• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Hydroxychloroquine et coronavirus, comment apprécier la valeur des (...)

Hydroxychloroquine et coronavirus, comment apprécier la valeur des résultats de Didier Raoult

Le chercheur Didier Raoult, directeur de l’IHU Méditerranée Infection, a publié le 27 mars une nouvelle étude tentant de démontrer l’efficacité de la combinaison de l’hydroxychloroquine et d’un antibiotique dans le traitement du Covid-19.

Alors que la controverse médicale autour de ce traitement continue et s’amplifie, n’y-t-il donc pas d’autre choix que s’en remettre soit aux arguments d’autorité du directeur de recherche, soit aux arguments d’autorité des médecins détracteurs  ? Voire à des a priori soit optimistes, soit pessimistes, ou bien à une « volonté de croire », ou de ne pas croire… bref, tout sauf des arguments rationnels  ?

Si, il y a un autre choix. Un regard aux méthodes des deux études réalisées par l’équipe de Didier Raoult permet de conclure quant à la valeur de leurs résultats

L’IHU Méditerranée publiait sur son site en date du 17 mars les résultats d’une première étude sur le traitement de malades du Covid-19 par hydroxychloroquine et antibiotique combinés

Vingt cas ont été traités dans cette étude et ont montré une réduction significative du portage du virus au sixième jour après traitement par rapport au groupe témoin, et une durée moyenne de portage (du virus) beaucoup plus faible que celle rapportée dans la littérature pour les patients non traités

L’étude du 17 mars a suscité de fortes polémiques, entre espoirs soulevés dans le pays et au-delà, et scepticisme manifesté par une grande partie de la profession médicale - cependant pas la totalité.

Plaquenil.jpg

Plaquénil est le nom commercial de l’hydroxychloroquine, un médicament qui soigne notamment le lupus

En voici une intéressante mise en perspective par Dahly, Gates et Morris, qui sont des spécialistes de la statistique.

Il ne s’agit pas d’une nouvelle étude médicale, et les auteurs ne sont pas spécialisés en médecine. Ce sont des statisticiens, c’est-à-dire des gens en mesure de jauger la manière dont une étude scientifique traite ses données et d’indiquer à quel point les résultats de cette étude sont significatifs. Le mot "significatif" a un sens précis en sciences, il désigne ce qui est suffisamment clair et prononcé pour se dégager du hasard. En somme, ce que les statisticiens examinent dans l’étude de l’équipe Raoult du 17 mars, c’est à quel point ils ont utilisé les méthodes qui permettent de distinguer un phénomène réel d’un simple effet du hasard.

Ai-je écrit que leur texte est une "mise en perspective"  ? J’aurais pu écrire une démolition en règle  !

En un mot, la première étude de Raoult, outre la très petite taille de l’échantillon, souffre de plusieurs erreurs méthodologiques graves qui empêchent de conclure quoi que ce soit, ni dans un sens ni dans l’autre. Notamment :

  • Pas de prise en compte des "covariables" usuelles, c’est-à-dire de tout ce qui pourrait influer les chances de guérison d’un patient, par exemple l’âge, le stade de la maladie ou d’autres. En somme, pas de prise en compte par exemple du fait qu’on a davantage de mal à guérir, ou même à survivre, quand on est âgé. Ni de la différence entre les chances de survie de patients à des stades différents de la maladie. Ni... etc. etc.
  • Pire encore, pas de prise en compte de plusieurs patients qui sont sortis de l’étude, ce qui vu les faibles effectifs a un effet catastrophique sur le caractère significatif des résultats. D’autant plus que parmi six patients "oubliés" par l’étude, quatre ont vu leur état s’aggraver de manière catastrophique, admission en réanimation ou mort  !

Il vaut la peine de citer quelques extraits de la longue liste des erreurs méthodologiques trouvées par Dahly, Gates et Morris dans l’étude Raoult du 17 mars :

"Absence d’une analyse ajustée des covariables (comme par exemple) âge, sexe, degré de maladie, moment de l’apparition des symptômes par rapport à l’inclusion dans l’étude, et centre médical"

"On n’inclut normalement pas une personne dans un essai à moins qu’elle ne consente à recevoir le traitement testé. Ce n’était pas le cas dans cette étude. Au lieu de cela, les patients témoins ont inclus ceux qui ont refusé le consentement pour le régime de traitement actif. Le fait que des patients n’aient pas donné leur consentement est un signal d’alarme, non seulement pour l’interprétation de l’essai mais aussi pour son éthique"

"Sur les 26 patients traités à l’hydroxychloroquine, 6 ont été exclus de l’analyse (...) Quatre de ces patients ont eu de mauvais résultats (admission aux soins intensifs ou décès), il est donc probable que leur omission a permis d’améliorer les résultats du groupe traité"

Si l’on réintègre les 6 patients exclus de l’étude, on obtient un groupe de 26 patients qui ont reçu le traitement avec la combinaison hydroxychloroquine et antibiotique, dont 4 ont dus être admis aux soins intensifs et 1 est mort. Soit un taux respectivement de 15% et de 4%... c’est-à-dire le même que celui des patients qui n’ont pas reçu ce traitement  !

Ce qui permet d’énoncer la première loi de Raoult

"Enlevez d’un groupe les malades en soins intensifs et les morts, le groupe aura l’air bien mieux portant"

On ne parle pas d’une étude qui aurait simplement pris quelques raccourcis pour gagner du temps mais montrerait un effet net, ou même la suspicion d’un effet. Une fois réintégrés les patients "oubliés" par l’étude... il n’y a plus d’effet du tout. Et l’on n’a encore corrigé que l’une des erreurs méthodologiques de l’étude, et on n’a pas pu corriger bien sûr sa petite taille.

Une nouvelle étude avec 80 malades

Le 27 mars, l’IHU rendait disponible sur son site en pré-publication une seconde étude portant sur le traitement cette fois-ci de 80 malades par la même combinaison d’hydrochloroquine et d’un antibiotique.

Ainsi, sur 80 patients âgés de 18 à 88 ans avec un âge médian de 52 ans, hospitalisés entre le 3 et le 21 mars et placés sous traitement avec une combinaison d’hydroxychloroquine (3 x 200 mg par jour) et d’azithromycine, les équipes de l’IHU ont pu constater "une amélioration clinique chez tous les patients, sauf un patient de 86 ans décédé, et un patient de 74 ans toujours en soins intensifs".

Cette étude se veut une réponse à la critique d’un échantillon trop faible - celle-ci compte 80 patients, trois fois plus que les 26 de l’étude précédente. Permet-elle de mettre en évidence un effet positif du traitement  ? A première vue, 78 patients qui vont mieux et seulement deux en soins intensifs ou décédé peut apparaître comme une amélioration. Cependant, comme pour l’étude du 17 mars, c’est le traitement des données qu’il faut examiner pour déterminer si oui ou non un effet est apparu.

- Un premier problème, c’est la répartition en âges du groupe des 80 (voir page 22). On ne comptait en effet parmi eux que 5 personnes de plus de 80 ans et 5 entre 70 et 80, c’est-à-dire seulement 13% de personnes particulièrement vulnérables au Covid-19... mais plus de 70% de gens de moins de 60 ans, les moins vulnérables. A vrai dire, si l’on croise la répartition par âges de ces 80 patients avec les probabilités de décès suivant l’âge mesurées en Chine sans le traitement à l’hydroxychloroquine, on arrive à un nombre de décès attendu de 2... pas très différent du nombre de 1 patient décédé + 1 patient encore en sursis en soins intensifs constaté après le traitement, et en tout cas, au vu du faible effectif des patients, loin d’être assez différent pour suggérer qu’il y ait un effet réel plutôt qu’un simple hasard

- Le deuxième problème le plus évident concerne le groupe témoin. En effet, estimer l’efficacité d’un traitement suppose de comparer un groupe qui reçoit ce traitement avec un groupe qui ne le reçoit pas et représentera donc l’évolution attendue sans traitement. Ce dernier s’appelle le "groupe témoin". Et l’étude du 27 mars (voir page 18) cite en groupe témoin une étude chinoise détaillant 191 patients qui n’ont pas reçu d’hydroxychloroquine, et dont 28% sont morts, argumentant que 1 mort + 1 patient en sursis parmi 80, c’est une amélioration évidente par rapport à 28% de décès. Voilà qui est peut-être plus convaincant  ?

Las... il faut aller voir l’information à la source, dans cette étude chinoise pour découvrir le pot aux roses.

D’une part ce groupe de 191 patients chinois que la deuxième étude de Raoult a choisi comme groupe témoin était généralement plus âgés que les 80 patients français traités à l’hydroxychloroquine, avec un âge médian de 56 plutôt que 52 ans. D’autre part et surtout, l’étude chinoise porte sur des patients déjà hospitalisés donc dans un état grave, tandis que l’étude du 27 mars porte sur des patients dont la quasi-totalité ont démarré le traitement le jour même où ils ont eu les premiers symptômes ou bien le lendemain et ont été hospitalisés seulement pour les besoins de l’étude. Bref, le groupe prétendu "témoin" n’est absolument pas comparable aux 80 malades choisis par l’équipe Raoult pour leur deuxième essai. Rappelons que 80 à 85% des malades du Covid-19 qui ont des symptômes ne souffrent pas de formes graves : ceux-là étaient inclus dans l’étude du 27 mars, mais pas dans l’étude chinoise prise comme "groupe témoin" qui comprenait elle 100% de malades graves  !

Ce qui permet d’énoncer la seconde loi de Raoult

Didier_Raoult.jpg

"Les malades n’ayant pas de formes graves survivent bien mieux que ceux qui ont des formes graves"

Une nouvelle fois, ce n’est pas que l’étude de l’équipe Raoult aurait simplement accéléré les protocoles et arrondi quelques angles pour répondre à l’urgence. Non, l’étude prétendument décisive, une fois que l’on compare des choses comparables c’est-à-dire son groupe de 80 patients symptomatiques avec l’ensemble des malades symptomatiques en général plutôt qu’avec un groupe de malades graves... ne fait plus apparaître aucun effet notable sur la survie des patients.

Une question désagréable

Arrivé à ce stade, on est obligé de poser une question désagréable. Parce que c’est quand même la deuxième fois que Raoult publie au sujet de l’hydroxychloroquine une "étude" dont les résultats ont l’air très beaux et très impressionnants, mais qui contient des erreurs que l’on reprocherait à un étudiant en statistiques de deuxième année. Erreurs que l’on ne verra certes pas si l’on s’arrête aux jolies courbes, et sans doute la plupart des gens - et des journalistes - n’ont pas le temps ou l’idée d’aller plus loin, de remonter aux sources et de lire les articles.

Si un professeur de statistiques voyait de telles erreurs dans le devoir d’un étudiant de deuxième année, il lui recommanderait d’étudier mieux le cours ou d’être plus attentif. Si l’étudiant recommençait tout pareil un peu plus tard, un professeur un peu soupe-au-lait pourrait perdre son calme et lui demander "Dites, vous êtes stupide, ou vous en faites exprès  ?"

Le problème est que les auteurs de cette étude, notamment le directeur de recherche qui en fait une telle promotion, ne sont clairement pas stupides. Ce ne sont pas des étudiants non plus. Didier Raoult est même un chercheur reconnu.

Alors, quelle est l’hypothèse qui reste... sinon que c’est fait exprès  ?

Pour poser la question autrement, si un agent d’assurance essayait de vous vendre un contrat en apparence mirifique, mais avec des clauses en petits caractères qui invalident tous ses avantages supposés, vous n’hésiteriez sans doute pas à utiliser le mot arnaqueur. Surtout si c’était une récidive.

Alors, quel mot conviendrait dans le cas de Didier Raoult  ?

Oui, il existe de véritables espoirs

Voici une autre mise en perspective utile, c’est cet article qui est en revue préliminaire - pas encore revu par les pairs - et qui présente les différents médicaments en cours de recherche ou d’essai pour soigner le Covid-19

En attendant que cet article ait été revu, il est déjà intéressant de constater que les médicaments en cours d’essai sont... nombreux. Oui, l’hydroxychloroquine est du lot. Mais ce n’est qu’un candidat parmi beaucoup  ! Extrait :

"Les thérapies les plus fréquemment évaluées étaient les suivantes : thérapie par cellules souches (n=23 essais), lopinavir/ritonavir (n=15), chloroquine (n=11), umifenovir (n=9), hydroxychloroquine (n=7), traitement par plasma (n=7), favipiravir (n=7), méthylprednisolone (n=5) et remdesivir (n=5)"

Alors, l’hydroxychloroquine sera-t-elle confirmée comme traitement efficace du Covid-19  ? Ou plutôt umifenovir  ? A moins que ce ne soit le favipiravir  ? La méthylprednisolone qui sait  ? Et pourquoi pas le ritonavir après tout  ? Sauf si les cellules souches... Peut-être deux d’entre eux, avec beaucoup de chance  ? Un autre encore  ? La recherche avance, les chercheurs font feu de tout bois pour trouver qui un traitement, qui un vaccin. Là est le véritable espoir.

Pour l’instant, le seul avantage de l’hydroxychloroquine est médiatique avoir fait l’objet de deux études qui en tant qu’études statistiques ne tiennent pas debout, mais qui ont été très efficacement promues par un scientifique qui fait un personnage haut en couleurs - quoique un vendeur pas très scrupuleux, pour dire le moins - puis reprise par un président américain qui semble prêt à se raccrocher à n’importe quel espoir pour calmer l’angoisse qu’il cache si mal.

Une chose est certaine, quand un traitement efficace contre Covid-19 sera mis au point, ce ne sera pas sur la base d’études maquillées pour leur faire dire ce qu’on veut, mais d’études statistiquement solides.


Moyenne des avis sur cet article :  2.13/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

224 réactions à cet article    


  • Raymond75 29 mars 13:42

    Il ne faut pas critiquer le professeur Raould, c’est très mal !!!

    La preuve : tous les réseaux sociaux, qui regroupent un nombre considérable de gens compétents, surtout en infectiologie, sont d’accord avec lui.

    Et autre preuve : sur Agoravox, c’est pareil.

    Alors, c’est scientifiquement convaincant : Raould a raison. Et il est seul contre tous : c’est beau ...


    • rosemar rosemar 29 mars 14:08

      @Raymond75

      J’ai essayé de publier cet article sur agoravox, en vain :

      http://rosemar.over-blog.com/2020/03/la-chloroquine.html


    • Aimable 29 mars 14:09

      @Raymond75
      Il n’y aurait pas la polémique Raoult , si en « 2012 » quand un type de coronavirus est apparu , les recherches pour trouver un vaccin avaient été entreprises , mais a ce moment nous n’avions pas été touchés donc pas nécessaire de chercher .
      Raoult n’est qu’un colibri , il améne tout simplement sa goutte d’eau , combien sont ils comme lui a pratiquer la méthode empirique ?
      Les petits ruisseaux font les grandes rivières c’est bien connu .


    • rosemar rosemar 29 mars 14:10

      @Raymond75

      J’ai reçu ce commentaire en modération :

      La chloroquine ?
      Vous êtes vous renseignée correctement avant de publier ce papier ?
      Son contenu atteste que non.


    • Le Sudiste Le Sudiste 29 mars 15:23

      @rosemar
      Ben oui mais là, on n’est plus dans l’inutile, dans le pouët pouët. Il faut rester dans son domaine, c’est là qu’on est le meilleur.
      Pourquoi ne pas faire un article sur les petits chats ou les petits lapins ? Pendant le confinement ?
      Ce serait joli, avec une belle morale en plus : malgré les virus et la fureur des hommes, le petit lapin sautille dans la belle campagne où le printemps imprime ses couleurs sur cette vie se courbant sous le vent...


    • rosemar rosemar 29 mars 15:40

      @Le Sudiste

      Voici ce que j’écrivais dans l’article :

      Mais cet essai est très limité : quel était l’âge des patients traités ? Didier Raoult a testé ce médicament sur des formes très peu sévères et même sur des patients asymptomatiques. Il a constaté une disparition plus rapide du virus chez les patients traités.

      On le voit : les données sont parcellaires et on ne peut en aucun cas en déduire l’efficacité sur un grand nombre de patients.

      Bertrand Guidet qui est chef de service en réanimation à l’hôpital Saint-Antoine le dit clairement : "En médecine, on raisonne toujours en bénéfices/ risques : il y a un bénéfice, réduction de la charge virale, réduction potentielle de la durée d’hospitalisation, mais il y a des risques d’autant qu’on l’associe à des médicaments qui peuvent eux-mêmes avoir des effets cardiovasculaires.

      De plus, il existe un certain nombre de malades qui guérissent spontanément sans chloroquine...

      Le pouët, pouët ???


    • McGurk McGurk 29 mars 16:02

      @rosemar

      Oui, ça dépend de l’humeur du groupe obscur avec des règles soi-disant « démocratiques » qui autorise la publication ou non d’articles.


    • Le Sudiste Le Sudiste 29 mars 17:09

      @rosemar« Voici ce que j’écrivais dans l’article... »
      Oui, c’est gentil, j’avais lu.
      « Le pouët, pouët ??? »
      Ben alors le « pouët pouët », c’est un peu comme le côté « inutile ». Je parle de vos articles. Après j’ai une sale réputation donc je fais des efforts, j’avais pas ajouté que je trouvais aussi vos articles insipides parfois même à un point inquiétant.
      Je ne les lis pas, je dois en lire 10 lignes de chaque, 1 entier sur 7 ou sur 10 et à chaque fois je me dis que j’ai perdu du temps. Ou alors j’ai continué la lecture parce que ça me faisait rire. Le fossé est monstrueux. Il y a un moment où il faut en rire !
      Le pouët pouët, qui ne s’appliquait in vitro qu’à vos articles semble aussi s’accommoder in vivo de vos commentaires ! Ce pouët pouët aurait donc Rosemar une portée universelle, si tant est que vous soyez un modèle commun, une sorte de point de référence, une boussole épidémiologique... hypothèse que je retiens.

      Bref, il n’y a rien contre vous mais dans vos articles, je n’apprends rien, je lis du lu relu et rerelu, ça ne m’apporte rien, ça ne me fait pas avancer d’un brin, ça ne m’intéresse pas. Point. Rien n’est grave.
      Voilà donc pour « pouët pouët » qui méritait effectivement une explication plus claire.
      Bien vu.
      Faites attention à vous, restez planqué, que vous puissiez nous écrire pendant de longues années...
      Pour des infos plus récentes et plus suivies que les vôtres, un bon site qui bosse bien là dessus : https://www.aubedigitale.com/


    • chantecler chantecler 30 mars 09:47

      @rosemar
      Franchement ton article est nul à chier .
      C’est du Rakoto pur jus .
      Prie pour qu’il ne passe pas la modération , ce qui t’évitera d’ici peu de jours d’être totalement ridiculisée .
      A moins que tu ne sois sensible qu’au nombre de clicks.


    • HELIOS HELIOS 30 mars 13:25

      @Raymond75

      je pense que tous ceux qui adulent ou critiquent Raoult sont a cotés de la plaque !

      Face a une maladie que l’on qualifie de « mortelle », sans traitement, le professeur Raoult dit qu’il a des patients qui se trouvent mieux avec la chloroquine prise au debut a des doses habituelles. Ce medicament dans ces conditions n’est pas dangereux.

      Pourquoi s’en priver, même s’il ne sert a rien... c’est comme s’enfiler une demi bouteille de whisky, ça ne tue pas, ça ne soigne pas, mais ça fait plaisir.

      J’ai lu ce commentire : ne pas donner de chloroquine c’est comme « refuser d’envoyer une bouée a quelqu’un qui se noie parceque la bouée n’est pas homologuée... » Je trouve cette image tres bonne, face au danger on fait fi des règles administratives, on agit et la polemique est malvenue....

      Combien parmi vous traiteront traiteront Raoult d’assassin si la chloroquine ne marche pas et lui feront un procés de « non assistance a personne en danger » s’il n’en a pas donné a ceux qui la lui demande ???


    • pemile pemile 30 mars 13:30

      @HELIOS « Face a une maladie que l’on qualifie de « mortelle », sans traitement, »

      Elle n’est mortelle que pour 1 à 5% des contaminés qui ne prennent pas la potion magique, non ?


    • spearit 30 mars 15:48

      @pemile
      Ha bon vous avez retourné votre veste de moralisateur, parce qu’avant un mort c’était un mort (voir vos anciens coms à faire la police de la pensée) et là c’est plus qu’un chiffre...

      Donc si ça permet d’éviter des décès on s’en fout puisque c’est Raoult, j’ai juste ???


    • Fergus Fergus 29 mars 13:57

      Bonjour, Alexis

      Excellent article qui remet les pendues à l’heure. Aussi désireux soyons-nous de voir émerger un traitement contre le Covid-19  et personne de sérieux ne s’y oppose, d’où que vienne ce traitement —, encore faut-il s’appuyer sur des études incontestables.

      Or, ce n’est pas le cas des deux études de Raoult : ni l’une ni l’autre n’a respecté les protocoles de test en vigueur dans les milieux scientifiques, français et étrangers, notamment en omettant de comparer à un « groupe témoin », condition pourtant sine qua non de toute publication scientifique validée.

      A cet égard, vous avez raison d’écrire : « une »étude« dont les résultats ont l’air très beaux et très impressionnants, mais qui contient des erreurs que l’on reprocherait à un étudiant en statistiques de deuxième année. »


      Car c’est bien de cela qu’il s’agit, et il ne faut pas chercher plus loin la grande prudence de la communauté scientifique à l’égard de ces exépriences empiriques en l’état non validées.


      Peut-être le seont-elles dans 10 à 15 jours lorsque seront rendus publics les premiers constats « significatifs » de la campagne de test Discovery. Ou peut-être pas, les autres molécules testées (au nombre de 3) pouvant se révéler plus porteuses d’espoir.


      Bref, attendons ces résultats avant d’encenser ou de clouer au pilori de la science qui que ce soit !


      • Clouz0- Clouz0- 29 mars 15:04

        @Fergus

        ... les autres molécules testées (au nombre de 3) pouvant se révéler plus porteuses d’espoir.
        Il y a en outre des contre-indications importantes à la prise d’hydroxy-chloroquine avec le traitement de certaines pathologie, dt cardiaques, assez répandues.
        Par exemple l’association plaquenil  flécaïne est contre-indiquée. (traitement de l’arythmie cardiaque)
        De nombreuses personnes sont donc concernées et la recherche d’autres traitements est une nécessité pour les soigner, et ce quelque soit l’efficacité ou non de l’hydroxy-chloroquine.


      • arthes arthes 29 mars 15:33

        @Fergus
        Test discovery, à preuve du contraire applique le traitement sur des personnes en cas extrême, à un moment où le traitement ne peut plus faire effet, quand Raoult dit qu’il faut, pour qu’il soit efficace l’appliquer au départ des symptomes....

        Vous confirmez ?

        Parce que partant de la, ce sera aisé de déduire ; bah, ça ne marche pas.


      • Jeekes Jeekes 29 mars 15:35

        @Fergus
         
        Il est content fergugusse, il vient de recevoir de l’eau à son moulin.
         
        J’espère qu’il sera tout autant attentisme quand il aura choppé cette merde !
         


      • arthes arthes 29 mars 15:38

        @arthes

        Autre question : Le groupe témoin, on lui donne un placébo ? Vu à la vitesse à laquelle la dégradation se produit, on prend le risque de laisser crever et/o souffrir horriblement certains avec , s’ils s’en sortent des séquelles quant on tente de sauver les autre ?

        C’est plutot fumier non ?

        Vous sacrifieriez vos enfants, votre femme ainsi, comme des rats de laboratoires i si ils étaient atteints ?

        Moi non.


      • Cadoudal Cadoudal 29 mars 15:40

        @arthes
        si ça peut être utile à certains ici, la liste des hôpitaux qui appliquent le protocole de Raoult

        https://uploads.disquscdn.com/images/e9430c607e070cf9f067d6116914b5bf59761f9 da4adc850f0e2be97b98ea375.png


      • arthes arthes 29 mars 15:41

        @Jeekes
        I lfera partie d’un protocole avec des groupes témoins entre un placébo et une molécule pas encore éprouvée qui sera testée sur rat humain....Il faudra qu’il prie...Et croire aux miracles cette fois ci !!!


      • McGurk McGurk 29 mars 16:12

        @arthes

        Il y a une grande différence entre d’une part appliquer le traitement après que « la bataille ait eu lieu » et le prendre dès le commencement. Parce qu’on a, de fait, un trou béant (au milieu) de logique qui rend indiscernable la réponse au débat tant attendu de savoir si oui ou non ce traitement fonctionne.

        Pour ce qui est du « groupe témoin », il n’est pas forcément question de les laisser mourir. Il suffit simplement de leur donner un traitement habituel et les autres celui prescrit par Raoult.

        Pour augmenter la crédibilité du test, on se doit également de prendre un large éventail de personnes avec des tranches d’âges identiques. Cela permettra de savoir quelles sont les populations les plus vulnérable et chez lesquelles ledit « traitement miracle » fonctionne si c’est bien le cas.

        Je comprends maintenant la réticence des scientifiques mais beaucoup moins leur immense retard de communication quant aux défauts de la première étude. J’ai l’impression qu’ils étaient « sous la vague » (allez savoir pourquoi) alors que pour l seconde ils ont réagi au quart de tour.

        Une incohérence de plus alors que la liste des morts s’allonge et qu’on étend chaque semaine la liste des interdictions civiles et celle des lois passées sous le manteau pour rendre notre Etat toujours plus autocratique.

        En résumé, on utilise une situation d’extrême faiblesse de la démocratie pour prendre totalement le contrôle de l’ensemble des systèmes sociétaux. Le nombre de morts importe peu pour ceux qui ont osé laisser les frontières ouvertes.


      • Fergus Fergus 29 mars 16:53

        Bonjour, Jeekes

        Toujours autant de mauvaise foi ! J’ai toujours écrit que je suis favorable à l’usage de ce traitement sans attendre les résultats des tests européens si les patients et les médecins qui les soignent sont d’accord !!!

        La nécessité d’attendre que j’invoque porte sur la polémique : il est ridicule de voir autant d’experts autoproclamés du web prendre parti sans avoir la moindre idée de ce qui sortira de Discovery.


      • Eric F Eric F 29 mars 18:55

        @Fergus
        Le problème est que Discovery ne retient pas le traitement définit par le Dr Raoult, en association avec azithromycine, avant que l’état ne soit critique, etc. Même avec une méthodologie parfaite, ce pas le même traitement qui sera validé ou invalidé.

        Le test des 26 et le test des 80 sont des essais avec les moyens du bord (ce n’est pas un grand labo) s’efforçant de prendre la forme d’une communication scientifique pour convaincre « la faculté ». Il est recalé pour vice de forme.

        Il y a selon moi un critère bien plus probant, c’est le résultat grandeur nature sur le terrain, mis à jour quotidiennement https://www.mediterranee-infection.com/covid-19/ : ce dimanche ils affichent 1003 patients traités dans l’IHU/MI avec le protocole qu’il a définit, 1 seul décès.


      • pemile pemile 29 mars 19:07

        @Eric F « ce dimanche ils affichent 1003 patients traités dans l’IHU/MI avec le protocole qu’il a définit, 1 seul décès.  »

        C’est traité dans ou par l’IHU ?

        Comment sont compté les décès, quel est le protocole de suivi des patients, quel est l’age et l’état clinique de 1003 patients au début de traitement, combien sont guéris ?

        Son hopital est très très loin d’avoir le nombre de chambres pour traiter 1003 patients, je suppose qu’il prennent leur traitement à domicile ? En cas de problème, ces 1003 patients seront-ils obligatoirement hospitalisés à l’IHU et si décès, comptabilisés à l’IHU ?


      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 30 mars 09:16

        @Fergus

        Les méthodes de ces statisticiens souffrent de plusieurs erreurs méthodologiques :

        1. Ils ne tiennent pas compte de la diminution de la charge virale au début de la maladie obtenue par ce traitement.
        2. Ils ne font pas ressortir que ce traitement est plus néfaste que rien, ce qui offenserait la première règle du médecin « D’abord ne pas aggraver ».
        3. Ils ne tiennent pas compte des tests réalisés par les USA et les Russes avant le choix de cette méthode.

      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 30 mars 09:59

        @Fergus

        Un statisticien pourrait nous expliquer pourquoi les USA utilisent massivement l’hydroxychloroquine par erreur ?

        https://francais.rt.com/international/73344-don-du-ciel-si-ca-marchait-etats-unis-autorisent-usage-chloroquine


      • Et hop ! Et hop ! 30 mars 14:24

        @arthes

        Il n’y a pas besoin de placebo : il suffit de constituer un panel comparable (nombre, âge, sexe, pathologies, voire profession) dans les autres hôpitaux où il y a autant qu’on veut de malades sans aucun traitement médicamenteux.


      • capobianco 30 mars 14:39

        @pemile
        «  En cas de problème, ces 1003 patients seront-ils obligatoirement hospitalisés à l’IHU et si décès, comptabilisés à l’IHU ? »
        Vous passez votre temps à chercher à décrédibiliser le prf Raoult et l’utilisation d’un médicament utilisé depuis 50 ans je crois et en vente libre, jusqu’à l’arrivée du couple buzin, levy, pour lequel personne n’a entendu que cela posait quelque problème. 
        Vous êtes actionnaire des labos pour manifester une telle opposition où rien ne trouve grâce à vos yeux ? 
        Perso, votre protocole de suivit des patients, et leur état clinique, le nbr de chambres à Marseille... je m’en contrefous face à la gestion catastrophique de macron et ses menteurs de ministres et du fait de l’urgence sanitaire. Si pour vous tout est bon pour pourrir un traitement utilisé maintenant dans de nombreux pays et hôpitaux en France c’est que vous avez peut-être une solution d’urgence à proposer. Si ce n’est cas, dites ce que vous cherchez ou taisez vous. Certaines personnes contaminées que vous feriez douter pourraient devenir une responsabilité bien lourde pour vous. 


      • pemile pemile 30 mars 14:49

        @capobianco « Vous passez votre temps à chercher à décrédibiliser le prf Raoult et l’utilisation d’un médicament utilisé depuis 50 ans »

        Non, c’est ses publications qui me semblent peu crédible et c’est bien dommage dans ces temps de panique et d’urgence.

        Son traitement semble maintenant utilisé massivement et pas qu’en France, on va enfin avoir un peu plus de données.


      • capobianco 30 mars 15:13

        @pemile
        « Son traitement semble maintenant utilisé massivement et pas qu’en France, on va enfin avoir un peu plus de données. »
        Vous semblez vraiment intéressé par les aspects techniques et statistiques seriez vous, comme Raoult, un spécialiste des virus ? 
        J’ai lu vos multiples interventions et c’est une véritable haine que vous vouez à Raoult, jusqu’à parler de « lui lécher les babouches »... Un problème personnel, un objectif particulier ? Il y a ici de nombreux intervenants que vous devriez lire comme highlander87 un peu plus haut qui fait preuve d’un bon sens qui semble vous manquer.


      • pemile pemile 30 mars 15:21

        @capobianco "Vous semblez vraiment intéressé par les aspects techniques et statistiques seriez vous, comme Raoult, un spécialiste des virus ? « 

        Non, de l’open data, et ça manque un peu chez Raoult.

         »c’est une véritable haine que vous vouez à Raoult"

        Non, juste une légère allergie aux stars ?


      • capobianco 30 mars 15:33

        @pemile
        «  Non, juste une légère allergie aux stars ? »
        Ah bon ? Quelles que soient les conséquences au regard du sujet ? Je ne sais si Raoult est une star, je ne le connaissais pas avant tout cela, mais sa position et sa décision (de soigner) me paraissent de bon sens. Vous devriez regarder les caricatures dans l’article « bas les masques » d’O Cabanel, elles me paraissent très justes.


      • pemile pemile 30 mars 15:37

        @capobianco « mais sa position et sa décision (de soigner) me paraissent de bon sens »

        Ca devient vite délirant dès qu’il s’agit de ce personnage. Raoult serait le seul en France à soigner ??!!


      • spearit 30 mars 15:51

        @Fergus
        Et quand vous avez des résultats et que vous ne voulez rien voir on fait quoi ???
        En tout cas vous vous n’êtes pas incontestable, détestable sûrement... avec un peu de sang sur les mains, c’est joli mais la pensée est bien droite dans ses bottes, c’est l’essentiel, hein ...


      • capobianco 30 mars 16:15

        @pemile
        « Ca devient vite délirant dès qu’il s’agit de ce personnage. »
        Mais c’est vous qui faites une fixation sur « ce personnage » ! Moi si je vous réponds c’est parce que vous faites preuve d’une agressivité étonnante vis à vis de lui. Perso je n’en fais pas un dieu, je me contente de constater que ce qu’il préconise semble un réel espoir. J’ajoute que vu ces détracteurs (buzin qui savait, levy touche à tout, hirsch l’incompétant entre autre....) et les arguties utilisés (y compris les vôtres) à propos du travail qu’il fourni avec toute son équipe, j’ai plutôt un regard favorable en ajoutant les résultats encourageants qu’ils obtiennent.
        Comme je vous l’ai recommandé (les caricatures), si un homme se noie vous vérifiez que la bouée est bien homologuée avant de la lui lancer ? 


      • spearit 30 mars 16:34

        @pemile
        Le coronavirus, oui c’est le seul et ne vous déplaise
        Et essuyer la bave aux commissures de vos lèvres, ça fait pas sérieux


      • Xenozoid Xenozoid 30 mars 16:43

        @capobianco

        @debile est un chieur,il ne fait que ça ,c’est son seul plaisir une fois dans son délire il bloque dessus un peu a la foufouille ,si il était dans un groupe de grand trauma ,je l’excuserais, mais en fait c’est juste un chieur,il n’y a pas une discution sans un rapport de force et un niveau que j’appelerais border line/autist, bref il faut le pleindre et ne pas l’encourager


      • pemile pemile 30 mars 17:29

        @capobianco « Mais c’est vous qui faites une fixation sur « ce personnage » ! »

        Un peu de sérieux, tapez didier raoult sur google pour voir la fixette actuelle smiley

        « j’ai plutôt un regard favorable en ajoutant les résultats encourageants qu’ils obtiennent. »

        Sur quelle base vous juger ses études encourageantes ?


      • pemile pemile 30 mars 17:31

        @spearit « Et essuyer la bave aux commissures de vos lèvres, ça fait pas sérieux »

        Ce qui n’est pas sérieux, c’est de se faire lyncher ou insulter à la moindre critique du père Raoult !


      • capobianco 30 mars 19:08

        @pemile
        «  ses études encourageantes »
        Pourquoi trichez vous ? Je n’ai jamais parlé d’études mais de résultats encourageants ! Les études, c’est affaire de spécialistes, cette façon de faire décrédibilise plutôt vos propos. Cela s’apparente à ceux qui font croire que les médecins de Marseille auraient parlé de remède « miracle », c’est typique des gens qui n’ont d’arguments que la caricature...
        Si Raoult est très recherché sur google c’est parce-qu’il est porteur d’espoir qui seront peut-être déçus ! Mais les gens sont apeurés par la surinformation médiatique et l’incompétence ou les manœuvres du pouvoir et ils se renseignent. 


      • capobianco 30 mars 19:15

        @pemile
        «  la moindre critique du père Raoult ! »
        Quelle modestie, relisez tous vos commentaires, « moindre critique » ouf ! En matière de lynchage le « père » Raoult gâté avec vous et votre acharnement, je vous l’ai dit, très étonnant. 


      • pemile pemile 30 mars 19:40

        @capobianco « Quelle modestie, relisez tous vos commentaires »

        Oui ? Tous sont des réactions à des commentaires qui encensent Raoult et accumulent les erreurs, non ?


      • capobianco 30 mars 21:55

        @pemile
        «  qui encensent Raoult et accumulent les erreurs, non ? »
        NON !
        Encore une fois vous utilisez des mots qui ne sont pas. Personne « n’encense » Raoult, ni ne parle de « médicament miracle » ! La plupart soutiennent sa démarche dans le sens que je vous ai déjà expliqué mais que vous fuyez pour une raison qui m’échappe. 
        La virulence de vos propos et la manipulation des mots comme vous le faites, laisse penser que vos buts ne sont pas très sains... 


      • Eric F Eric F 30 mars 22:28

        @pemile
        Il n’y a pas 1000 patients hospitalisés simultanément à demeure, la durée du traitement est typiquement de 6 jours si j’ai bien compris. Je ne connais pas la procédure de suivi en cours de traitement pour les patients en état encore bénin, ni après disparition de la charge virale. L’IHU étant associé à l’Hôpital de Marseille, il y a des données partagées (des chiffres de l’AP-HM figurent sur le site de l’IHU) en cas de complication ou décès, l’équipe serait informée.
        Ceci étant, vous pouvez leur poser la question sur leur page facebook ou compte twitter (je n’ai pour ma part pas de compte sur ces réseaux) 


      • pemile pemile 30 mars 22:39

        @capobianco « Personne « n’encense » Raoult, ni ne parle de « médicament miracle » ! »

        C’est bien de faire de l’humour ! smiley


      • Furax Furax 29 mars 14:08

        Le professeur Raoult n’est pas statisticien, il est médecin.

        Il ne prétend pas (même s’il a tendance à piquer des colères que je comprends parfaitement) avoir trouvé un remède miracle, ce que clament en choeur ses « controverseurs » , mais pouvoir diminuer fortement en six jours la charge virale, ce qui améliore sensiblement l’état du malade et surtout, fait qu’il n’est plus contagieux.

        Ce qui présente un léger intérêt, non ?

        Pour mieux comprendre ses travaux, deux vidéos avec un de ses collaborateurs :

        https://www.youtube.com/watch?v=sU7q-yNiJYg

        https://www.youtube.com/watch?v=sU7q-yNiJYg

        J’ai du mal à comprendre l’intérêt des critiques et le silence total sur les 500 patients guéris du docteur Zelenko à New York alors que le monde entier a su que deux crétins étaient morts d’avoir pris le traitement de Raoult (en fait des produits d’entretien de leur piscine !).

        https://www.caducee.net/actualite-medicale/14826/covid19-un-medecin-americain-aurait-traite-avec-succes-plus-de-500-patients-avec-l-hydroxychloroquine.html


        • pemile pemile 29 mars 14:26

          @Furax « Le professeur Raoult n’est pas statisticien, il est médecin. Il ne prétend pas (même s’il a tendance à piquer des colères que je comprends parfaitement) avoir trouvé un remède miracle »

          Si

          « J’ai du mal à comprendre l’intérêt des critiques et le silence total sur les 500 patients guéris du docteur Zelenko à New York »

          Quelles données publiées par ce médecin qui « aurait » traité avec succès ?


        • Alexis Toulet Alexis Toulet 29 mars 14:55

          @Furax
          « Il ne prétend pas (...) avoir trouvé un remède miracle, ce que clament en choeur ses « controverseurs » , mais pouvoir diminuer fortement en six jours la charge virale »

          Si, c’est exactement ce qu’il fait.

          Ce qu’il dit est littéralement « On sait guérir la maladie »

          « Associé à la prise d’antibiotiques ciblés contre la pneumonie bactérienne (l’azythromycine), le traitement a totalement guéri les sujets dans la semaine »
          « Il y a une urgence sanitaire et on sait guérir la maladie avec un médicament que l’on connaît parfaitement »

          Il ne « vend » pas l’hydroxychloroquine comme un médicament qui pourrait raccourcir la durée de la maladie pour ceux qui de toute façon ne vont pas développer de formes graves, sans avoir aucun effet sur les malades qui vont développer des formes graves donc sans effet sur le taux d’entrée en soins intensifs ou de décès. Ce qui est à peu près l’interprétation la plus généreuse qu’il soit possible d’avoir de sa deuxième étude celle du 27 mars… peut-être trop généreuse encore voir ce post qui en fouillant d’autres références de l’étude de Raoult semble avoir mis à jour ENCORE un « pot aux roses ».

          Raoult présente l’hydroxychloroquine comme le médicament qui guérit le Covid-19 dans la plupart des cas. Sachant que les preuves qu’il n’en est rien sont cachées bien profondément dans ses références, c’est-à-dire qu’il faut aller chercher bien dans leur détail pour découvrir qu’il compare ce qui n’est pas comparable, sachant que sa compétence prouvée interdit d’imaginer qu’il s’agisse d’erreurs de bonne foi – et quelles erreurs ! – j’appelle son discours un mensonge.


        • Furax Furax 29 mars 17:20

          @pemile
          J’ai donné le lien


        • Furax Furax 29 mars 18:08

          @Alexis Toulet
          La patience n’est peut-être pas la vertu majeure du docteur Raoult et il s’emporte vite (il y a de quoi !). Je vous conseille d’écouter attentivement le professeur Chabrières, un de ses collaborateurs, je vous ai donné les liens sur Youtube. Quoi qu’il soit lui aussi à ras de l’explosion et je le comprends.


        • Gérard Dahan Gérard Dahan 30 mars 13:18

          @Alexis Toulet
          Vous faites les bonnes remarques sur la méthodologie et l’échantillonnnage qui semble réellement « biaisée ».
          Par rapport aux échantillons utilisés dans les méthododes de sondage (dans la reproduction de la population représentée) elle parait vraiment bricolée pour ne pas dire plus...
          Mais je suppose que dans l’urgence et sur une zone limitée les possibilités de choix de l’échantillon testé sont limitées.
          Ce qui n’invalide nullement vos remarques.
          Merci.


        • Et hop ! Et hop ! 30 mars 14:28

          @Gérard Dahan

          Ca devrait être facile de constituer un panel comparable (nombre, âge, sexe, pathologie) que la cohorte qu’il traite en piochant au hasard des cas de patients hospitalisés sans traitement dans d’autres hôpitaux où ne donne aucun soin médicamenteux.


        • spearit 30 mars 15:54

          @Gérard Dahan
          Vos coms sont tout aussi inutiles que vos long narticle...


        • spearit 30 mars 15:57

          @Alexis Toulet
          Donc si je ne risque pas d’être dans un état grave (ce que vous vous savez d’avance, très fort, très très fort) ou mort je ne me soigne pas

          Et vous traitez les autres de menteurs, c’est à ça qu’on reconnaît les cons, ça ose tout...


        • Furax Furax 29 mars 14:21

          Pour compléter, les 700 traitements à Marseille et les 500 à New York closent définitivement, comme le dit le collaborateur du professeur, le chapitre des risques horribles encourus par les gens traités.

          Quant aux « protocoles », il faudrait 80 candidats volontaires, s’ils sont malades, pour participer à un test à l’aveugle, et avoir une « chance » sur deux de n’être pas soigné.

          L’auteur, Fergus se feront inscrire, j’en suis sur !

          Raoult se refuse à cela, ainsi que beaucoup de vrais soignants. Ethique !


          • pemile pemile 29 mars 14:28

            @Furax « Raoult se refuse à cela, ainsi que beaucoup de vrais soignants. Ethique ! »

            Pour un virus qui épargne 95 à 98% des contaminés ? Je suis volontaire comme patient témoin smiley


          • Alexis Toulet Alexis Toulet 29 mars 15:03

            @Furax
            « il faudrait 80 candidats volontaires, s’ils sont malades, pour participer à un test à l’aveugle, et avoir une « chance » sur deux de n’être pas soigné.

            L’auteur, Fergus se feront inscrire, j’en suis sur ! »

            Si demain j’ai des symptômes qui peuvent faire penser au Covid-19 :
            1) Je contacte un médecin, ou le 15 si les symptômes sont graves, et je suis leurs conseils. Ce sont des médecins et moi pas
            2) Si mon cas est sérieux et je suis hospitalisé, et si les médecins me demandent si je souhaite participer à un essai clinique portant sur un traitement candidat, je dis oui
            3) S’ils me demandent lequel je préfère, je réponds « Celui que vous voulez, SAUF l’hydroxychloroquine ». Ceci pour deux raisons :
            a) L’impact médiatique de Raoult fait que les médecins ont maintenant toutes les peines du monde pour convaincre les malades de participer aux essais cliniques sérieux, parce qu’ils veulent tous le « remède miracle » dont le bon docteur Raoult chante les louanges. Il vaut donc mieux pour l’intérêt général que je reçoive un autre des traitements candidats
            b) Les deux essais de Raoult ne prouvent pas définitivement que l’hydroxychloroquine ne sert à rien. Mais ils suggèrent quand même fortement que si ce produit a un effet positif, c’est forcément un effet limité, sinon il serait apparu à ce stade. Mieux vaut pour moi tenter la chance d’un autre traitement candidat qui n’a pas encore montré qu’il n’est PAS un remède puissant

            Ça vaut pour moi, et c’est le conseil que je donnerais à tous mes proches.

            Parce que c’est le plus rationnel pour me protéger, et en cas de participation à un essai clinique à grande échelle pour contribuer à la protection générale.


          • Jeekes Jeekes 29 mars 15:33

            @Furax
             
            ’’L’auteur, Fergus se feront inscrire, j’en suis sur !’’
             
            Aucun doute là-dessus.
            Surtout fergugusse qui, fidèle à sa politique du ’’oui mais non’’ et qui prêche l’attentisme. Un joli cas pour les statistiques !
             


          • Jeekes Jeekes 29 mars 15:39

            @pemile
             
            Fait pas trop le malin.
            On verra, si tu es contaminé, si tu seras toujours aussi flambeur.
             
            J’suis près à prendre un pari.
            Que tu vas aller chialer en rampant comme une larve pour te faire traiter...
             


          • Aristide Aristide 29 mars 15:42

            @Alexis Toulet

            Une simple remarque, Raoult n’a jamais préconisé son traitement pour les « Si mon cas est sérieux et je suis hospitalisé ». Il soutient que son traitement limite les effets néfastes de la présence du virus en en diminuant la charge dans la phase initiale de l’infection, quand le virus est très actif, pas plus .... Comment pourrait-il en être autrement, puisque l’objectif qu’il prétend atteindre est la diminution forte et rapide de cette charge. 

            Une fois cette phase passée, le virus n’est plus détectable ou très peu, et ce sont essentiellement les anticorps, le processus anti-inflammatoire qui s’emballe, qui sont en cause dans les décès. Et là, il a toujours indiqué que son traitement n’était plus utile.


          • pemile pemile 29 mars 15:48

            @Jeekes « J’suis près à prendre un pari. Que tu vas aller chialer en rampant comme une larve pour te faire traiter... »

            Bouffon, je pense plutôt être déjà immunisé après l’avoir choppé il y a au moins 3 semaines, comme ma femme et son collègue qui n’a pas eu le droit au dépistage smiley
             


          • pemile pemile 29 mars 15:50

            @Aristide "Il soutient que son traitement limite les effets néfastes de la présence du virus en en diminuant la charge dans la phase initiale de l’infection« 

            Ca, c’est ce qu’il soutient maintenant, sans le démontrer, après avoir gueulé, en février, »fin de partie le covid-19 est probablement l’infection respiratoire la plus facile à traiter"


          • Jeekes Jeekes 29 mars 15:54

            @pemile
             
            T’es immunisé ?
            Bon, mais c’est pas ce que disent les ordures à la solde de ces labos Pharmas que tu sembles tant aimer.
            Au fait tu as des actions, ou bien ?
             
            Soit, alors qu’est-ce que tu attends pour aller donner un coup de main à ceux qui s’occupent des malades ?
            Hein, au lieu de passer ton temps à baver ?
             
            Guignol !
             


          • dimitrius 29 mars 15:58

            @Jeekes
            Tain t’es en forme aujourd’hui , y en a pour tout le monde.


          • Aristide Aristide 29 mars 15:58

            @pemile

            Oui, et alors est-ce que le fait qu’il ait présumé à tort donc de l’efficacité de son traitement dans tous les cas condamne ce qu’il dit actuellement si c’est vérifié.

            Pour le moment, il y aurait une forte baisse de la présence du virus et une durée de présence plus courte, est-ce vrai ? Personne ne peut actuellement affirmer quoique ce soit ...


          • pemile pemile 29 mars 16:04

            @Aristide « Pour le moment, il y aurait une forte baisse de la présence du virus et une durée de présence plus courte, est-ce vrai ? »

            Pourquoi pas, mais vu son choix de patient particulièrement jeunes, seul un groupe témoin aurait permis de comparer.

            Quel est l’état de santé des 14 patients non guéris ?

            « Personne ne peut actuellement affirmer quoique ce soit ... »

            Oui, par contre, tout le monde peut constater la volonté de Raoult de vendre la peau de l’ours, sur les trottoirs de Marseille et avant tout le monde  ! smiley


          • pemile pemile 29 mars 16:07

            @Jeekes « T’es immunisé ? »

            J’en sais rien et j’enrage de ne pas avoir pu être testé il y a 3 semaines et de ne pas non plus pouvoir savoir si c’est le cas smiley

            Ma femme continue de bosser, sans masque, en voyant des dizaines de familles (dont des positives) et de gosses par semaine smiley


          • Aristide Aristide 29 mars 16:29

            @pemile

            C’est bizarre votre obsession sur le personnage, il m’irrite autant que vous avec ses propos à l’emporte pièce, ses phrases définitives, son égo, ... Mais je le crois honnête, enfin jusqu’à preuve du contraire, je ne crois pas à la manipulation volontaire des données, l’exclusion des fameux 6 : ces 6 exclus, j’avais lu dans le rapport que 4 était vraiment asymptomatiques et surtout très jeunes et donc atypiques, moins de 14 ans je crois. Nulle part ceux qui en parle ne note cette caractéristique de l’age qui justifierait aussi la raison de la sortie des données ...

            Comme moi, vous avez entendu tous les discours sur les risques, etc ... ce discours est abandonné d’ailleurs tellement ridicule quand on sait que ce traitement est prescrit à des gens bien portant avant, pendant des voyages. 

            Cette histoire de Lévy, le mari de Buzyn, et cette « haine » réciproque. Ceux qui parlent de lui, anticonformiste, climato-sceptique, qu’il n’est pas d’ailleurs ...

            C’est vrai que le personnage provoque, mais on est très loin du fond du sujet : son traitement est-il efficace pour baisser la charge virale et donc diminuer significativement le risque de complications. 


          • patrice 29 mars 17:21

            Un reportage un peu long pour apprécier à sa juste valeur l’article du blogueur ingénieur statisticien @Alexis Toulet sur la valeur des recherches de Didier Raoult, dans l’estimable média scientifique, de renommée internationale, “Agoravox”

            https://www.youtube.com/watch?v=esFAIpNbuiM

            Si possible, aller notamment jusqu’à l’intervention du professeur Drancourt, commençant à 20"16, sur “la place qu’on doit conserver au hasard et aux opportunités dans la recherche, y compris la recherche en médecine”.


          • Furax Furax 29 mars 17:33

            @Alexis Toulet

            " Mieux vaut pour moi tenter la chance d’un autre traitement candidat qui n’a pas encore montré qu’il n’est PAS un remède puissant "

            Problème:Il n’y en a aucun

            Pardon, si, les russes avec leur équivalent en anti-paludéen :
            https://fr.sputniknews.com/russie/202003281043417673-la-russie-devoile-son-medicament-pour-traiter-le-coronavirus/

            Vous devriez leur faire connaitre vos réserves smiley


          • Furax Furax 29 mars 17:49

            @Alexis Toulet
            Je suis allé sur le post que vous proposez et je vous cite la réponse d’un certain docteur Tambourin à la question que vous vous posez :

            "Suis-je prêt, au vu de mon état de gravité, à prendre, de l’hydroxychloroquine avec comme conséquences possibles : pas d’effet / un effet mineur / un effet secondaire peut-être grave / un effet thérapeutique incertain mais pas impossible sachant qu’il n’y a pas d’autre solution ? La réponse sera oui (et pour ce qui me concerne, sans réserve"

            Pour ce qui est des risques, aucun incident n’a été signalé à ce jour. Personnellement j’ai résidé avec ma famille durant 25 ans en Afrique. Le rituel de la Nivaquine matinale ne se discutait même pas. Idem pour tous les résidents. Jamais entendu parler d’un problème.


          • Furax Furax 29 mars 18:00

            @Aristide
            « C’est bizarre votre obsession sur le personnage »

            Je partage totalement votre avis. Le site « Les Crises », que l’appréciais jusqu’à maintenant vient de sortir une longue enquête visant à discréditer le personnage Raoult . Tout en précisant qu’il ne porte aucun jugement sur son traitement !
            Que Raoult soit emporté, immodeste, autoritaire mal coiffé, ait des amitiés de droite, parle avec Mélenchon, soit subventionné, rien à faire si son traitement est utile !
            On croirait les journalistes-groupies ménopausées de Macron s’évertuant de disqualifier tout opposant au petit génie.


          • pemile pemile 29 mars 18:09

            @Furax « rien à faire si son traitement est utile ! »

            Oui, mais si en plus de longue liste que vous citez, son traitement est inutile ?


          • Furax Furax 29 mars 18:14

            @pemile
            Je vous conseille vivement, ainsi qu’à Alexis Toulet et à Fergus d’écouter (même pas 2 mn), cet estimable praticien.


          • Furax Furax 29 mars 18:17

            @Furax
             J’ai oublié le lien (effet de la nivaquine smiley :

            https://twitter.com/hashtag/perronne


          • pemile pemile 29 mars 18:20

            @Furax « Je vous conseille vivement, ainsi qu’à Alexis Toulet et à Fergus d’écouter (même pas 2 mn), cet estimable praticien. »

            Pourquoi il a trouvé un traitement qui marche ?


          • foufouille foufouille 29 mars 18:23

            @Furax

            preuve youtube non recevable.


          • pemile pemile 29 mars 18:29

            @Aristide « Mais je le crois honnête »

            Sur quel critère, sa précipitation ? ses études bancales ne démontrant rien ??!!


          • pemile pemile 29 mars 18:37

            @Aristide "ce discours est abandonné d’ailleurs tellement ridicule quand on sait que ce traitement est prescrit à des gens bien portant avant, pendant des voyages. "

            NON, Renseignez vous au lieu de répéter des âneries, l’association de l’hydroxychloroquine et de l’azithromycine peut modifier le rythme cardiaque et demande d’être surveillée par des ECG.


          • Eric F Eric F 29 mars 19:05

            @Furax
            J’ai entendu effectivement plusieurs fois le Pr Perrone réclamer l’application du traitement du Pr Raoult de manière large. Cela nécessite davantage de dépistage plus en amont, au lieu d’attendre l’état critique de l’asphyxie.


          • Eric F Eric F 29 mars 19:09

            On nous dit : « si vous avez les symptômes, restez à la maison en vous lavant régulièrement les mains, en toussant dans la manche, et sans faire de bisous. Si ça ne guérit pas tout seul et que vous peinez à respirer, appelez le 15 »
            On peut aussi attendre le lendemain et appeler directement les PFG.


          • berry 29 mars 19:25

            @Eric F
            C’est ce qu’ils font dans les Ehpads.


          • Jeekes Jeekes 29 mars 20:21

            @pemile
             
            ’’Bouffon, je pense plutôt être déjà immunisé’’

             
            C’est bien toi qui l’a dit.
            Tu penses plutôt ?
            En fait t’en sais rien.
             
            Alors, quand on n’en sait pas plus que ça, on devrait... Etc.
             
            Je pense que tu connais la suite.
             


          • pemile pemile 29 mars 20:47

            @Jeekes « En fait t’en sais rien. »

            Exact, mais j’en salis pas mon froc, je n’en baise pas les babouches du père Raoult, et ce qui me fait chier dans l’histoire c’est de ne pas savoir si je peux ou pas contaminer d’autres personnes.


          • Furax Furax 29 mars 22:25

            @foufouille
            On se connait depuis longtemps...
            Ce n’est pas une preuve mais un avis. L’avez vous écouté ?


          • Eric F Eric F 29 mars 22:39

            @berry
            « C’est ce qu’ils font dans les Ehpads »
            C’est mon angoisse, car ma mère est en EHPAD.


          • Et hop ! Et hop ! 30 mars 14:43

            @Alexis Toulet

            Il n’y a pas besoin de placebo : il suffit de constituer un panel comparable à la cohorte en cours de soin (nombre, âge, sexe, pathologies, voire profession) dans les autres hôpitaux où il y a autant qu’on veut de malades sans aucun traitement médicamenteux, il n’y a qu’à choisir au hasard.

            On peut d’abord classer les profils par âge, sexe, pathologies, symptômes dans la banque de donnée, puis tirer au sort dans chaque classe pour trouver 80 cas homologues de ceux en cours de traitement.

            Ce qui rend la comparaison difficile, c’est que Raoult teste systématiquement et soigne plus précocement que les autres hôpitaux qui ne soignent que les cas déjà critiques. Mais dans un sens le protocole de Raoult comprend aussi le fait d’intrvenir plus précocement. D’un autre côté, le malade dépisté standard qui n’est dépisté qu’au stade critique aurait pu ne jamais arriver à ce stade si il avait été soigné plus tôt.

            Contrairement à ce que vous dites cette hydrochloroquine qui a déjà été prescrite à plus d’un milliard de patients est aussi inoffensive qu’un médicament peut l’être, il est ridicule de vouloir redémontrer son innocuité. Donc la prescrire pour rien ne présente aucun inconvénient, sauf à écarter les patients pour lesquels c’est contre indiqué.


          • capobianco 30 mars 14:45

            @pemile
            «  ce qui me fait chier dans l’histoire c’est de ne pas savoir si je peux ou pas contaminer d’autres personnes. »
            Demandez à buzin, hirsch, verant voir même macron. Pour le reste votre haine de Raoult est bien étrange....


          • spearit 30 mars 15:58

            @pemile
            Courez, courez vous avez 3 à 5% de chance de faire des heureux...


          • Alexis Toulet Alexis Toulet 31 mars 01:06

            @Et hop !
            « Contrairement à ce que vous dites cette hydrochloroquine qui a déjà été prescrite à plus d’un milliard de patients est aussi inoffensive qu’un médicament peut l’être, il est ridicule de vouloir redémontrer son innocuité. »

            Ce n’est pas si sûr :
            Coronavirus. Des cas de toxicité cardiaque après la prise d’hydroxychloroquine
            La prise de ce médicament doit faire l’objet d’une surveillance et d’une « prescription » médicales adaptées pour éviter la survenue d’événements indésirables graves mais aussi des hospitalisations en réanimation qui sont actuellement précieuses, poursuit l’ARS.

            Ces cas ne sont pas forcément fréquent. Mais si l’hydroxychloroquine était administrée de façon généralisée, ils seraient plus nombreux


          • rita rita 29 mars 15:10

            Le temps n’est pas a la polémique, c’est celui de soigner des malades pour éviter qu’ils ne meurent ?

            Peu importe les médicaments employés, seul le résultat compte !

            Raoult sonne la charge alors que certains préfèrent restés dans les tranchées !

            Une fois sous respirateurs, il est inutile d’employer la chloroquine, c’est au début qu’elle est utile !


            • gaijin gaijin 29 mars 15:22

              bien sur que l’étude de raoult ne vaut pas tripette

              mais dommage d’oublier au passage de mentionner depuis combien de temps il travaille sur le sujet ...

              dommage aussi de ne pas se poser la question de pourquoi on a attendu un mois avant de l’autoriser a faire un essai

              objectivité quand tu nous tiens ....


              • arthes arthes 29 mars 15:29

                Le Pr Raoult est fils d’un toubib militaire...Guerre de terrain.

                Hommes de terrain.

                Difficile de proposer à des patients de jouer les cobayes pour recevoir du placébo en place d’un vrais traitement, l’heure est au traitement, en vérité il faut soigner les gens, c’est tout, et c’est ce que fait cet homme.

                Maintenant , le traitement n’est pas obligatoire, alors ceusses qui se défient ne sont pas obligés de se faire soigner ainsi si ils sont affectés un jour par le virus 19..

                De toutes manières, il est administré de plus en plus, en France, quoiqu’en disent les détracteurs.

                Raoult préconise le dépistage massif depuis janvier, mais sans doute, est ce une connerie ?

                Ah oui, nous n’avons pas de tests...En Allemagne ils en ont.

                Il préconise aussi d’appliquer le traitement au début des symptomes dès que le corona19 est identifié...Mais non, il faut l’appliquer sur les cas les plus extrêmes sur lequel il est inutile..., et bien non, pour ceux la, il n’y aura pas de « miracles » comme ils disent les crétins, parce que il en faudrait quasiment un pour qu’ils s’en sortent arrivés au stade de la mort. 

                Bon, on est les champions.

                Pour info ;

                https://www.mondialisation.ca/pourquoi-la-france-cache-un-remede-contre-le-virus-teste-et-peu-couteux/5643442


                • Clouz0- Clouz0- 29 mars 15:35

                  @arthes

                  Waou ! Un lien sur mondialisation.ca ?
                  Vous êtes-vous un peu renseignée sur le site avant de balancer ça ?


                • arthes arthes 29 mars 15:51

                  @Clouz0-

                  Pas vraiment, j’ai prévu de le faire en second temps, du moment que ça ne parlait pas de complotisme, genre ; Ce la vient des labos de untel ou untel dans une volonté de fiche le bouzbir...ça m’a suffit pour mettre ma recherche (qui sont ils) sous le coude.
                  Vu la bargeoterie de la doxa habituelle toujours dans la manipulation de l’émotion , cela me semble venir en contre coup, avec les mêmes ressorts, c’est toujours utile de le préciser, c’est notre monde, bien entendue que c’est aussi dirigé, mais il y a du factuel, à chacun de se faire son idée en faisant la balance.

                  Sinon, c’est un réseau extrême quelque chose ?


                • pemile pemile 29 mars 15:55

                  @arthes « Difficile de proposer à des patients de jouer les cobayes pour recevoir du placébo en place d’un vrais traitement »

                  Il ne s’agit pas d’un pathologie qui flingue dur, 95 à 98% des contaminés guérissent, et 85 à 90% sans soins !

                  Et n’en déplaise à Raoult qui se précipite et veut faire la course, il y a plusieurs autres traitements à tester !


                • arthes arthes 29 mars 15:56

                  @arthes
                  M’enfin, ce que je déduit avant ne vient pas de ce lien, il n’est qu’une information que ce dernier , que j’ai reçu ce matin et qui circule donc sur la toile comme d’autres n’est qu’une information, la réalité est plus ...simple si ça se trouve...Dramatiquement simple.


                • Clouz0- Clouz0- 29 mars 15:56

                  @arthes
                  Pas vraiment, j’ai prévu de le faire en second temps, du moment que ça ne parlait pas de complotisme, genre
                  Bah, mondialisation.ca est l’un des plus importants (le + important ?) site de propagation des idées complotistes. (de toutes sortes)
                  Bingo !
                  https://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Chossudovsky


                • arthes arthes 29 mars 16:04

                  @pemile
                  Ah bon, c’es bien, juste,t une gripette alors ? 

                  Remarque ; J’ai eu une grippe dans ma vie, il y a 4 ans, j’ai cru crever, 40 de fièvre durant 4 jours, épuisée, rien à faire, paracétamol et médocs pour les sinus et les bronches.
                  10 jours pour reprendre un peu vie.
                  Donc oui, on peut en crever parce que l’état général se dégrade inexorablement et pour les personnes qui ont une pathologie, c’est pas bon du tout...

                  Rien n’empêche personne ne tester les autres possibilités, en attendant, si ...Son truc il fonctionne, avec des effets secondaires connus et maîtrisés pourquoi ne pas l’appliquer ?
                  Et faire des dépistages massifs...Ah oui, les tests...


                • JC_Lavau JC_Lavau 29 mars 16:08

                  @Clouz0-. « Complotiste » est l’insulte concoctée par la C.I.A. pour stigmatiser les américains qui commençaient à s’apercevoir que la commission Warren était de mèche avec les assassins.
                  Celui qui traite son prochain de « complotiste », l’expérience m’a rendu presque certain qu’il est comploteur.


                • pemile pemile 29 mars 16:09

                  @arthes « Ah bon, c’es bien, juste,t une gripette alors ? »

                  Dans 15% des cas, non, c’est une pneumonie sévère smiley


                • pemile pemile 29 mars 16:10

                  @arthes « si ...Son truc il fonctionne, avec des effets secondaires connus et maîtrisés pourquoi ne pas l’appliquer ? »

                  Faudra aussi avoir la capacité de faire des électrocardiogrammes à tous les patients car son mélange fait mumuse avec le rythme cardiaque smiley


                • arthes arthes 29 mars 16:12

                  @Clouz0-

                  Wow, Russe et d’origine juive....Il cumule (lol) 
                  Sinon,
                  Wiki fait dans le factuel aussi et je ne crois pas en sa neutralité, cela ne m’emp^che pas de m’en servir pour avoir une première approche, ensuite, faut chercher par soi même, fouiller, lire etc...Trouver l’humain (l’être, qui il est) dans tout cela.

                  Pas lire quoique ce soit et qui que ce soit comme une bible donc.


                • pemile pemile 29 mars 16:12

                  @arthes « Rien n’empêche personne ne tester les autres possibilités »

                  Oui, à la place d’un pur placebo en face du traitement magique du père Raoult.


                • oncle archibald 29 mars 16:25

                  @arthes : vos preuves « pour info » qui renvoient à un site de propagande anti occidentale permettent de se faire une opinion précise sur la validité de ce qui précède ! Seuls les Chinois les Russes les Venezueliens et les Cubains connaissent et font connaitre la « vérité » ... Ouf-ouf-ouf dirait ma petite fille Zoé qui n’a pas froid aux yeux !


                • arthes arthes 29 mars 16:26

                  @pemile

                  Mais dans le cas de la grippe que j’ai eue, d’autres  soumis à des pathologies auraient eu (ont eu) des complications très graves.
                  Faudrait que nono il nous fasse une stat des macchabées de la gripounette en France en 1916 ;-p

                  Et bien, la pneumonie sévère, et même moyennement sévère, quant on peut l’éviter...Avec un médoc qui semble efficace pour le uns, est efficace pour les autres, ne sert à rien pour d’autres encore , à condition de gérer surtout l’aspect cardio (ce qui présuppose qu’il ne sera pas pas appliqué en cas de contre indication) je ne vois pas où est le soucis.
                  D’autant qu’il n’est pas imposé.

                  Encore une fois ; Si il n’y avait pas une psychose entretenue depuis le début du confinement (pour obtenir l’assentiment du confinement) il n’y aurait pas cette dinguerie où la chloroquine est interprétée  comme un miracle alors qu’elle fut présentée comme une possibilité très intéressante pour ne pas se faire dépasser par les évènements et éviter de surcharger les hôpitaux, c’est tout ce que je vois(mais avec un test, ce qu’on a toujours pas).
                  .


                • arthes arthes 29 mars 16:31

                  @oncle archibald

                  D’ailleurs, les cubains, les russes et les chinois sont déja en Italie.

                  Treeeemble, suppôt de l’impérialisme décadent !!!!

                  https://youtu.be/0OfBf9GHz44


                • arthes arthes 29 mars 16:51

                  @pemile

                  Oui, à la place d’un pur placebo en face du traitement magique du père Raoult.

                  Personne ne dit que le traitement de Raoult est magique, en dehors de ses détracteurs et de toi même.
                  Il pense que sa découverte est la solution du moment en attendant d’en trouver une meilleure et qu’il y a urgence , vu qu’on a pas mieux à l’appliquer, c’est tout.
                  Mais sans tests....

                  Alors, si cela te semble impossible, c’est que c’est toi qui crois aux miracles.
                  La magie, les miracles, je n’y crois pas.

                  C’est en ce sens où je te trouve de mauvaise foi


                • pemile pemile 29 mars 18:23

                  @arthes « Avec un médoc qui semble efficace pour le uns »

                  C’est bien là le problème, pour l’instant Raoult n’a pas du tout du tout démontré que son traitement est efficace


                • pemile pemile 29 mars 18:26

                  @arthes « Personne ne dit que le traitement de Raoult est magique, en dehors de ses détracteurs et de toi même. »

                  Si Raoult l’a dit et redit, avant, peut être, maintenant de mettre un peu les freins !

                  « Il pense que sa découverte est la solution du moment en attendant d’en trouver une meilleure et qu’il y a urgence »

                  Il y aurait urgence d’utiliser un traitement qui n’a pas démontré d’efficacité ??!!


                • oncle archibald 29 mars 18:32

                  @arthes :

                  "Le travail des professionnels de santé cubains à l’étranger a longtemps rapporté entre 8 et 10 milliards de dollars par an à Cuba. Ce qui représentait la principale source de revenus en devises de Cuba, devant les “remesas”, l’argent envoyés par les cubains de l’étranger et le tourisme."

                  https://www.franceculture.fr/societe/avec-la-crise-sanitaire-cuba-exporte-plus-que-jamais-ses-medecins


                • arthes arthes 30 mars 14:38

                  @pemile

                  Il n’a jamais dit qu’il était magique.
                  Mais que les résultats,obtenus étaient, de SON point de vue spectaculaires et la solution la meilleure pour le moment afin de vaincre très vite la pandémie, associée à un dépistage massif, mais, nous n’avons pas de dépistage

                  , et je ne trouve pas que l’enthousiaste d’un chercheur qui s’exprime ainsi puisse laisser penser qu’il soit un charlatan se prenant pour un magicien.

                  Mais ce terme est employé autant par ceux qui veulent dénigrer et se moquer que par ceux qui veulent croire en un truc miracle.

                  Ce n’est pas mon cas.

                  Mais, niveau communication, cela prouve qu’il faut faire attention comment on présente la chose, c’est tout.

                  Je t’ assurre qui , si j’avais lu que Raoult présentait, lui, un chercheur, un scientifique, sa découverte en la présentant explicitement comme de la magie ou du miracle, en utilisant ces termes, ça me laisserait très dubitative.

                  Et je vais tout de même te faire une concession ; Ce n’est pas idiot de la part de Buzin d’avoir classé cette substance dans les médocs « vénéneux » , en anticipant, peut être , sur la bétise , c’est a dire la croyance en la magie (dans notre société matérialiste, il y a de quoi se marrer, d’ailleurs) , et donc elle a peut être voulu emp^cher quiconque qui ne serait pas du milieu médical de s’auto médicaliser, ce que jamais Raoult n’a préconisé.
                  ( cela dit, cela signifie que à présent cette substance est toxique, mais avant elle ne l’était pas ?Bon, la réponse est : Elle est toxique dans le cas du traitement contre le cod19, si appliquée en automédication, mais je suppose que contre la palu c’est idem, sans prescription médical...brref bref, c’est flou) 

                  Pour finir, tu fais partie des personnes qui ne trouvent pas ses résultats probants, il y a de plus en plus de spécialistes dans les infections, de médecins généralistes, d’urgentistes qui y accordent du crédit et pour lesquels les expériences sont probantes, au point qu’ils proposent la formule

                  Sont ce des personnes qui croient aux miracles ?
                  Une certitude ; Le virus peut tuer.
                  Une autre ; Le traitement ne tue pas, n’aggrave pas les cas et, pour les plus rétifs, peut éventuellement sauver, réduire la charge virale très vite et...éviter de contaminer les autres..

                  Mais, une fois de plus, un des gros soucis, c’est, le primordial même : Nous n’avons pas de tests pour un dépistage massif, en Allemagne ils en ont, eux.

                  En revanche, j’ignore comment ils soignent, chez nous cela devient t ; Reste chez toi et crève de quelque chose.


                • pemile pemile 30 mars 14:47

                  @arthes « les résultats,obtenus étaient, de SON point de vue spectaculaires »

                  wiwi, mais cela ne ressort pas encore de ses publications, why ?


                • arthes arthes 30 mars 15:39

                  @pemile

                  Qu ’est ce qu’il ne ressort pas ? Son point de vue ? (lol)

                  On en revient toujours au même point ; Soit tu prends le choix de lui faire confiance, donc confiance en ses compétences, avec le seul support de ses résultats, sans le feu vert des instances supérieures, sachant que nous n’avons pas le temps d’attendre 6 semaines de plus et que de toutes manières cela, au pire, ne te tueras pas et que cela permettra au mieux d’améliorer cette médication .(et guérir et éradiquer la présence du virus au plus vite en évitant des séquelles pulmonaires) ..Soit, tu attends de guérie tout seul avec pus ou moins de bonheur, jusqu’à d’être en phase de besoin de réanimation si tu es infecté, pour te retrouver en réanimation, et la, il n’y aura pas besoin de ce traitement, puisqu’il ne servira plus à rien, personne ne meurt du virus par lui même, mais des dégradations des organes par la lutte/réaction contre la charge virale qui parasite, bref, c’est le combat contre l’intrus . qui affaiblie et dégrade.


                • arthes arthes 30 mars 15:54

                  @oncle archibald
                  Si je m’en tiens à cet article, je dois dire que, quand même : 
                  Et fin de compte, les cubains, les russes et les chinois pallient aux déficiences de l’UE.
                  Donc, le retour, la dette donc, envers qui que ce soit de ces trois la, sera mutualisé j’espère par l’UE , l’Italie seule ne devra pas payer

                  Savez vous que la Pologne aurait interdit les aéronefs russes de survoler leur pays, lorsqu’ils sont allés apporter aide avec leurs toubibs militaires en Italie ?
                  Mais, sans doute craignaient ils que ces satanés russes en profitent pour tenter de prendre des photos de positions stratégiques militaires otaniennes ? 
                  Bien possible.

                  Les russes auraient eu tort de se priver de ce que l’Otan aurait fait aussi dans les mêmes circonstances survolant des territoires prorusses, faut pas être naïfs..

                  Drôle d’UE.
                  Drôle de monde.


                • spearit 30 mars 16:00

                  @Clouz0-
                  Vous avez rien au dessous de la ceinture...

                  Ha vous avez fait dans votre cullotte...


                • Jeekes Jeekes 29 mars 15:30

                  ’’scepticisme manifesté par une grande partie de la profession médicale’’

                   

                  Donc là on parle bien des pseudos toubibs rémunérés par Big Pharma ?

                  Alors Ok, oui d’accord !


                  • foufouille foufouille 29 mars 16:26

                    @Jeekes

                    99.9% dont cuba.


                  • Eric F Eric F 29 mars 19:16

                    @Jeekes
                    Il y a scepticisme pas seulement de ceux qui sont en accointance avec les labos, mais aussi de certain mandarins arcboutés sur le formalisme des tests en temps normal. Mais on est en situation « de guerre » nous dit-on, donc on applique une médecine de guerre, en s’efforçant d’observer les résultats sur le terrain https://www.mediterranee-infection.com/covid-19/


                  • ZXSpect ZXSpect 29 mars 15:43

                    .

                    Merci pour cet article, qui ne prétend pas juger de l’efficacité ou non du traitement, mais rappelle la nécessité d’avoir des résultats rigoureusement scientifiques de l’efficacité de cette molécule ou d’une autre, avant d’en généraliser l’utilisation.

                    .

                    Que ne dira-t’on pas, dans quelques mois si un traitement inefficace présentant éventuellement des effets secondaires délétères, a été prescrit à grande échelle, dans la précipitation et sans avoir été testé scientifiquement !


                    • rogal 29 mars 16:07

                      @ZXSpect
                      Pour lancer un médicament, de manière sérieuse et honnête s’entend, on évalue son efficacité. Étudie-t-on à ce stade les effets secondaires ? Les premiers qui se présentent, je veux bien croire. Mais sans doute pas tous ; certains doivent avoir besoin de plus de temps pour se manifester.


                    • arthes arthes 29 mars 16:45

                      @ZXSpect

                      Que ne dira-t’on pas, dans quelques mois si un traitement inefficace présentant éventuellement des effets secondaires délétères, a été prescrit à grande échelle, dans la précipitation et sans avoir été testé scientifiquement !

                      C’est ce qu’avait fait Roselyne Bachelot avec son fameux vaccin sortit in extrêmis et qui généra des effets secondaires parfois assez graves sans jamais avoir prouvé qu’ils aient emp^éché quicncque de chopper la grippe saisonnière de l’époque qui devait être « pandémique » et qui ne le fut pas.
                      D’un mort de cette grippe de plus de 80 ans, on en fit 10 000 morts avec articfice de com, visages affligés et de circonstance des présentateurs chiennards, ça marche toujours....
                      Mais comme c’était homologué, et que les médias matraquaient derrière (et oui, BFM des fois c’est pas bien, mais des fois ils zont trop raison) les gens, ahhh, des écolos intellos et autres rebelles , ils se faisaient vacciner, leurs gosses aussi avec ce doux argument qui parle à l’intelligence ; Au cas zou....Les labos ils disent que c’est homologué, alors on fait confiance...Bah oui hein....Areuh, comme dirait Archibal...Ah non, sa petite fille Zoié.


                    • ZXSpect ZXSpect 29 mars 17:09

                      @arthes.
                      .

                      « Mais comme c’était homologué, et que les médias matraquaient derrière … / … Les labos ils disent que c’est homologué, alors on fait confiance.. » D’accord.

                      .

                      Mais justement, actuellement, il n’y a pas de consensus sur ce traitement ou un autre. Alors, suivre les recommandations d’un seul prescripteur, même spécialiste reconnu, c’est autre chose.


                    • Et hop ! Et hop ! 30 mars 14:51

                      @ZXSpect : «   si un traitement inefficace présentant éventuellement des effets secondaires délétères, a été prescrit à grande échelle »

                      Ce médicament est comme l’aspirine, il a été pris avec ou sans ordonnace depuis 50 ans à plus d’un milliard de personnes, parfois pendant des années.

                      Donc il n’y a aucun nécessité de démontrer son innocuité comme pour une nouvelle molécule.


                    • pemile pemile 30 mars 14:57

                      @Et hop ! "Ce médicament est comme l’aspirine, il a été pris avec ou sans ordonnace depuis 50 ans à plus d’un milliard de personnes, parfois pendant des années."

                      Non, pas l’hydroxychloroquine, et sûrement pas associé à l’azithromycine, le cocktail exige des ECG de contrôle.


                    • pemile pemile 29 mars 16:01

                      « les équipes de l’IHU ont pu constater »une amélioration clinique chez tous les patients"

                      Non, l’étude ne parle de guérisons que sur 65 des 80 cas, non ?

                      Il annonce que 93% des patients avait une charge virale indétectable au bout de huit jours mais 14 patients sont toujours hospitalisés (et surement sous oxygène), non ?



                      • Furax Furax 30 mars 01:07

                        @pemile
                        Le premier lien ne fonctionne pas.
                        S’cusez ! smiley



                      • Cadoudal Cadoudal 30 mars 01:16

                        @Furax
                        Ça risque de plaire à Pemile...lol...

                        ⚫️Le faux médecin à déjà examiné plusieurs patients souffrant des symptômes de Covid19

                        ⚫️Le faux médecins a “testé négatif” ces patients avant de leur délivrer un bulletin de santé portant l’entête et les sceaux de l’Institut Pasteur de Dakar

                        ⚫️Samba, qui avait falsifié l’entête de l’Institut Pasteur, déclarait systématiquement négatifs les cas suspects qui sont d’ailleurs tous en quarantaine après l’éclatement de cette rocambolesque affaire.

                        https://www.xibaaru.sn/comment-le-faux-docteur-amadou-samba-a-trompe-tout-le-monde/


                      • Furax Furax 30 mars 13:25

                        @Cadoudal
                        J’espère que ce n’est pas une méchante allusion au professeur Seydi :
                         smiley


                      • Giordano Bruno 29 mars 16:19

                        Si vous vous focalisez sur la létalité, c’est que vous n’avez pas compris le papier de l’équipe de Marseille. Le résultat principal de cette étude concerne la durée de la charge virale. Elle est écourtée avec le traitement testé.


                        • Alcyon 31 mars 16:38

                          @Giordano Bruno
                          donc la létalité ne compte pas, ok j’aurai tout entendu. Donnez du cyanure aux malades, en quelques jours plus de charge virale !


                        • JP94 29 mars 16:22

                          Bravo ! une amie a perdu sa mère : aucun traitement donné à l’hôpital parisien !

                          Merci Cymes et Macron !

                          Au fait, tapez donc sur google : Macron Sanofi...surprise !

                          Grâce à l’arrêté du 13 janvier 2020 de Buzyn et de son mari qui dirige l’Autorité de la Santé !

                          Oui cet arrêté décrète que « la nivaquine et toutes ses formes dérivées sont déclarées nocives et donc interdites à la vente »/

                          Précision : elle était en vente libre jusqu’au 13 : la première urgence du gvt Macron a été d’interdire le médicament dont on savait qu’il allait des vies humaines. Troublant ! 

                          Par ailleurs, il est même interdit de le prescrire ...plus maintenant...autre curiosité. Une fois que les morts s’accumulent ...faute de traitement et de précautions jusqu’à l’élection : autre fait troublant.

                          Par ailleurs, ce traitement a déjà sauvé 4000 patients pour des virus à pathologie respiratoire...

                          Je signale au passage aux détracteurs de Raoult qu’ils sont aussi les détracteurs de l’OMS qui a admis l’HCO ( Hydroxychloroquine à dans la liste des 30 traitements à appliquer en Chine.

                          Et puis en Chine, il a été largement utilisé, en Russie aussi ( 3 morts comptabilisés).

                          Précisons aussi pour Cuba : 0 morts, et ils traitent des patients de l’étranger. Aucune infection dans le pays où personne ne parle de coronavirus.

                          Et Cuba utlise de l’interféron alfa 2B, préconisé par l’OMS, que Cuba utilise en Italie avec ses 52 médecins qui ont déjà soigné l’Ebola et le Choléra en Afrique.

                          Cuba dépense son argent dans la médecine, pas dans la guerre ni pour nourrir des actionnaires : c’est un choix. Et Cuba aide. L’UE sabote toute aide... on voit le résultat.

                          Dès le 7 février, la Chine a déclaré que l’interféron alfa 2B avait sauvé 1500 personnes. Et elle a ouvert une usine pour en produire.

                          La Russie aussi en produit et vient d’annoncer un autre produit la MEFLOHIN.

                          Mais tout ce qui est cubain est interdit d’exportation par les Etats-Unis. En attendant, qui crève ? 


                          • McGurk McGurk 29 mars 17:09

                            @JP94

                            dont on savait qu’il allait des vies humaines.

                            Non justement, on en sait toujours rien...

                            Précisons aussi pour Cuba : 0 morts, et ils traitent des patients de l’étranger.

                            C’est une île...


                          • leypanou 29 mars 18:20

                            @JP94
                            Précisons aussi pour Cuba : 0 morts, et ils traitent des patients de l’étranger. Aucune infection dans le pays où personne ne parle de coronavirus 

                             : 1 mort, un touriste Italien de 61 ans seul infecté connu.
                            Autre information : Cuba a accepté qu’un bateau croisière (1000 passagers) rejeté par 3 pays du coin (République Dominicaine, Barbados et les Bahamas

                            ) accoste, avec 5 infectés et s’est entendu avec le Royaume Uni pour le rapatriement de ses ressortissants (détails ici).
                            Bref, c’est une autre mentalité.


                          • oncle archibald 29 mars 18:50

                            @McGurk ;

                            "Grâce à l’arrêté du 13 janvier 2020 de Buzyn et de son mari qui dirige l’Autorité de la Santé !

                            Oui cet arrêté décrète que « la nivaquine et toutes ses formes dérivées sont déclarées nocives et donc interdites à la vente »/

                            Précision : elle était en vente libre jusqu’au 13 : la première urgence du gvt Macron a été d’interdire le médicament dont on savait qu’il allait des vies humaines. Troublant ! « 

                            Kolossalle escroquerie de Mister Gurk !

                            1/ Le gouvernement a été quasiment obligé de prendre ces dispositions car une nuée d’irresponsables et/ou de petits trafiquants se ruaient sur le Plaquenil »avant qu’il n’y en ait plus" pour le prendre sans aucun contrôle médical ou pour le revendre au marché noir !

                            2/ Les équipes médicales Cubaines constituent une des rares possibilités de faire rentrer des devises et le travail des professionnels de santé cubains à l’étranger a longtemps rapporté entre 8 et 10 milliards de dollars par an à Cuba.


                          • McGurk McGurk 29 mars 19:06

                            @oncle archibald

                            N’avez-vous donc rien compris ? On ne sait absolument pas si ce traitement est efficace. C’est un fait.

                            Les dispositions prises sur les quantités sont normales et vous expliquez bien pourquoi. Je n’ai donc sur ce point rien à vous apprendre.

                            Je salue le travail des médecins cubains, leur dévouement international. Ca c’est à applaudir (et pas tous les jours comme tous les imbéciles auto-programmés en France). Mais ici encore, ça n’a rien à voir avec le nombre de morts sur l’île ni sa situation politique/sociale.

                            En un mot, vous ne prouvez rien du tout.


                          • Eric F Eric F 29 mars 19:25

                            @JP94
                            l’Hydroxychloroquine n’est pas du tout « interdit à la vente », mais « soumis à prescription médicale ». La procédure entre l’ANSM et l’ANSES avait été lancée dès octobre, pour des raisons sans rapport avec la future épidémie. Il est possible que la crainte d’un « rush » sur le produit ait amené la ministre à accélérer le classement, pour éviter la pénurie. Du reste, il y a bel et bien pénurie dans certaines pharmacie suite à emballement de prescriptions de précaution.
                            Mieux vaut prioriser l’utilisation, mais également relancer la fabrication, Sanofi avait promis de livrer de quoi traiter 300 000 patients (c’est pour ce labo une bonne pub).


                          • oncle archibald 29 mars 19:47

                            @McGurk :

                            C’est par erreur que je vous ai attribué les propos tenus par JP24. Désolé.

                            Le dévouement « tous azimuts » des médecins Cubains est absolument positif mais un peu défrisé tout de même quand on sait qu’ils vont chercher du pognon sur ordre de leur gouvernement qui n’a guerre que ce moyen pour faire entrer des devises, ou du pétrole quand ils sont envoyés au Venezuela . C’est un dévouement « commercial ».


                          • McGurk McGurk 29 mars 19:53

                            @oncle archibald

                            Aucun problème^^

                            Oui, comme toujours, le pognon avant tout. Du moment que ça sauve des vies à vrai dire...


                          • Et hop ! Et hop ! 30 mars 14:58

                            @McGurk : «  C’est une île... »

                            L’Australie aussi.


                          • Kiva 29 mars 17:11

                            Toujours le même type d’article, syndrome du « premier de la classe », mais qui n’a aucun recul et aucun connaissance de la recherche médicale.

                            Il suffit pourtant de prendre une revue médicale à comité de lecture comme The Lancet (l’une des plus prestigieuses) pour se rendre compte que 90% des études publiées sont non randomisées et issues de la recherche dite opérationnelles (empiriques).

                            D’ailleurs je défie quiconque de trouver une avancée significative lors d’une pandémie avec des études dites randomisées en double aveugles. Vous aurez peut être les premiers résultats (et encore) 2 mois après la fin de l’épidémie.

                            Pour rappel, en 1954, le premier essai clinique à grande échelle du vaccin de la poliomyélite, c’est à dire 1 million d’enfants, a été effectué...non randomisé. Et ce type d’exemple est la norme dans la recherche médicale.


                            • chantecler chantecler 29 mars 19:45

                              @Kiva
                              L’exemple n’est pas bien choisi car ce vaccin injecté a justement provoqué des dégâts considérables ,cad de nombreux cas de poliomyélite .
                              ....
                              Personnellement , je trouve de plus en plus suspectes et abracadabrantesques les réactions excessives contre l’usage de l’hydroxychloroquine et l’azithromycine (encore ce soir sur la 5..) et l’acharnement contre Didier Raoult et son équipe .
                              Ca ressemble vraiment à un complot ...
                              En partie lié aux milieux à pognon ...


                            • Xenozoid Xenozoid 29 mars 19:48

                              @chantecler

                              c’est de la diversion,en plus d’être dans le controle/répression,la france est vraiment pourrie


                            • chantecler chantecler 29 mars 19:58

                              @Xenozoid
                              Vouais , çapu .
                              cdt.


                            • Alexis Toulet Alexis Toulet 31 mars 01:15

                              @Kiva
                              « Il suffit pourtant de prendre une revue médicale à comité de lecture comme The Lancet (l’une des plus prestigieuses) pour se rendre compte que 90% des études publiées sont non randomisées et issues de la recherche dite opérationnelles (empiriques). »

                              Prenez The Lancet, et dites-moi si 90% des études qui y sont publiées :
                               Retirent du groupe ayant reçu le traitement les patients en réanimation ou morts pour faire apparaître un taux de guérison meilleur, comme l’étude Raoult du 17 mars
                               Comparent un groupe dont la plupart sont peu atteints avec un groupe de patients hospitalisés car gravement atteints pour conclure que le premier groupe doit avoir profité du traitement, comme l’étude Raoult du 27 mars

                              La réponse est non. Ni 90%, ni 50%, ni même 10%.

                              Ce type d’ « étude » ne verrait pas la lumière du jour dans une revue médicale ou scientifique sérieuse.


                            • pallas 29 mars 17:15
                              Alexis Toulet

                              Bonjour,

                              On dit que celui qui pense aux 10 ans a venir cultive un arbre, celui qui pense les 100 ans a venir cultive celui d’un enfant, la nouvelle génération.

                              Ces principes vous ne le connaissez pas

                              Vous êtes des pourries de l’intérieur

                              Salut


                              • Alexis Toulet Alexis Toulet 29 mars 17:21

                                @pallas

                                Bonjour,

                                Je préfère quant à moi me rappeler que celui qui démonte le baratin d’un faux messie fait oeuvre de salubrité publique.

                                Même si c’est certes désagréable de devoir abandonner un faux espoir. Mais ce n’est ni de ma faute ni de la vôtre... seulement la faute du menteur.

                                Quant aux véritables espoirs il y en a, j’en parle à la fin de mon article. Pas forcément pour le court terme malheureusement, il va falloir être patient. Et en attendant, se protéger et protéger tous nos concitoyens.

                                Salutations


                              • gaijin gaijin 29 mars 18:38

                                @Alexis Toulet
                                « fait oeuvre de salubrité publique. »
                                ne vous inquiétez pas quand tout cela sera finit on s’en souviendra ...


                              • pallas 29 mars 18:41

                                @Alexis Toulet

                                Alors survivez

                                Je suis curieux

                                Salut


                              • Le Sudiste Le Sudiste 29 mars 19:14

                                @Alexis Toulet
                                « celui qui démonte le baratin d’un faux messie fait oeuvre de salubrité publique ».
                                C’est possible mais en l’espèce, s’il se trompe, il fait perdre un temps précieux et engendre donc la perte de plus de vies. Certes, il pourra dire : on m’avait dit que... alors je croyais que... et j’ai prêché que...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès