• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Inflation du baril de pétrole et du litre d’essence : à qui profite (...)

Inflation du baril de pétrole et du litre d’essence : à qui profite la hausse ?

Chaque semaine, depuis janvier 2007, notre base de données enregistre les prix et les cours : du baril de pétrole WTI, de l’euro vs dollar et du litre d’essence 98 délivré par un hypermarché 1 - toujours le même.

Sur le 2ème trimestre 2021 et le 2ème trimestre 2022, nous avons enregistré les prix et cours moyens suivants :

Rappel : 1 baril contient 159 litres.

Moyenne 2ème trimestre 2021

 

Soit au litre en 2021

 

Moyenne 2ème trimestre 2022

 

Soit au litre en 2022

Variation du litre 2021/2022 et de l'euro

Baril WTI en dollar

$ 66.359

$ 0.417

 

$ 108.750

$ 0.684

+ 64.03 %

Baril WTI en euro

54.911 €

 € 0.345

 

102.134 €

 € 0.642

+ 86.19 %

1 euro =

$ 1.209

 

 

$ 1.065

 

  • -11.9 %

Essence 98

 

1.521

 

 

2.180 € 3

+ 43.33 %

 

Comment s’expliquent ces variations ?

L’inflation du baril - en dollars – s’explique essentiellement par la loi de l’offre et de la demande sur cette matière première. D’abord due à la reprise économique mondiale depuis la baisse 2 de la pandémie du Covid à l’automne 2021, ensuite par l’invasion de l’Ukraine par les troupes de Vladimir Poutine, enfin par le jeu « naturel » des producteurs - l’OPEP, la Russie et le 1er producteur d’entre eux : les USA - qui profitent de la demande sur cette ressource épuisable, non renouvelable, et encore tant utilisée.

L’inflation du baril - en euros - s’explique aussi par la faiblesse de l’euro contre dollar : -11.9% sur la période !

Pourquoi une telle baisse de l’euro face au dollar ? Hors interventions des 2 banques centrales (Fed et BCE), la monnaie est essentiellement le reflet de l’économie qu’elle irrigue et de ses perspectives à court et moyen terme. La croissance des USA a été 5.7% en 2021. Supérieure de 14% à celle de la zone euro en 2021. L’économie américaine pourrait être en surchauffe en 2022, ce qui ne sera certainement pas le cas de la zone euro, avec la menace russe à ses frontières.

Pour l’Union européenne, la hausse du baril conjuguée à la baisse de l’euro : c’est de l’inflation importée.

Inflation importée, qui a des conséquences directes à la pompe, avec une hausse de 43.33% du prix du litre d’essence 98, sur la période.

 

Qui a profité le plus de l’inflation sur le litre d’essence ?

 

Les pays exportateurs :

  • Ont vu le baril de pétrole brut progresser de 64.03 %, entre le 2ème trimestre de 2021 et le 2ème de 2022. Avec une consommation journalière mondiale de 95 millions de barils, ils ont donc engrangé un sur-profit journalier de $ 4.027 milliards. Donc, sur un trimestre cela fait la coquette somme de $ 362,4 milliards.

 

Les pétroliers français, TotalEnergie et consorts :

Nous n’avons pas assez d’éléments pour calculer le sur-profit qu’ils ont engrangé sur la période. Nous savons que TotalEnergie a fait 4.9 milliards de dollars de bénéfice au 1er trimestre 2022, malgré de lourdes dépréciations sur ses investissements russes.

Nous connaîtrons le bénéfice du 2ème trimestre 2022, le 28 juillet.

 

L’État français :

En France, sur chaque litre d’essence vendu, il y a :

  • 40 % du prix qui reviennent au producteur du brut, à l’importateur, au raffineur… et au distributeur pour couvrir leurs divers couts (matière première, transports, stockages, raffinage, distributions, etc.) ;
  • 60 % du prix à la pompe sont des taxes – TICPE, TVA et TGAP, notamment perçues par l’État.

Ainsi :

  • Au 2ème trimestre 2021, sur chaque litre d’essence, l’État prélevait 60 % du prix de vente de 1.521 €, soit : 0.913 euro ;
  • Au 2ème trimestre 2022, sur chaque litre d’essence, l’État a prélevé 60 % sur le prix de vente de 2.18 €, soit : 1.308 euro.

Grâce à l’inflation du prix du baril, l’État a empoché 0.395 euro de plus (1.308 – 0.913), par litre d’essence, le 2ème trimestre 2022 par rapport au 1er trimestre 2021.

Dès le 1er avril 2022, l’État a décidé de rendre 0.18 euro sur chaque litre vendu, aux automobilistes, c'est-à-dire 45.57 % de 0.395 €.

Cette aide, sous forme d'une prime de 18 cts par litre, a "couté" 2.25 milliards 4 d’euros à l’État, pour la période sous revue. Mais, ce dernier s'est gardé 2.69 milliards 5, qu'il n'a pas rendu aux automobilistes.

La prime de 18 cts est prolongée jusqu’à la fin de l’année 2022.

Ainsi, outre les producteurs de pétrole et les pétroliers français, l’autre profiteur de l’inflation du baril de pétrole et du litre d'essence est donc le budget de l’État.

État qui va engranger, grâce à cette inflation, quelque 8 milliards d’euros de plus en 2022, sans rien faire… et sans aucune manifestation. Bravo l’artiste !

 

  1. Centre commercial Carrefour en banlieue parisienne.
  2. En France, nous sommes passés de 196 morts par jour durant le 2ème trimestre 2021, à 83 au 2ème trimestre 2022 (base de données personnelle).
  3. La prime de l’État a été rajoutée au prix nominal, de 2.00 €, affiché par la station essence, pour le 98.
  4. « Cette « aide exceptionnelle » est prévue pour durer quatre mois. « C’est une mesure pour tous les particuliers [et] une mesure de soutien pour les agriculteurs, les pêcheurs, les transporteurs routiers, les taxis et les acteurs des travaux publics », indique le ministère dans un communiqué, qui précise que « son coût est estimé à 3 milliards d’euros ». »

Soit 2.25 milliards pour le 2ème trimestre 2022.

  1. ((2.25/45.57%) * (100%-45.57%)) = 4.937 milliards * 54.43% = 2.685728 mds

 

Crédit photo : LIEN.


Moyenne des avis sur cet article :  3.25/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 4 juillet 08:39

    Pour ce qui est du tiroir caisse de l’état, il faut bien trouver des recettes pour payer la facture du slogan « quel qu’en soit le prix » à propos de la « guerre » contre le Covid sans augmenter les impôts directs. Les taxes (dont la TVA) sont beaucoup plus discrètes, très juteuses, et rackettent tout le monde sans tenir compte de leurs ressources, ce qui aboutit à ponctionner davantage les revenus modestes que les nantis proportionnellement.

    Du coup, cette montée en flèche des cours et la fermeture des robinets du gaz russe rendent le pétrole de schiste américain concurrentiel !

    Bizarre, bizarre…


    • charlyposte charlyposte 4 juillet 10:20

      @Séraphin Lampion
      Bientôt une taxe sur les kilos de bouses de vaches !!! au delà de deux kilos je propose 10 euros de taxe pour sauver la planète des bipèdes smiley


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 4 juillet 14:54

      @charlyposte

      c’est pas avec ce qu’elles gagnent que les vaches pourront payer !


    • charlyposte charlyposte 4 juillet 14:57

      @Séraphin Lampion
      Il faut également comptabiliser les vaches à lait sur deux pattes smiley


    • chantecler chantecler 4 juillet 08:51

      J’ai du mal à suivre vos explications ....

      Appelez vous inflation la surtaxation des carburants que nous impose l’état actuellement ?

      Celui-ci nous impose un nouvel impôt très pesant sur l’ensemble de la population qui utilise par nécessité une automobile .

      Après avoir claqué des sommes inconvenantes pour protéger soi disant notre santé quoi qu’il en coûte . Tout en propulsant les hôpitaux vers la faillite .

      Quant à la guerre en Ukraine quand on sait que les répercussions au point de vue pouvoir d’achat , ne sont que les conséquences de l’acceptation des sanctions exigées par les USA contre la Russie , ça commence largement à me foutre en boule ...

      Et je me dis , en bout de réflexion , et surtout entre deux épisodes covid , que les néolibéraux ne sont que des escrocs qui détournent des sommes colossales de pognon des poches des salariés pour faire court .

      Bref que le soi disant ruissellement avancé par E. Macron il y a plus de 5 ans est davantage une arnaque avec une pompe à fric fonctionnant dans l’autre sens et en faveur de la finance .


      • Aimé FAY Aimé FAY 4 juillet 09:06

        @chantecler

        Inflation ?



      • Attila Attila 4 juillet 11:22

        @chantecler
        Et les obligations d’État indexées sur l’inflation quand l’inflation repart à la hausse, ça va nous coûter un pognon de dingue !
        Scandale sur la dette publique

        .


      • Clocel Clocel 4 juillet 09:22

        Et les 15% d’augmentation sur l’eau de source, la faute à Poutine !?

        La pantalonnade sur l’huile de tournesol qui en a profité pour faire la culbute !?

        On est tout sauf dans une économie de marché les gars, réveillez-vous, ça va piquer sinon...


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 4 juillet 09:33

          @Clocel

          Et la disparition de la moutarde (mais pas de la mayonnaise) ?
          Et le prix des bananes : il y a des bananiers en Ukraine ?


        • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 4 juillet 09:51

          @Clocel

          Salut, pourrait t’on dire ( de ce que j’en vois en long , en large et en travers, aucun doute en ce qui me concerne) que si, nous sommes justement bien dans une économie de marché qui a justement produit exactement ce qu’elle devait produire, qui était prévisible dès le début bien sur, et inévitable, et qui se déroule devant nos yeux.

          c’est à dire la victoire finale de UN sur l’ensemble...que dès la première seconde où l’humain a choisit la compétition ( qui élimine..) être tous, pensant juste à soi et à son trou du cul génial bien sur, un MOA qui pourrait alors voir plus sur le dos des autres évidemment, dès cette première seconde le destin final auquel nous participons là, était bien sur inévitable et prévisible. bis repetita.

          Je pense même que nous ne devrions pas râler du tout, nous avons tous sauf exceptions rares , depuis des millénaires, voulu jouer au jeu de la compétition qui élimine ( économie de marché etc, ) pour que MOA j’ai plus, , nous devons en accepter les effets, la finalité, la masse est vaincue et doit se soumettre...vaincue par elle même et ses choix déments..

          La situation est assez pitoyable coté de nous la masse humaine, car il n’y a pas de masse mais une non somme d’individus...
          La compétition voulue par tous a généré d’inévitables gagnants qui eux coopèrent sur un seul point : niquer les masses, ça suffit pour écraser cette masse qui n’en est pas une, n’ayant aucune unité sur quoique ce soit, il n’y a aucun « NOUS »..

          Mais voila, aller dans cette direction revient à voir que MOA aussi je me suis totalement trompé...pour une majorité il est ABSOLUMENT hors de question de voir et d’accepter ce fait évident...plutôt ne rien faire et crever..Même chose pour l’occident en ce moment,
          Oh rien de neuf bien sur, juste une autre façon d ’exprimer ce que Jacques Bénigne Bossuet exprimait il y a environ 350 ans..

          "Mais Dieu se rit des prières qu’on lui fait pour détourner les malheurs publics quand on ne s’oppose pas à ce qui se fait pour les attirer. Que dis-je ? Quand on l’approuve et qu’on y souscrit."

          Ça peut paraître faux ou banal, cela ne l’est pas, car là en ce moment nous tressons la corde qui va nous pendre et nous creusons notre tombe..

          but we are happy !!! NOPE !!

          respect sincères bien sur..


        • Clocel Clocel 4 juillet 10:05

          @Séraphin Lampion

          La moutarde « maison » est excellente, pas plus de raisons d’en acheter que de la mayonnaise...

          Faut juste avoir un grinder « capable », sinon les séances mortier en famille ne sont souvent pas tristes. 

          Sinon, une mayo sauce Sriracha, essaie, tu m’en diras des nouvelles !

          Gaffe, c’est de la dynamite cette sauce ! smiley


        • Clocel Clocel 4 juillet 10:06

          @Géronimo howakhan

          Je ne suis pas totalement d’accord avec toi, mais j’ai la flemme de développer, une autre fois peut-être ! 


        • charlyposte charlyposte 4 juillet 10:24

          @Séraphin Lampion
          Sans l’Ukraine le monde s’arrête de fonctionner et autant celui de vivre smiley


        • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 4 juillet 10:42

          @Clocel

          Dans mon cas, la flemme a été et est souvent une bonne conseillère..je dis donc : très bien..
           smiley


        • charlyposte charlyposte 4 juillet 11:36

          @Séraphin Lampion
          Il y a surtout en Ukraine une politique bananière smiley


        • John  Captain Jack 4 juillet 10:12

          Salut !

          Entre le prix des carburants, le prix de l’énergie, le prix de l’alimentation, le manque de gaz et etc ... Je crois que nous allons bien nous fendre la gueule cet hiver ... Bon il y a aussi ceux qui vont serrer les dents ... Mais ça nous le verrons pas trop au travers des masques anti-covid qui seront sûrement d’ici là redevenus obligatoires ...

          Préparons donc nos stocks de pâtes et de patate et etc ... N’oublions pas les bougies ... Comme si nous partions en vacance ... Préparons le nécessaire pour passer l’hiver à la maison ... Ne pas oublier de garder aussi un stylo à porté de mains pour remplir les nouvelles attestations de déplacements ... Préparons nous pour survivre dans cet hiver 2022-2023 ... 

          Mais bon qui sait entre temps on aura peut-être eu droit à une nuit courte mais chaude ce qui nous évitera du coup un hiver long et froid !

          « On a beau dire on a beau faire ... Le vieux monde vas s’écrouler ... Que ce soit des siècles ou des années ... Le vieux monde va s’écrouler ... L’histoire va se répéter ... Y’a qu’à voir dans le passé ... Rira bien qui rira le dernier ! Ce soir je peux vous assurer qu’on achèvera le passé ... »

          Bonne chance à tous !


          • Clocel Clocel 4 juillet 10:19

            @ Captain Jack

            Ce n’est pas le vieux monde qui s’effondre, ce sont nos illusions...


          • charlyposte charlyposte 4 juillet 10:27

            @Clocel
            Vivement un vaccin contre toutes ses illusions smiley


          • Jonas 4 juillet 17:42

            A l’auteur. 

            Juste une question simplement simple , puisque , vous êtes l’auteur de deux dictionnaires économiques. 

            Est-ce que d’après vous , les mesures pour favoriser le pouvoir d’achat du gouvernement ne vont pas favoriser la hausse des prix ?

            Le problème de l’inflation est d’abord celui de l’offre et non pas celui de la demande. 



            • SAVING-Private-ASSANGE 4 juillet 20:58

              Dès le 1er avril 2022, l’État a décidé de rendre 0.18 euro sur chaque litre vendu, aux automobilistes, c’est-à-dire 45.57 % de 0.395 €.

              Cette aide, sous forme d’une prime de 18 cts par litre, a « couté » 2.25 milliards 4 d’euros à l’État, pour la période sous revue. Mais, ce dernier s’est gardé 2.69 milliards 5, qu’il n’a pas rendu aux automobilistes.

              ET vous voulez que l’Etat demande sincèrement aux fournisseurs de baisser les Prix du Baril ????


              • zygzornifle zygzornifle 5 juillet 08:41

                Cela n’empêche pas les politiques de sillonner la fRance a nos frais ..... 


                • ETTORE ETTORE 5 juillet 11:11

                  A la frontière Allemaaaaaande, le E10 est à 1.73 le litre. (Dimanche dernier)

                  Et encore, ça c’est à la frontière pour les gogo Franzosich, qui y font a file.

                  Alors se demander, de qui on se paye la tronche....

                  La réponse est : Notre Mozar-Helas de la Finance ! Se sert de la pompe à or brut, pour le transmuter en Or-Dur !

                  Et comme ALf-chimiste, pour ce qui est de transformer l’essentiel, en hors de prix, il sait faire.

                  Il n’y a que cette Con-fratrerie, d’inutiles, qui restent couteux, même si ils ne servent à rien.

                  Mais ça, c’est toute la magie de l’enfumage !


                  • zygzornifle zygzornifle 6 juillet 09:30

                    @ETTORE

                    En Italie le litre est en moyenne a 20 centimes de moins .....


                  • ETTORE ETTORE 6 juillet 12:15

                    Allez, un petit exemple qui ne mange pas de pain....

                    Les pellets.....

                    Passé de 250 Euros la tonne, à près de 550.....Aujourd’hui....Mais, après les vacances d’été.....LE JACK POT  ! Sur le dos des cigales !

                    Tous les fournisseurs sont en rades ! Plus de stock ! ( appros venant principalement d’Allemagne )

                    Un revendeur, m’as dit que, les traders,,ont racheté TOUS les stocks disponibles, et stockés en attendant les premiers froids....Et la chaleur du pognon, facilement gagné.

                    A savoir que ce revendeur, à lui même un hangar rempli de pellets !

                    Alors trader, ou autres, tout le monde dans la filière, s’est lancé dans ce jeu à la con, de provoquer une pénurie, pour exploser les coûts.

                    LAMENTABLE !

                    Et les premiers les « plus lamentables », sont ces pignoufs de ce gouvernement, qui incitent « à pisser sous la douche » « de moins se déplacer en voiture » « de baisser la climatisation » « de chauffer moins »........Alors que pour eux, c’est la DOLCE VITA, toute l’année.

                    Marre des ces cons patentés !

                    Mais vraiment marre !!!


                    • troletbuse troletbuse 6 juillet 12:23

                      @ETTORE
                      Et pour les pénuries, le jeûne absolu, excellent pour la santé et contre l’obésité, le diabète, le cholestérol, etc  smiley


                    • troletbuse troletbuse 6 juillet 12:25

                      @troletbuse
                      Et aujourd’hui, ciel dégueulasse bourré de trainées mises par la géo-ingénierie.
                      Partout des petits nuages qui n’émaneront que la sécheresse.


                    • ETTORE ETTORE 6 juillet 17:07

                      Oui, ciel bizarre, laiteux....

                      On nous annonce une irruption solaire, avec orage magnétique .

                      Décidément, avec « le Mouïses de la Finance », toutes les plaies sont au rendez vous.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité