• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Luigi Cavaliere

Luigi Cavaliere

Je ne suis pas un écrivain. Je m'exprime quand j'ai quelque chose à dire. Sinon je me tais.

Tableau de bord

  • Premier article le 06/02/2008
  • Modérateur depuis le 03/01/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 21 137 430
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1367 1087 280
1 mois 103 96 7
5 jours 13 10 3

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Luigi Cavaliere Luigi Cavaliere 2 mai 14:08

    @Ariane Walter

    J’ai hésité à écrire auteur mais je me serais senti coupable si vous m’aviez fait le reproche inverse, celui de n’avoir pas féminisé le substantif. Je me sens perdu sur ces questions-là... Mais vous ne devriez pas vous focaliser sur l’aspect de noblesse. Faire partie de la noblesse n’est pas un privilège à mes yeux. Être noble l’est.



  • Luigi Cavaliere Luigi Cavaliere 2 mai 14:04

    @Ariane Walter

    Je n’ai vu que ce qui a été diffusé, et c’est la seule chose qui m’intéresse dans ce cas parce que c’est ce que la masse a vu. Le travail de démolition préalable dans le reportage en ouverture m’a semblé complètement fou en comparaison de l’esprit de l’interview. Après, j’ai un biais pour Raoult - un infectiologue pragmatique qui professe une sympathie pour les livres de Paul Feyerabend a toute la mienne. Je ne sais pas comment le client BFM lambda a reçu cet entretien (je ne me fie pas aux SMS ou aux tweets lus sur le plateau en retour, le tri est toujours malhonnête), et je suppose que le retour d’Apolline à Paris a été fonction de ces retours.



  • Luigi Cavaliere Luigi Cavaliere 2 mai 13:44

    Contrairement à l’autrice de l’article, j’ai l’impression que Raoult a gagné le respect de la journaliste au long de l’entretien. Il s’est montré mesuré et accessible, sans non plus simplifier ses arguments. Sur la fin, elle semblait même en position de s’entendre avec lui. Je ne sais pas si elle s’est sentie désarmée, mais j’ai senti comme une pointe d’admiration, dans le sens où la discussion est restée ouverte du début à la fin (et où les feuilles qu’elle tenait dans la main n’avaient plus aucune importance). Si le fond du propos de Raoult était effectivement courageux, il ne l’a pas matraqué, il l’a simplement énoncé. Sa victoire est dans la forme.



  • Luigi Cavaliere Luigi Cavaliere 14 avril 20:41

    @Matlemat

    Allez savoir si le but n’est pas de faire paniquer les gamins aussi maintenant... En tout cas, il a fixé l’objectif du 11 mai, et si le matos n’est pas là, il aura du mal à le justifier. Les gens font leur part du boulot en restant chez eux, il a annoncé qu’il allait remplir sa part du contrat, on va voir s’il sera à temps sur les masques et les tests. S’il ne l’est pas, les justifications seront dures à inventer. M’enfin, ils ont beaucoup d’imagination dans les hautes-sphères. Tous les prétextes y sont bons pour ne pas faire face à ses responsabilités.



  • Luigi Cavaliere Luigi Cavaliere 14 avril 18:55

    @Matlemat

    Mais non, il n’a pas menti, il a fixé un objectif. Si cet objectif n’est pas réalisé, ce sera sa faute. Il a bien énoncé qu’au 11 mai, on devrait avoir tests et masques pour se permettre de renvoyer les enfants dans les classes. Sauf s’il sait que c’est irréalisable, ou qu’il a annoncé ça pour mettre la panique et tout ralentir une fois de plus de façon à prolonger le confinement plus longtemps ensuite...

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès