• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Macron : échec, déni et postures dérisoires

Macron : échec, déni et postures dérisoires

Il espérait obtenir automatiquement une majorité absolue à l’Assemblée, sans faire campagne, ni gouverner. Ses gesticulations dans la dernière ligne droite n’ont réussi qu’à motiver assez de Français pour lui retirer les pleins pouvoirs en ne lui donnant qu’une petite majorité relative ne pouvant être complétée par seulement quelques individus. Et pour couronner le tout, cette première semaine après l’échec des législatives se termine en farce avec son allocution puis une proposition trop opportuniste pour être honnête.

 

Toujours plus détestable

 Si le fait d’inviter les chefs de parti à l’Elysée était pour le coup une bonne décision après le revers de sa majorité aux législatives, tout le reste de la séquence de communication du président est un désastre. L’idée d’un gouvernement d’union nationale était totalement ridicule. Comment espérer que LFI pourrait gouverner avec LR ou le RN ? En outre, le principe même d’un gouvernement d’union nationale, c’est d’avoir un accord transpartisan sur les mesures à prendre en réponse à une crise exceptionnelle. Aujourd’hui, nous ne sommes pas au sortir de la Seconde Guerre Mondiale, avec un pays à reconstruire et un système de protection sociale à construire. A minima, pour montrer qu’il était sincère, il aurait fallu qu’il propose une direction politique différente de celle qu’il a toujours prise, et qui aurait pris en compte les idées des autres… Bref, il s’agissait juste d’une diversion censée faire croire que Macron était ouvert d’esprit.

 L’intervention de jeudi soir était abracadabrantesque à plus d’un titre. D’abord, nous y avons vu le roitelet affirmer que le vote du 24 avril donnait un mandat à son programme. Affirmation doublement hasardeuse : son programme tenait plus du post-it (retraite à 65 ans, RSA contre travail) que d’un véritable effort programmatique. Ensuite, en votant comme nous l’avons fait le 19 juin, nous avons refusé de lui donner carte blanche pour 5 ans. Ses bribes de programme ne pourront être appliquées que s’il parvient à s’entendre avec d’autres partis, et on peut voir dans cette conclusion une vraie intention des Français, dont une grande majorité ne souhaitait pas lui donner la majorité absolue. Son mandat présidentiel est fortement contraint parce qu’il n’a pas convaincu les Français de lui donner la majorité absolue. Il aurait été bien inspiré de le reconnaître plus clairement plutôt que d’être dans une forme de déni.

 Et pour couronner le tout, demander aux partis de lui répondre sous 48 heures sur la manière de collaborer juste après les avoir reçus, et alors qu’il connaissait déjà la réponse, est ridicule. Croire que cela permettra de rejeter la faute des difficultés qu’il aura à gouverner sur les partis est totalement illusoire. Il s’agit encore d’une posture visant à le déresponsabiliser, mais qui est bien trop grossière pour être crédible. La voie d’une alliance en bonne et due forme est d’autant plus impossible que Macron ne présente qu’une feuille de route extrêmement limitée. Comment conclure une alliance de gouvernement en étant aussi vague ? Bien sûr, il y a de fortes proximités avec le PS ou LR, mais avec la girouette de l’Elysée, personne ne sait dans quelle directiion il tournera sur certains sujets. Le premier responsable de l’absence d’accord est ce président vague, versatile et vindicatif qui voudrait qu’on le suive sans qu’il s’avance…

 Et pour finir, voilà que l’exécutif, qui avait refusé de constitutionnaliser le droit à l’avortement dans la Constitution, quand cela lui avait été proposé en 2018, pas une incohérence et une récupération près, qui soutient la même démarche après la décision de la Cour Suprême aux Etats-Unis. Pourtant, ce n’est pas un sujet en France, aucun candidat à la présidentielle n’ayant proposé la moindre remise en question. Et iI est totalement aberrant et pénible de caler notre agenda politique sur une actualité étatsunienne sans le moindre rapport avec nos débats. Voilà une distraction assez ridicule alors que le gouvernement est à l’arrêt depuis bientôt trois mois et que tant de sujets (baisse du pouvoir d’achat, déficit du commerce extérieur, inégalités, insécurité, désindustrialisation, effondrement des services publics, de l’éducation à la santé) sont à traiter. Cela montre bien que ce ne sont que des guignols sans vergogne.

 La première présidence Macron a été détestable. Sa candidature, puis sa campagne, l’ont été tout autant, malgré son succès, essentiellement dû au rejet de ses deux principaux adversaires. Fort heureusement, les Français lui ont refusé les pleins pouvoirs. Mais il est frappant de constater à quel point Macron ne tire aucune leçon de ses échecs et reste droit dans les bottes de son incompétence cynique et arrogante.


Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

60 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 29 juin 11:45

    Echec ? Oui, mais dommage que la partie se soit conclue par un pat et pas par un mat !


    • NiNi NiNi 29 juin 13:52

      @Séraphin Lampion
      Et même pas de sacrifice de la reine…


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 29 juin 14:21

      @NiNi
      Ni des fous !


    • NiNi NiNi 29 juin 14:39

      @Séraphin Lampion
      Et il y a trop de pions !


    • tashrin 29 juin 12:11

      Aujourd’hui, nous ne sommes pas au sortir de la Seconde Guerre Mondiale, avec un pays à reconstruire et un système de protection sociale à construire.

      Ben, techniquement... Le niveau de deliquescence du pays est pas loin de nécessiter un veritable sursaut, ou du moins de choisir un objectif de société à moyen terme et de mettre en face les moyens adequats. Mais je suis d’accord, en l’occurrence c’était juste drole ou ridicule selon votre bord politique

      En tous cas je suis d’accord sur l’allocution de jeudi : au mieux, c’est une preuve de deconnexion hallucinante, d’incomprehension, de très haute et injustifiée estime de lui même, voire d’une insupportable suffisance. Au pire, un énième et énorme bras d’honneur d’un roitelet qui se verrait bien Bonaparte

      Dans les deux cas ca renforce l’urgence de neutraliser ce monsieur, puis de s’en débarrasser dès qu’il sera possible de le faire


      • NiNi NiNi 29 juin 14:11

        @tashrin
        Mais le monde n’est pas la situation physique où il était aux abords de la seconde partie du XXème siècle…


      • tashrin 29 juin 14:16

        @NiNi
        Attendez quelques mois... 


      • Eric F Eric F 29 juin 14:32

        @tashrin
        ’’l’urgence de neutraliser ce monsieur, puis de s’en débarrasser dès qu’il sera possible de le faire’’

        Sauf que l’occasion vient de se présenter et a été loupée.
        Il était possible de l’éliminer au premier tour des présidentielles

        (en votant utile) ou de le lourder au second tour (par un vote de barrage au profit de son adversaire). Maintenant, ce sera pour 2027.


      • tashrin 29 juin 15:48

        @Eric F
        Erf, je sais bien (soupir)
        D’où l’urgence de l’empecher de nuire


      • jocelyne 29 juin 17:12

        @Eric F
        2027 il ne sera pas candidafiable....


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 juin 10:41

        @tashrin

        moi ce sont les interventions des oppositions que j’ai trouvée hallucinante, mais bon, simple question de point de vue. On se serait cru dans la cour de récré de l’école primaire. Quand au gros bras d’honneur, de toute façons quoi qu’il dise, il y a levée de bouclier, en premier lieu par des gens d’excellente bonne foi comme vous.

        Sinon, simple constat, d’après vous, il n’y a pas d’union nationale possible car finalement tout ça n’est pas si grave. Il faut donc attendre encore un peu que ça se dégrade totalement : voilà encore un très bel argument smiley

        Après on se demande pourquoi il a été réélu....


      • Croa Croa 30 juin 11:47

        À Eric F,
        Pire que ça, si la NUPES avait été créée pour les présidentielles nous ne subirions pas Macron pour 5 ans de plus ! En fait la gauche ne joue pas pour l’intérêt du peuple, seulement pour l’intérêt des partis, donc vu comme ça il fallait cet accord seulement pour les législatives ! smiley smiley LES SALAUDS ! smiley smiley


      • Croa Croa 30 juin 11:50

        À jocelyne, sauf modification constitutionnelle.


      • troletbuse troletbuse 30 juin 12:03

        @Croa
        N’oublie pas la fraude aux présidentielles. Elle est prouvée par le résultat des législatives où la fraude est beaucoup moins facile.


      • leypanou 30 juin 12:09

        @Olivier Perriet 10:41
        Après on se demande pourquoi il a été réélu....  : parce que les autres étaient encore plus nuls/pas crédibles tout simplement.
        S’il y a autant d’abstentions, ce n’est pas pour rien.
        Mélenchon et Marine le Pen, çà fait 3 fois qu’ils se sont présentés, çà fait 3 fois que çà ne marche pas, pourquoi les gens continuent à voter pour des tocards ?
        Il aurait fallu les gicler ces 2 là bien avant le 1er tour.


      • NiNi NiNi 2 juillet 13:51

        @tashrin
        Nous nous sommes mal compris : je veux dire que le monde est dans un état physique (6 limites planétaires dépassées sur 9) bien plus critique qu’il y a 3 quarts de siècles…


      • mmbbb 3 juillet 11:15

        @ NUPES un nid de scorpions, voyez les intrigues de DIALLO contre Coquerel
        ( j ai suivis de loin ) , Le mariage de la carpe et du lapin qui est dupe de la NUPES , Certainement LEBEL de ce média , le militant de base a toujours des oeillieres !


      • Lugsama Lugsama 4 juillet 02:06

        @troletbuse

        Les fameuses preuves imaginaires parce qu’on est mauvais perdant, pathétique. Tous les bulletins de vote sont vérifiés par des ciroyens lambda pour votre information.

        Aux législative ils seraient plus facile de tricher en plus, a l’étranger on vote surtout par Internet, ce qui est interdit pour la Présidentielle.


      • tashrin 4 juillet 16:51

        @Olivier Perriet
        moi ce sont les interventions des oppositions que j’ai trouvée hallucinante

        Oui je sais, pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre
        Sinon, simple constat, d’après vous, il n’y a pas d’union nationale possible car finalement tout ça n’est pas si grave. Il faut donc attendre encore un peu que ça se dégrade totalement : voilà encore un très bel argument

        Si vous savez lire, je soutenais exactement l’inverse de ce que vous me faites dire
        Mais encore une fois, ya pas plus sourd...
        Après on se demande pourquoi il a été réélu

        Ca s’appelle du chantage à la democratie et de la manipulation mediatique à tres grande echelle. Pour memoire, ca fait depuis 2002 que c’est le cas à chaque election ou presque
        Play again


      • Octave Lebel Octave Lebel 29 juin 12:55

        Il serait temps que nous réveillions et prenions les choses en mains.

        Sans tous les ralliements qu’il a connu, la concentration et le fonctionnement des médias si libres et si peu encadrés, une loi sur l’audio-visuel public si pratique, les 600 sondages qui viennent d’avoir lieu en substitut d’un véritable débat démocratique, ni le jeu perpétuel de l’extrême-droite qui peut torpiller à l’envie tout processus électoral grâce aux moyens et méthodes de ce qu’est devenue l’atmosphère médiatique que nous respirons, ni nos institutions dont tout le monde voit bien les effets antidémocratiques et civiques , ni l’abstention qui découle de tout cela et qui est principalement le fait des – de 35 ans qui n’ont comme références politiques que les pratiques de Sarkosy, Hollande et Macron, Macon serait resté un inconnu du plus grand nombre.Il serait temps que nous réveillions et prenions les choses en mains.

         



        • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 juin 10:42

          @Octave Lebel

          il serait temps que Mélenchon soit Premier Ministre sans être candidat nulle part, il est vrai.

          « Vous pouvez m’élire Premier Ministre » comme c’était indiqué sur les professions de foi de ses candidats...


        • Le déni est une arme redoutable propre aux pervers narcissiques. Ils imposent LEUR loi. Et c’est la dictature....


          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 29 juin 13:32

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
             
             le déni qui est à la base de nombreuses pathologies mentales n’est pas spécifique à la perversion narcissique.
             
            « Que le déni réussisse et c’est la perversion » Freud


          • C’est ainsi que le Ministre de Croo annonce que le G7 fut une grande réussite. Réussite qui nous entraîne vers une guerre totale. L’Otan ayant adopté une posture agressive. Sachant que Poutine ne lâchera rien...


            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 29 juin 13:36

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
               
               ’’le Ministre de Croo annonce que le G7 fut une grande réussite. Réussite qui nous entraîne vers une guerre totale.’’
               
               Il faudrait être particulièrement tordu pour déclarer ça.
              Mais peut-être amalgamez vous les citations et vos commentaires ?
               
              Attention, l’amalgame est un vice qu’on ne trouve que chez les ignorants et les personnes malintentionnées.


            • @Francis, agnotologue Réussite qui nous entraîne vers une guerre totale est de moi..... 


            • zygzornifle zygzornifle 29 juin 13:47

              Il a quand même été réélu donc tout le monde n’est pas insatisfait .....


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 juin 10:34

                @zygzornifle

                ben oui, t’as vu la tête de l’opposition ? Entre des idiots et un médiocre, le choix est vite fait.


              • Croa Croa 30 juin 11:53

                À zygzornifle,
                Il y a une majorité de piqués. La piqûre doit agir aussi sur les neurones je pense.



                • NiNi NiNi 29 juin 13:53

                  « Inconsistant » est le vrai nom de Maqueron…


                  • pipiou2 29 juin 14:02

                    Je ne comprends pas pourquoi on continue à accorder son billet hebdomadaire à Herblay.

                    Ses analyses sont médiocres, voire navrantes et monomaniaques.


                    • NiNi NiNi 29 juin 14:12

                      @pipiou2
                      Tous le contraire des fines analyses de la « tévé »…


                    • NiNi NiNi 29 juin 14:13

                      @NiNi
                      * Tout


                    • voxa 29 juin 14:17

                      @pipiou2

                      Que dire alors de vos interventions ?


                    • tashrin 29 juin 14:17

                      @pipiou2
                      C’est le pendant de Rakoto... faut bien équilibrer un peu



                      • Eric F Eric F 29 juin 14:24

                        ’’iI est totalement aberrant et pénible de caler notre agenda politique sur une actualité étatsunienne sans le moindre rapport avec nos débats’’

                        En effet, c’est une diversion pour obtenir une adhésion des élus et de l’opinion publique autour d’une mesure qui n’apporte rien (puisque la loi existe et aucun courant significatif ne demande son abrogation), mais qui ne coute rien. Et on voit déjà des postures d’estrade de tous les courants voulant paraitre féministes et progressistes.
                        Mais on a déjà vu ça : la politique de l’instantané et de l’émotion (et demain on passera à autre chose, et la constitution sera un fourre tout des émotions successives).

                        Pendant ce temps, l’implication de notre pays à la guerre s’accroit, les prix flambent, les pénuries plombent l’économie (on parle de mettre à l’arrêt des usines), l’insécurité s’étend, et la situation de l’hôpital est pire que lors de la première vague covid (non par manque de postes budgétés, mais de personnel pour les pourvoir, entre ceux qui ont été suspendus abusivement et ceux qui ont jeté l’éponge). 


                        • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 juin 10:33

                          @Eric F
                          Pendant ce temps, l’implication de notre pays à la guerre s’accroit

                          Ah oui, c’est vrai la guerre c’est moche, mais c’est pas la France qui a envahi la Russie, il me semble.

                          Mais maintenant avec l’Assemblée qu’on a, tout va aller pour le mieux, non ?

                          Les députés munichois RN et LFI ont presque la majorité


                        • Lynwec 29 juin 14:51

                          Le gars ose tout ( citation d’Audiard immédiate...) : après avoir divisé par tous les moyens les Français lors de son quinquennat, voilà qu’il utilise l’argument de l’union nationale. Une de plus à son actif...


                          • Lynwec 29 juin 15:06

                            Pour ce qui concerne la dernière question de l’article, bien qu’elle constitue visiblement un chiffon rouge destiné à diviser les gueux pendant que les 0,1% continuent de piller et de génocider en toute tranquillité, elle mérite malgré tout un peu d’attention.

                            Soit dit en passant, la constitution, en grande partie fondée sur la déclaration des droits de l’homme et du citoyen, ne reconnait-elle pas la « sureté » comme un des piliers à défendre ?

                            Article 2 : "Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression.

                            « 

                            Qu’en est-il de la sureté de l’enfant à naître quand un »médecin« avorteur (boucher eut été plus économe en temps de rédaction...) se prépare à l’aspirer ? Ceci n’a rien à faire dans la constitution d’un pays, tout au plus dans une loi, encore soit-elle constitutionnelle,ce que mon argument du début (principe de la »sécurité) infirme complètement .

                            Les droits et les devoirs devraient s’équilibrer dans un esprit sain...mais ce sont souvent des esprits malsains qui gouvernent.

                            Art. 16. Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n’est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution.

                            C’est bien le cas en cinquième république, prouvez donc le contraire après le scandale de la « constitutionnalité » du passe vaccinal...


                            • tashrin 29 juin 15:47

                              @Lynwec
                              On aurait aimé voir ce genre de commentaires lorsque l’appartheid covidien a été mis en oeuvre au mépris de la constitution et de l’ensemble de nos principes juridiques.
                              En l’espèce, vous évoquez Qu’en est-il de la sureté de l’enfant à naître quand un »médecin« avorteur (boucher eut été plus économe en temps de rédaction...) se prépare à l’aspirer ?
                              Outre la mesure de cette affirmation (boucher...), la constitution protege des personnes. L’enfant à naitre n’etant pas dans notre droit considéré comme tel, un foetus n’étant par définition pas né...
                              Je ne suis pas specialement pour l’integrer dans la constitution, à mon sens ca n’a rien à y faire.
                              J’aurai préféré qu’on aborde la question en y intégrant l’avis masculin, qui me semble etre la dernière roue du carosse...
                              On édicte comme principe que le corps d’une femme lui appartient (alors même que la parthenogenese n’existe pas il me semble, concernant le genre humain...), mais ca ne pose de probleme à personne d’imposer à un homme une paternité non désirée si la femme le souhaite... 
                              La vraie innovation serait de considérer que mettre un enfant au monde est a minima l’expression du consentement de deux personnes...
                              Paradoxalement, ce serait ça le féminisme


                            • Lynwec 29 juin 17:03

                              @tashrin
                               
                              Si vous prenez la peine de lire mes commentaires sur tous les articles traitant de la covidiotie ambiante, vous comprendrez que vous vous trompez de cible dans ce cas précis .

                              C’est d’ailleurs l’argumentaire déployé face aux fanatiques qui protestent contre la décision de la Cour Suprême aux USA ( pourquoi invoquer le droit de choisir pour son corps dans le cas de l’avortement et pas dans le cas des injections sous contrainte ?), argumentaire qui bien sur est ignoré ou repoussé avec colère...

                              Notre droit ... Le droit n’est notre que si on se reconnait dans ce qui y est écrit, de même que les lois. Tout ce qui est imposé par coercition, fut-ce des lois ou des articles de droit perd toute justification .

                              Le corps d’une femme lui appartient, c’est vrai . Ce principe ne s’appliquerait donc pas à un enfant à naître ? Pour votre argumentation sur l’homme qui se voit imposer une paternité non souhaitée, les moyens d’éviter ce souci ne manquent pas, c’est donc une excuse difficilement acceptable (c’est également valable pour la femme,du moins dans nos pays à haut niveau de vie)... en théorie, l’esprit est censé dominer le corps, l’homme qui met une femme enceinte n’a selon toute vraisemblance pas été violé et aurait sans doute pu l’éviter avec un minimum de maîtrise .


                            • tashrin 29 juin 17:34

                              @Lynwec
                              en théorie, l’esprit est censé dominer le corps, l’homme qui met une femme enceinte n’a selon toute vraisemblance pas été violé et aurait sans doute pu l’éviter avec un minimum de maîtrise

                              Tout aussi valable pour une femme et ca n’en change pas moins que faire un enfant c’est une decision qu’on prend à deux. Ne pas vouloir imposer de choix à une femme et l’imposer à l’homme simultanément est une posture intellectuelle fallacieuse. Le double consentenement devrait s’imposer, tout comme pour un achat important dans un couple marié, le droit l’exige...)
                              Dire que le droit n’est légitime que s’il n’ya pas de coercition n’a pas de sens, puisque ca sous entendrait que tout le monde est absolument d’accord avec les textes de loi. Ce qui n’arrivera jamais, ne serait ce que parce que certaines regles sont par nature contraignantes. Pourquoi je devrai payer un pv si je suis pas d’accord avec la limitation de vitesse ?
                              Le parallele entre injections et avortement est en revanche pertinent


                            • Lugsama Lugsama 4 juillet 02:10

                              @tashrin

                              Sinon on peut lire la Constitution et se rendre compte qu’elle a été respecté, ça ne demande pas tant d’effort.


                            • tashrin 4 juillet 11:09

                              @Lugsama
                              Oui... bien sur... Tout propre... Idem pour l’etat d’urgence permanent, le respect du parlementarisme et du débat public. Et la marmotte...
                              Une sanction penale n’est en theorie possible que sur intervention d’un juge. En l’occurrence plus maintenant
                              Le respect de l’integrité physique n’a pas été assuré non plus
                              Le consentement de la population a été extorqué au moyen d’un chantage (pratique interdite par le code penal, d’autant plus en l’absence d’une quelconque obligation) et les resistants ont été sanctionnés (interdiction d’user de services publics que je paye comme les autres, interdiction de frequentation d’etablissements sans aucune raison, eviction des soignants sans respecter le droit)
                              Arretez vos simagrées. Ca n’est passé que parce que Fabius ya veillé, pour soutenir l’activité de son fils chez McKinsey et pr faire plaisir aux copains.
                              N’importe quel juriste un minimum objectif vous dira la même chose que moi
                              Ca non plus c’est pas difficile à comprendre, l’effort n’est pas si dur... Faites le


                            • Adèle Coupechoux 29 juin 17:02

                              « Macron ne tire aucune leçon de ses échecs et reste droit dans les bottes de son incompétence cynique et arrogante » ;

                              Il n’est pas le seul à mener cette politique destructrice de nos libertés, de nos services publics, et de guerre permanente.

                              Entre les va-t-en guerre, les médecins et les médias donneurs de leçon...

                              L’hystérie collective continue.


                              • voxa 29 juin 19:05

                                @Adèle Coupechoux

                                Le réel problème, c’est que ce tocard vendu au USA nous mène inéluctablement à la guerre.

                                Si la France refusait les magouilles de Biden and co tout s’arreterait là en Europe.
                                mais voila, Maqueron est un young leader...


                              • Adèle Coupechoux 30 juin 11:26

                                @voxa

                                Grâce à Macron, 2 députés RN accèdent à la vice-présidence de l’assemblée. Ceux qui ont voté Macron pour faire barrage au RN apprécieront.
                                C’est marrant, je ne l’entends plus Charlotte Gainsbourg et autres évadés fiscaux qui avaient une trouille bleue que Marine ne l’emporte...
                                Quant à la momie Biden, elle ne va lâcher l’affaire. La guerre, c’est ce qu’il sait faire de mieux.


                              • Lugsama Lugsama 4 juillet 02:17

                                @Adèle Coupechoux

                                Je vote Macron et je préfère le RN a la LFI s’il faut choisir.

                                Charlotte paie ses impôts en France sinon..


                              • Michel VIDAL Michel VIDAL 29 juin 21:10

                                Bonsoir,

                                Rien de tout ça !

                                Jupiter est un psychopathe, point-barre !

                                Michel VIDAL


                                • zygzornifle zygzornifle 30 juin 08:29

                                  Macron est l’image même de notre société, frelaté, injuste, corrompue se roulant dans le mensonge en bande organisé comme une truie dans son lisier .....


                                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 juin 10:30

                                    @zygzornifle

                                    en somme vous en êtes un digne représentant ?


                                  • zygzornifle zygzornifle 30 juin 16:13

                                    @Olivier Perriet

                                    Oui et j’en suis fier ....lol


                                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 juin 10:29

                                    Il y a de quoi se marrer de ces 64% de contents.

                                    « c’est une bonne chose car ça va obliger les partis à coopérer » lol.

                                    On sort de 5 ans d’hystérie, alors croire qu’ils vont coopérer, c’est un pari hasardeux. Il n’y a qu’à lire Laurent Pinsole pour s’en convaincre :

                                    à part pavoiser que le prézident, celui qu’ils adorent détester, a per-du les législatives, personne ne s’avise que les autres n’ont rien gagné non plus.

                                    « le programme filandreux de la macronie » ? Mais celui des LR aux législatives, quelqu’un l’a vu ?

                                    « le rejet du en-même-temps » ? avec une assemblée comme celle-ci, on risque d’en avoir sans cesse du en même temps.

                                    « le souhait d’avoir une politique plus sociale » ? Peut-être... sauf si les lois économiques et sociales sont votées avec LREM + LR qui feront payer leur soutien.


                                    • tashrin 4 juillet 16:57

                                      @Olivier Perriet
                                      ouiiii, on se doute bien qu’on l’aura dans le cul au final, c’est la seule chose que savent faire ces gens. Mais en vrai, vous pouvez citer un seul truc que l’equipe macron ait fait de bien ? Un seul ?
                                      En revanche, des trucs à la con, c’est à la pelle
                                      J’espere que vous serez malade cet été, histoire d’expérimenter le bienfondé de la politique de ces messieurs ^^


                                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 juin 10:55

                                      « Laurent Pinsole, échecs, dénis et postures dérisoires », ça marche aussi, non ?


                                      • troletbuse troletbuse 30 juin 12:21

                                        @Olivier Perriet et Nono le connaud
                                        Ton idole  smiley
                                        https://crowdbunker.com/v/iuXLjCffsN


                                      • troletbuse troletbuse 1er juillet 23:09

                                        Le Poudré a choisi un bon cabinet Mac Kinsey

                                        https://www.youtube.com/watch?v=uSblicyyNjM&t=460s


                                        • BA 4 juillet 19:06

                                          A propos des participants français au Groupe Bilderberg : tout ce petit monde forme un clan, et ce clan est une nouvelle aristocratie. Il va falloir détruire cette nouvelle aristocratie.


                                          - Le directeur de l’Institut Montaigne, Laurent Bigorgne, a participé au Groupe Bilderberg du 11 au 14 juin 2015.


                                          - Son ami Emmanuel Macron a participé au Groupe Bilderberg du 29 mai au 1er juin 2014. A ce moment précis, Emmanuel Macron était secrétaire général adjoint de la présidence de la République. Il était le conseiller économique et financier de François Hollande. Deux mois après la réunion du Groupe Bilderberg, il est nommé ministre de l’Economie.


                                          - Pour succéder à Macron, son amie Laurence Boone est nommée conseiller économique et financier du président de la République. Laurence Boone avait elle-aussi participé au Groupe Bilderberg du 11 au 14 juin 2015. En janvier 2016, Laurence Boone rejoint le secteur privé : elle devient chef économiste des assurances AXA, dont le président est son ami Henri de Castries.


                                          - L’ami d’Emmanuel Macron, Henri de Castries, patron d’AXA, est président du comité de direction du Groupe Bilderberg. Il est aussi président de l’Institut Montaigne.


                                          - En juin 2016, la réunion du Groupe Bilderberg accueille deux politiciens français, qui étaient complètement inconnus en juin 2016 : Sylvie Goulard, qui deviendra ministre des Armées du président Macron un an plus tard, et Edouard Philippe, qui deviendra le premier ministre du président Macron.



                                          - L’ami d’Emmanuel Macron, l’économiste Jean Pisani-Ferry, coordonne le programme et le projet présidentiel de Macron pour l’élection présidentielle de 2017. Nous connaissons Jean Pisani-Ferry. En 2009, la réunion du Groupe Bilderberg s’était tenue en Grèce à Vouliagmeni. Jean Pisani-Ferry était un des dix Français invités à cette réunion. Il y avait d’autres membres de la gauche caviar : Pascal Lamy, Denis Olivennes, Dominique Strauss-Kahn …

                                          Bref, les européistes de gauche, les banquiers d’affaires, les brasseurs d’argent, les requins, les affairistes habituels.


                                          - En 2016, Emmanuel Macron crée son mouvement politique, « En Marche ». A propos de ce mouvement politique, les mentions légales faisaient apparaître le nom du directeur de la publication du site, Véronique Bolhuis, et son éditeur, « En Marche », association loi 1901 domiciliée au 33 rue Danton, 94270 Kremlin-Bicêtre. Véronique Bolhuis est la compagne de Laurent Bigorgne, le directeur de l’Institut Montaigne, détaille Mediapart. Et l’adresse de l’association « En Marche » est celle du domicile privé du couple.


                                          - En 2018, le Groupe Bilderberg accueille Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education Nationale.


                                          - En 2019, le Groupe Bilderberg accueille Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances.


                                          - Toujours en 2019, le Groupe Bilderberg accueille un jeune haut-fonctionnaire, Clément Beaune. Un an plus tard, Clément Beaune devient secrétaire d’Etat, chargée de l’Europe.


                                          - En juillet 2022, Laurence Boone devient secrétaire d’Etat, chargée de l’Europe, dans le gouvernement d’Elisabeth Borne.


                                          Source :


                                          http://www.lexpress.fr/actualite/politique/macron-son-mouvement-en-marche-intimement-lie-a-l-institut-montaigne_1780429.html


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité