortalité que le covid ...

      mais avec les deux ECG , ca semble supprimer le probleme ...
      aux cardiologue en colege de definir la limite de traitement benefice/risque .
       


    • Cyrus de cylonie L’ Hermite (IX) 29 mars 03:23

      @CLOJAC

      a mon cord defandant , on ne peut que trancher sur une etude complete et impartialle ...l’ estime que j’ ais pour DR , ne fait pas de lui le messie ...

      l’ estime que j’ ais pour lui , c’ est de le voir s’ embarquer dans une aventure ou il joue « tapie » sur une derniere mise , il risque tout , carriere , reputation, bien personelle .

      je sais pas s’ il as tord ou raison , mais c’ est la seule piste valable , le kaletra (anti vih bi-therapie) et l’ autre anti ebola « retsedir » semble dans les choux au mois autant que HCQ+azi .... pourquoi chercher a prouover le plus cher ?

      les onde QT sont un problème pour les 3 traitement 
      cf vidal et autre 


    • doctorix doctorix 29 mars 11:52

      @pemile

      Raoult accumule les biais et la précipitation alors qu’une étude d’envergure est en cours ! 
      Votre soif de précision vous honore.
      Elle mérite certainement qu’on sacrifie 300 personnes par jour en France sur l’autel de la rigueur afin d’attendre les résultats..
      Le Conseil d’Etat vous suit parfaitement dans cette voie meurtrière, puisqu’il vient de repousser à au moins dix jours la prescription de chloroquine par les généralistes dès les premiers signes.
      Qu’est ce que ça peut foutre qu’on ne soit pas sur, puisque ce produit a été prescrit à 1 milliard d’hommes ?
      Vous parlez de la vie de 3000 personnes en France, à qui il faut donner une chance, et justement avant la fin de l’étude.
      Parce qu’après, dans les deux cas, ils seront morts.


    • doctorix doctorix 29 mars 11:55

      dans les deux cas
      Je veux dire si ça ne marche pas, ou si ça marche et qu’on ne l’a pas administré.


    • doctorix doctorix 29 mars 12:28

      l@pemile

      In a cohort of 191 Chinese inpatients, of whom 95% received antibiotics and 21% received an association of lopinavir and ritonavir, the median duration of fever was 12 days and that of cough 19 days in survivors, with a 28% case-fatality rate 

      C’est sur, 28% de morts au lieu de 1%, de la fièvre après 12 jours et une toux après 19 jours, Raoult a tout faux.


    • pemile pemile 29 mars 12:33

      @doctorix "Elle mérite certainement qu’on sacrifie 300 personnes par jour en France sur l’autel de la rigueur afin d’attendre les résultats..« 

      Non, j’attends les »résultats" que devrait fournir Raoult et qu’il n’arrive toujours pas à fournir smiley


    • Aristide Aristide 29 mars 13:24

      @pemile

      Un combat de titans !!!


    • doctorix doctorix 29 mars 23:36

      @pemile

      Les résultats de cette étude mentionnent « une évolution favorable » pour 65 patients (81%), tandis que douze ont été mis sous oxygénothérapie. Seul un patient est resté en soins intensifs et un autre âgé de 86 ans est décédé. 

      12 sous oxygène, ça ne veut pas dire 12 sous respirateur.
      Je compte 77 qui paraissent sauvés. Un mort et un ventilé.
      D’ailleurs il en manque 1.

      Si vous voulez faire mieux, Pemile, faut aller à Lourdes.
      Ca tombe bien, vous y trouverez Douste Blazy, le maire, qui pour une fois ne dit pas de conneries
      https://rmc.bfmtv.com/emission/coronavirus-pourquoi-douste-blazy-soutient-raoult-sur-la-chloroquine-1884476.html

      Si, quand même : il ne peut pas s’empêcher :
      ...soit on ne fait rien, c’est-à-dire on donne du Doliprane et rien d’autre, soit nous avons un homme (le professeur Raoult)...
      Et pourquoi pas de l’arsenic ?


    • pemile pemile 29 mars 23:55

      @doctorix "Les résultats de cette étude mentionnent « une évolution favorable » pour 65 patients (81%), tandis que douze ont été mis sous oxygénothérapie. Seul un patient est resté en soins intensifs et un autre âgé de 86 ans est décédé.« 

      Et que dit l’étude de l’état de santé actuel des 13 patients encore hospitalisés ?

       »D’ailleurs il en manque 1."

      Non, 65 guéris + 1 mort + 1 soins intensifs + 13 toujours hospitalisés.


    • vaietsev1 28 mars 17:45
      @ghedia aziz

      Impossible de retirer les caractères gras ,vous en avez de la chance !

      Vous l’avez dis ,la chloroquine ne soigne pas seul ,elle n’est pas un remède ,ni un remède non plus avec l’hydro tetranzadropyme ou un nom de ce genre .


      • rugueux 29 mars 09:08

        @l’auteur

        Je ne sais pas si vous êtes réellement chirurgien mais je suis absolument certain que vous n’êtes ni pharmacien ni chimiste...

        Quinine et chloroquine n’ont strictement rien à voir si ce n’est que ces deux molécules sont utilisées pour traiter le paludisme...c’est un peu comme confondre le beurre avec la margarine, c’est assez affligeant d’entendre ce genre de bêtise à longueur de journée y compris chez nos experts des chaines d’infos en continu.


        • GHEDIA Aziz GHEDIA Aziz 29 mars 09:54

          @rugueux La chloroquine est un dérivé de la quinine qui est extraite d’une plante de l’Amérique latine. Voir Wikipédia.


        • doctorix doctorix 29 mars 11:43

          @rugueux
          Quand on ne sait rien, on ferme sa gueule.
          La chloroquine est le principe actif de l’écorce de quinquina, synthétisé et amélioré ensuite.
          Même wiki le dit (c’est dire si c’est vrai...)
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Chloroquine
          ...la quinine, dont elle est un substitut synthétique, et l’hydroxychloroquine, une molécule qui lui est proche
          Laissez parler les grandes personnes.


        • rugueux 29 mars 11:45

          @l’auteur

          wiki ce n’est pas une revue de chimie...la quinine est un alcaloïde naturel de la famille de quinolines...la CHQ une molécule de pure synthèse de la famille des amino-4-quinoléïnes....

          Je me garderais bien de vous donner des leçons d’anatomie ou de chirurgie, mais vous avez zéro en chimie.


          • doctorix doctorix 29 mars 12:01

            @rugueux
            Donc ces molécules n’ont aucun rapport entre elles, pas plus qu’une otarie avec un chimpanzé, c’est ça ?
            C’est pourtant de l’étude de l’écorce de quinquina qu’est née la CHQ, ou bien ça n’a rien à voir ?
            On a peut-être zéro en chimie, mais vous avez zéro en intelligence.
            Dans le premier cas, on peut guérir.


          • nono le simplet nono le simplet 29 mars 12:32

            @doctorix
            Donc ces molécules n’ont aucun rapport entre elles, pas plus qu’une otarie avec un chimpanzé, c’est ça ?

            sûrement plus qu’un docteur X avec 

            ... doctorix ...


          • CN46400 CN46400 30 mars 08:56

            Personne n’est obligé de prendre un médicament quelconque, mais voilà qu’un médicament serait interdit à ceux qui sont volontaires pour le prendre. Mais il est vrai que, confinement oblige, on a aussi interdit Lourdes...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès