• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Les révélations de Wikileaks contredisent les récits officiels repris par (...)

Les révélations de Wikileaks contredisent les récits officiels repris par les médias institutionnels

 

Cet article de Julian Assange date de novembre 2012. Publié ici en guise de rappel de celui qui a été trahi et abandonné par les médias institutionnels, qui l’ont traité de tous les noms pour son travail altruiste en faveur de notre droit de savoir. A vous de juger (NdT)

Jeudi 29 novembre, Bradley Manning a témoigné pour la première fois depuis son arrestation il y a deux ans et demi à Bagdad. Aujourd’hui marque également le deuxième anniversaire des premières unes dans le monde entier du Cablegate, une archive de 251287 câbles diplomatiques du département d’État américain - des messages envoyés entre le département d’État et ses ambassades, consulats et missions diplomatiques dans le monde. En collaboration avec un réseau de plus de 100 organes de presse, nous avons révélé l’éventail complet des techniques utilisées par les États-Unis pour s’imposer dans le monde. Le jeune analyste du renseignement Bradley Manning est détenu en tant que source présumée.

WikiLeaks a fait l’objet d’attaques, des politiciens américains et des experts de droite demandant que nous soyons tous désignés comme des terroristes, certains appelant même à mon assassinat et à l’enlèvement de notre personnel. Lors de l’émission Meet The Press, le vice-président Joe Biden m’a qualifié de "terroriste high-tech", tandis que le sénateur Joe Lieberman a demandé que nous soyons poursuivis en vertu de la loi américaine sur l’espionnage. Le porte-parole du ministère de la Justice, Dean Boyd, a admis, pas plus tard qu’en juillet 2012, que l’enquête du ministère de la Justice sur WikiLeaks était en cours, et le Pentagone a renouvelé ses menaces à notre encontre le 28 septembre, déclarant que notre travail était un "crime en cours". En conséquence, j’ai obtenu l’asile politique et je vis maintenant à l’ambassade d’Équateur à Londres, entouré de policiers armés, tandis que la contribution du FBI dans l’enquête "de l’ensemble du gouvernement" contre nous, selon le témoignage du tribunal, avait atteint 42135 pages en décembre de l’année dernière.

En début de semaine, WikiLeaks a publié des documents de la Commission européenne montrant que le sénateur Lieberman et le membre du Congrès Peter T. King ont directement influencé les décisions de PayPal, Visa et MasterCard de bloquer les dons à WikiLeaks, qui a bloqué 95 % de nos donateurs depuis décembre 2010. La semaine dernière, le Parlement européen a exprimé sa volonté que la Commission empêche le blocage arbitraire de WikiLeaks.

Bradley Manning, qui est présumé être une source des câbles, a commencé à témoigner jeudi sur son traitement préalable au procès, qui, selon le rapporteur spécial des Nations unies Juan Mendez, était "au minimum un traitement cruel, inhumain et dégradant en violation de l’article 16 de la Convention contre la torture." Le capitaine William Hoctor, le psychiatre du gouvernement ayant 24 ans d’expérience qui a évalué Manning à la base de Quantico, en Virginie, a témoigné que les commandants de brigade avaient ignoré ses recommandations concernant la détention de Manning, ce qu’il n’avait même pas connu dans le cadre de son travail à la prison de Guantánamo Bay.

Bradley Manning est détenu sans procès depuis 921 jours. Il s’agit de la plus longue détention avant procès d’un soldat de l’armée américaine depuis au moins la guerre du Vietnam. Selon le droit militaire américain, le maximum est de 120 jours.

Les documents que Bradley Manning aurait divulgués ont mis en lumière des exemples étonnants de subversion du processus démocratique par les États-Unis dans le monde entier, d’évitement systématique de l’obligation de rendre des comptes pour des atrocités et des meurtres, et de nombreux autres abus. Nos archives de câbles du département d’État sont apparues dans des dizaines de milliers d’articles, de livres et d’ouvrages savants, illustrant la nature de la politique étrangère des États-Unis et les instruments de leur pouvoir national. À l’occasion du deuxième anniversaire du lancement du Cablegate, je souhaite mettre en lumière certaines des histoires qui en sont ressorties.

Une guerre de terreur

La guerre contre la terreur menée par les États-Unis a coûté la vie à des centaines de milliers de personnes, attisé la violence sectaire et tourné en dérision le droit international. Les victimes et leurs familles luttent pour que leur histoire soit reconnue, et le fait que les États-Unis évitent systématiquement de rendre des comptes pour les crimes de guerre revient à nier leur droit d’être considérés comme des êtres humains. De plus, comme les États-Unis s’appuient de plus en plus sur des opérations militaires clandestines menées hors de tout contrôle gouvernemental, l’exécution de cette guerre contre la terreur en pleine expansion est de plus en plus découplée du processus démocratique. Alors que le président Obama avait promis au peuple américain en 2008 de mettre fin à la guerre en Irak, les troupes américaines n’ont été retirées que lorsque des informations provenant d’un câble ont relancé l’examen international des abus commis en Irak, ce qui a entraîné le refus d’accorder une immunité permanente aux troupes américaines en 2012 ou au-delà.

En 2007, l’ambassade des États-Unis à Bagdad a obtenu une copie du rapport d’enquête final du gouvernement irakien sur le massacre de 17 civils le 16 septembre 2007 sur la place Nisour. Le rapport concluait que l’incident était une attaque non provoquée contre des civils non armés, demandait une indemnisation de 8 millions de dollars pour chaque décès et de 4 millions de dollars pour chaque blessé, et exigeait que la société de sécurité privée Blackwater soit remplacée dans les six mois. Blackwater a continué à opérer en Irak pendant deux ans par la suite, et l’ambassade des États-Unis a indemnisé les victimes à hauteur de 10 000 dollars pour chaque décès et de 5 000 dollars pour chaque blessé. Cinq ans plus tard, les mercenaires de Blackwater incriminés ont échappé à l’obligation de rendre des comptes en Irak, et les tentatives de les traduire en justice aux États-Unis se sont soldées par une longue série d’affaires classées sans suite et un compromis non divulgué. La publication par WikiLeaks de 391832 rapports de terrain de l’armée américaine (Iraq War Logs) a permis de découvrir 14 autres cas où Blackwater a ouvert le feu sur des civils, ainsi que de nombreux autres cas d’abus. Les carnets de bord de la guerre d’Irak ont également montré comment les États-Unis ont livré des prisonniers à la torture avec des détails sordides - des histoires d’électrocution, de mutilation et de victimes torturées avec des perceuses.

Le fait que, cinq ans plus tard, les victimes du massacre de la place Nisour n’aient vu aucune responsabilité significative est une atrocité. Mais il n’est malheureusement pas surprenant que les États-Unis réclament l’immunité pour leurs forces dans d’autres pays, pour ensuite ne pas administrer la justice chez eux.

Ces événements - et en particulier un câble détaillant l’exécution sommaire de 10 civils irakiens, dont quatre femmes et cinq enfants - par des soldats américains et une frappe aérienne ultérieure pour dissimuler les preuves, ont forcé le retrait des États-Unis d’Irak en 2011. L’histoire de l’exécution menottée et de la dissimulation a suscité l’indignation du monde entier au milieu des négociations visant à prolonger la présence des troupes américaines en 2012 et, en réponse à la couverture internationale, l’Irak a relancé son enquête sur l’incident. L’Irak a finalement refusé d’accorder l’immunité aux troupes américaines en 2012, ce qui a contraint les États-Unis à se retirer en décembre 2011.

Cette violence systémique et cette dissimulation s’étendent à la guerre en Afghanistan. Lorsque l’on a appris qu’une campagne de bombardement à minuit sur le village afghan de Granai en 2009 avait peut-être causé la mort d’une centaine de civils, les responsables américains ont publiquement affirmé que la plupart des morts étaient des combattants talibans. Un câble du département d’État rédigé peu après l’événement résume une réunion entre le chef de la Croix-Rouge en Afghanistan, Reto Stocker, et l’ambassadeur américain Carl Eikenberry, au cours de laquelle ils ont discuté des conclusions d’une enquête sur l’événement. Dans le câble, Stocker est présenté comme "l’une des sources les plus crédibles d’informations impartiales et objectives en Afghanistan". Le rapport de la Croix-Rouge estime que 89 des morts et 13 des blessés étaient en fait des civils. Ni le gouvernement américain ni la Croix-Rouge n’ont révélé publiquement ces chiffres.

WikiLeaks et le printemps arabe

Les câbles tunisiens décrivent l’extrême corruption et le manque de transparence du régime Ben Ali. La famille élargie de Ben Ali est décrite comme la pire des délinquantes, sa vie somptueuse s’accompagnant "d’un large éventail de manœuvres de corruption", notamment "l’expropriation de biens et l’extorsion de pots-de-vin". Nous avons également appris que les biens de la famille Ben Ali comprenaient une compagnie aérienne, plusieurs hôtels et une station de radio. Un câble décrit la censure par l’État de la seule station de télévision par satellite privée de Tunisie, ainsi qu’un jugement fiscal surprise de près de 1,5 million de dollars contre la station.

Dans son rapport annuel 2011, Amnesty International a félicité WikiLeaks et ses partenaires médiatiques pour avoir catalysé la révolution en Tunisie :

" Alors que la " révolution de jasmin " en Tunisie n’aurait pas eu lieu sans le long combat de courageux défenseurs des droits humains au cours des deux dernières décennies, le soutien aux militants de l’extérieur du pays a peut-être été renforcé lorsque les gens ont examiné de près les documents de WikiLeaks sur la Tunisie et compris les racines de la colère. En particulier, certains des documents indiquaient clairement que les pays du monde entier étaient conscients de la répression politique et du manque d’opportunités économiques, mais que, pour la plupart, ils ne prenaient aucune mesure pour inciter au changement."

Lorsque le président tunisien Moncef Marzouki s’est entretenu avec moi dans le cadre de l’émission The World Tomorrow, il a remercié WikiLeaks pour son travail, déclarant : "Je vous suis très reconnaissant pour tout ce que vous avez fait pour promouvoir les droits de l’homme, la vérité, et j’admire et soutiens vos efforts."

Peu après la révolution tunisienne, des manifestations ont éclaté en Libye, et un nouveau lot de câbles a révélé les calculs stratégiques qui sous-tendent le soutien des États-Unis au régime de Kadhafi. En Égypte, des câbles ont révélé que Moubarak préférait mourir au pouvoir plutôt que de se retirer et que son fils lui succéderait probablement. Puis, alors qu’il est apparu que le vice-président Suleiman était pressenti pour remplacer Moubarak, des câbles ont été publiés, détaillant son ancien rôle de chef des services de renseignement, ainsi que ses liens étroits avec Israël. Ces éléments sont devenus un élément crucial du soulèvement égyptien en cours.

Un cabinet de conseil mondial pour les escadrons de la mort ?

Pendant des années, WikiLeaks a été accusée par des responsables américains et des experts de droite de rendre le monde moins sûr et d’avoir potentiellement causé du tort en publiant des secrets embarrassants. En réalité, les câbles montrent que la torture et les meurtres ne sont pas des événements isolés, mais les manifestations violentes d’une politique agressive de coercition utilisée par les États-Unis dans la poursuite de leurs objectifs stratégiques commerciaux et politiques dans le monde.

Bien que la loi américaine interdise la formation d’unités militaires ayant des antécédents de violations des droits de l’homme, dans la pratique, cette loi est facilement et souvent contournée. L’unité d’élite des forces spéciales KOPASSUS de l’armée indonésienne a brutalement réprimé le mouvement de libération des Papous occidentaux (la Papouasie occidentale est occupée par l’Indonésie depuis 1963), comme l’a largement documenté Human Rights Watch. Malgré cela, les diplomates américains à Jakarta ont jugé en 2007 que le moment était venu de reprendre la collaboration avec KOPASSUS, au nom de "l’intérêt commercial" et de "la protection des fonctionnaires américains."

Un câble diplomatique de novembre 2009 mentionne en passant que les paramilitaires de droite en Colombie sont responsables de la mort de 257089 victimes, un chiffre bien supérieur aux estimations des militants locaux des droits de l’homme. Les États-Unis ont néanmoins offert un soutien généreux à l’armée colombienne ; Amnesty International, qui a demandé l’arrêt complet de l’aide militaire américaine à la Colombie, a estimé que l’aide américaine totale en 2006 s’élevait à 728 millions de dollars, dont 80 % étaient consacrés à l’assistance militaire et policière. Depuis 2012, le soutien militaire américain à la Colombie se poursuit.

Ces exemples illustrent l’interprétation libérale par les États-Unis des lois interdisant la formation d’unités militaires ayant des antécédents de violations des droits de l’homme. Dans un autre câble datant d’août 2008, des responsables américains reconnaissent que l’escadron de la mort bangladais, le Rapid Action Battalion (RAB), a été impliqué dans des violations évidentes des droits de l’homme, ce qui rend difficile le soutien au RAB ; les responsables américains espèrent toutefois améliorer le bilan du RAB et polir son image publique. Les responsables américains ont félicité le RAB pour avoir "réussi à réduire la criminalité et à combattre le terrorisme, ce qui en fait à bien des égards l’unité de police la plus respectée du Bangladesh". Dans un câble diplomatique datant de 2009, il a également été révélé que le Royaume-Uni avait formé le RAB au cours des 18 mois précédents "dans des domaines tels que les techniques d’entretien d’investigation et les règles d’engagement".

Espions du ministère des Affaires étrangères

En 2009, Hillary Clinton a envoyé une directive sur la collecte de renseignements à 33 ambassades et consulats dans le monde. Cette directive demandait aux diplomates de recueillir des renseignements sur les fonctionnaires de l’ONU, notamment des numéros de carte de crédit et des identifiants en ligne. Un câble similaire demandait des renseignements sur des fonctionnaires de la République démocratique du Congo, du Burundi, du Rwanda et de l’Ouganda, et mentionnait spécifiquement la collecte d’échantillons d’ADN, de scans de l’iris et de mots de passe informatiques.

Un autre câble du département d’État a révélé qu’une taupe au sein du gouvernement allemand espionnait pour l’ambassade des États-Unis à Berlin, informant fréquemment les responsables américains des négociations entre les chrétiens-démocrates conservateurs de Mme Merkel et le FDP de M. Westerwelle sur la formation d’un nouveau gouvernement de coalition en 2009. Helmut Metzner, ancien chef de cabinet du ministre allemand des affaires étrangères, a admis être la taupe mentionnée dans ces câbles lorsque cette histoire a été révélée dans la presse, et a été limogé par la suite.

Lobbying pour l’irresponsabilité — Manipulation du processus judiciaire dans d’autres pays

Les abus qui se produisent en temps de guerre, comme ce fut le cas en Irak, sont souvent considérés par leurs auteurs comme exceptionnels, et l’on nous assure souvent que lorsque des abus ont été commis, les mécanismes de responsabilité mis en place permettront de rendre justice. Les câbles diplomatiques nous ont donné de nombreux exemples concrets de la coercition utilisée par les États-Unis pour manipuler et saper les processus judiciaires dans d’autres pays, et ils établissent une politique claire pour l’évitement de la responsabilité sous toutes ses formes.

Pendant l’invasion de l’Irak par les États-Unis en 2003, deux journalistes - dont le journaliste espagnol José Couso - ont été tués et trois autres ont été blessés lorsqu’un char américain a tiré sur l’hôtel Palestine à Bagdad. Une enquête sur cet événement a ensuite été lancée en Espagne, et un mandat d’arrêt international a été émis à l’encontre de trois soldats américains impliqués. Les câbles montrent que les États-Unis se sont battus énergiquement pour que les autorités espagnoles abandonnent l’affaire. Dans un câble, l’ambassadeur américain Eduardo Aguirre insiste sur cette affaire : "Alors que nous prenons soin de montrer notre respect pour la mort tragique de Couso et pour l’indépendance du système judiciaire espagnol, en coulisses, nous nous sommes battus bec et ongles pour que les accusations soient abandonnées." Honteusement, cette citation a été expurgée dans les articles originaux publiés sur le sujet par El Pais et Le Monde.

Dans un autre exemple datant de 2003, un citoyen allemand d’origine libanaise, Kalid el-Masri, a été enlevé alors qu’il passait des vacances en Macédoine, puis transféré en Afghanistan par la CIA et torturé pendant quatre mois. Lorsque ses ravisseurs ont finalement décidé qu’il était innocent, il a été envoyé par avion en Albanie et abandonné sur une route de campagne sans même présenter d’excuses. Dans un câble datant de 2007, nous apprenons que lorsqu’un procureur allemand a émis des mandats d’arrêt à l’encontre d’agents impliqués dans l’enlèvement d’El-Masri, l’ambassadeur américain à Berlin a mis en garde les responsables allemands qu’il y aurait des répercussions. Aucune arrestation n’a encore eu lieu et el-Masri est toujours en quête de justice.

La manipulation des États-Unis s’est étendue au Royaume-Uni, où un câble montre que, lors d’une enquête publique britannique dirigée par Sir John Chilcot sur le rôle du Royaume-Uni dans la guerre en Irak, le ministère de la défense avait "mis en place des mesures" pour protéger les intérêts américains.

Les puissances mondiales s’efforcent de briser la solidarité environnementale et d’exploiter les "opportunités" du changement climatique

Sur les questions environnementales, les câbles montrent que les États-Unis font régulièrement des gestes symboliques plutôt que d’initier des pratiques substantielles pour lutter contre le changement climatique, et qu’ils s’efforcent d’adapter les accords internationaux à leurs propres intérêts commerciaux.

La secrétaire d’État Hillary Clinton a demandé aux ambassades de recueillir des renseignements sur les préparatifs de la réunion de la Convention des Nations unies sur le changement climatique de Copenhague en décembre 2009, en demandant des détails biographiques sur les représentants de la Chine, de la France, du Japon, du Mexique, de la Russie et de l’Union européenne. Les câbles montrent qu’à Copenhague, les États-Unis ont manipulé les négociations de l’accord en offrant des "cadeaux" aux pays les plus pauvres pour faire dévier l’opposition à l’accord proposé par les premières puissances mondiales. Un autre câble de la secrétaire d’État a révélé qu’en 2010, un ambassadeur désigné des Maldives avait souligné l’importance d’une "aide substantielle" des grandes économies aux plus petites. À la suite de cette réunion, l’accord a offert une compensation financière aux pays pauvres souffrant des effets du réchauffement climatique.

Lors d’une visite au Canada en 2009, David Goldwyn, coordinateur du département d’État pour les affaires énergétiques internationales, a discuté de l’aide en matière de relations publiques à offrir à l’industrie des sables bitumineux. M. Goldwyn a proposé de consulter des experts, des universitaires et des groupes de réflexion pour "accroître la visibilité et l’accessibilité de nouvelles plus positives." Le câble a ensuite été utilisé par les écologistes dans leur bataille contre l’oléoduc Keystone XL, qui expédie du pétrole brut à travers la frontière entre les États-Unis et le Canada. Début 2012, le président Obama a rejeté la proposition d’oléoduc Keystone XL, mais a récemment annoncé publiquement son soutien à une autre proposition. Il s’avère également que Goldwyn a fini par travailler pour Sutherland, un groupe de lobbying en faveur de Keystone XL.

Les câbles révèlent également que les États-Unis se positionnent soigneusement pour tirer parti des nouvelles possibilités d’exploitation des hydrocarbures et des minéraux de l’Arctique à mesure que le changement climatique fait fondre la glace polaire. Les diplomates américains espéraient offrir au Groenland un soutien pour son indépendance vis-à-vis du Danemark en échange de l’accès des compagnies gazières et pétrolières américaines à l’exploitation des ressources du pays. Les États-Unis surveillent de près la Russie, principal concurrent de l’Amérique pour les ressources de l’Arctique, mais les responsables américains se sont également montrés préoccupés par la revendication territoriale potentielle du Canada sur le passage du Nord-Ouest de l’Arctique.

Accords secrets - Contournement du processus démocratique

Les câbles du département d’État ont révélé que les États-Unis et leurs alliés concluent systématiquement des accords secrets avec divers gouvernements, en cachant les détails non seulement au public du pays, mais parfois même à ses représentants, ses ministres et ses organes de surveillance. En 2009, Jeremy Scahill et Seymour Hersh ont publié dans The Nation un article sur les missions de combat secrètes des forces d’opérations spéciales américaines et les frappes de drones au Pakistan. Interrogé à ce sujet, le porte-parole du ministère de la défense, Geoff Morrell, a rejeté ces allégations, les qualifiant de "théories conspirationnistes". Un an plus tard seulement, des câbles publiés par WikiLeaks ont confirmé leur histoire. De plus, ces câbles citent le premier ministre pakistanais Yousuf Raza Gilani disant à des responsables américains : "Je me fiche qu’ils le fassent tant qu’ils s’en prennent aux bonnes personnes - nous protesterons à ce sujet à l’Assemblée nationale, puis nous l’ignorerons." Des articles basés sur des câbles du département d’État ont également révélé des accords entre les États-Unis et le Yémen dans lesquels le gouvernement yéménite revendiquait la responsabilité des attaques lancées par les États-Unis contre des milices locales. La publication des câbles du département d’État a entraîné une transparence totale sur certains aspects de la guerre contre le terrorisme.

Les câbles du département d’État ont également révélé que les États-Unis ont travaillé avec l’Australie pour affaiblir le texte d’un accord international interdisant l’utilisation de munitions à fragmentation - des bombes qui pulvérisent des milliers de petites bombes sur une grande surface. Sur plus de 13 000 victimes d’armes à sous-munitions recensées par Handicap International, plus de 98 % sont des civils et un tiers d’entre eux sont des enfants. Malgré cela, des câbles ont également révélé que le ministre britannique des Affaires étrangères de l’époque, David Miliband, a secrètement approuvé l’utilisation d’une faille juridique pour permettre aux États-Unis de stocker des armes à sous-munitions sur le territoire britannique, alors que le Royaume-Uni est signataire d’une convention les interdisant. Les États-Unis ne sont pas signataires de la convention sur les armes à sous-munitions, et ont même tenté en 2011 de faire lever l’interdiction par l’ONU.

En 2007, l’ancien vice-premier ministre canadien John Manley a demandé aux responsables américains des drones Predator pour aider à renforcer le soutien libéral à une présence canadienne soutenue dans la guerre en Afghanistan. À l’époque, M. Manley dirigeait un groupe d’experts nommé par le gouvernement et chargé d’examiner les intérêts du Canada dans un rôle futur en Afghanistan. En août 2012, le Ottawa Citizen a rapporté que le gouvernement canadien cherchait à dépenser jusqu’à 1 milliard de dollars pour une flotte de drones armés à la pointe de la technologie.

Les câbles ont également révélé que le Premier ministre conservateur du Canada, Stephen Harper, a secrètement promis à l’OTAN en janvier 2010 que le Canada resterait en Afghanistan pour assurer la formation de l’armée, même après la fin de sa mission en 2011. Le public canadien a été choqué lorsque le gouvernement a annoncé qu’il prolongeait sa mission en novembre de la même année. M. Harper a fait part aux diplomates américains de son inquiétude quant au fait qu’un départ anticipé des troupes canadiennes d’Afghanistan ressemblerait à un "retrait", reflétant le faible soutien du public à la mission du Canada en Afghanistan.

En 2008, les États-Unis ont proposé un "accord informel" aux représentants du gouvernement suédois pour l’échange d’informations sur les listes de surveillance du terrorisme. Les responsables américains ont expliqué qu’ils craignaient qu’un examen minutieux de la part du parlement suédois ne compromette "l’application de la loi et la coopération antiterroriste". Les câbles ont également révélé qu’en 2009, les États-Unis ont repris l’échange complet de renseignements avec la Nouvelle-Zélande après l’avoir restreint en représailles à l’interdiction faite par ce pays aux navires à propulsion nucléaire ou armés de se rendre dans ses ports. Les deux gouvernements ont convenu que la coopération qui venait de reprendre ne devait pas être rendue publique.

La Realpolitik du lobbying commercial

Les câbles du département d’État montrent que les responsables américains et leurs partenaires commerciaux adoptent une position par défaut selon laquelle ils ont un droit intrinsèque aux ressources et à la domination du marché dans le monde entier.

Dans un câble de 2007 adressé au représentant américain au commerce, l’ambassadeur américain Craig Stapleton a suggéré d’adopter une approche dure envers l’Union européenne en raison de sa résistance aux produits et aliments génétiquement modifiés américains. Le refus de la France d’adopter les OGM et la biotechnologie agricole, selon l’ambassadeur Stapleton, conduirait à un rejet général des OGM en Europe, et il a suggéré des représailles pour aider les Français à voir les choses différemment :

"La Country Team Paris recommande de dresser une liste de représailles ciblées qui causent une certaine douleur dans toute l’UE, puisqu’il s’agit d’une responsabilité collective, mais qui se concentrent aussi en partie sur les principaux coupables. La liste doit être mesurée plutôt que brutale et doit être viable sur le long terme, car nous ne devons pas nous attendre à une victoire rapide."

Les câbles montrent également que les États-Unis ont révoqué les visas de Xavier Neira, alors candidat à la présidence de l’Équateur, et de sept autres personnes en raison de leur implication dans une affaire judiciaire contre la société pharmaceutique américaine Pfizer pour concurrence déloyale. La décision de révoquer leurs visas a coïncidé avec les prochaines élections présidentielles et une décision de justice imminente sur cette affaire. Dans leur explication de la révocation, les autorités citent la "corruption" et l’affaire contre Pfizer.

La société pétrolière Shell, basée aux États-Unis, a une longue et sordide histoire au Nigeria, et ses représentants ont parlé ouvertement de ses activités dans le pays. Lors d’une réunion en 2009, des représentants de Shell ont déclaré à des responsables américains qu’ils seraient en mesure d’influencer le projet de loi sur l’industrie pétrolière de 2009 du gouvernement nigérian afin de servir leurs intérêts.

Des câbles de 2005 soulignent la détermination des États-Unis à "améliorer le climat d’investissement" pour les sociétés minières au Pérou. Des représentants du Canada, du Royaume-Uni, de l’Australie, de la Suisse et de l’Afrique du Sud se sont réunis pour élaborer des stratégies visant à contourner les protestations contre l’exploitation minière émanant d’un groupe diversifié d’ONG, de l’Église catholique et de Péruviens autochtones. Une fois que les manifestations ont tourné à la violence, les États-Unis en ont fait une excuse pour surveiller des groupes d’ONG comme Oxfam et Friends of the Earth, et ont demandé au gouvernement péruvien de renforcer la sécurité en prenant le contrôle des routes et des zones de transit.

Dans d’autres cas, des fonctionnaires de l’ambassade des États-Unis ont aidé à faire pression pour ou contre certains textes de loi en fonction des intérêts commerciaux des États-Unis. Des fonctionnaires américains ont fait pression au nom de Visa et MasterCard contre un projet de loi en Russie qui aurait créé un système national de paiement par carte, privant Visa et MasterCard de leurs parts de marché.

Duplicité stratégique sur les droits de l’homme et la liberté de la presse

Un câble résumant une réunion avec un directeur d’Al Jazeera montre que les responsables américains s’attendaient à ce qu’un reportage spécial contenant des images explicites de blessés irakiens soit modifié et que ses images soient retirées. Dans un autre câble, il est demandé au directeur d’expliquer l’absence de couverture par Al Jazeera des élections et des manifestations en Iran, par opposition à sa couverture "intensive" de Gaza.

La cinquième flotte de la marine américaine est basée dans le royaume de Bahreïn, et les États-Unis ont entretenu des relations mutuellement bénéfiques avec les dirigeants du pays au cours des dernières années. Dans un câble, l’ambassadeur américain à Bahreïn faisait l’éloge du pays et de son roi, soulignant que des entreprises américaines y avaient remporté d’importants contrats. Ce même régime a brutalement réprimé les manifestants pendant le printemps arabe, et les autorités bahreïnies ont fermé les sites web et les publications dissidentes. Alors que le département d’État américain a sévèrement condamné la répression des manifestations après les élections de 2009 en Iran,il est resté silencieux sur les tueries commises à Bahreïn.

La monarchie thaïlandaise mise à nu

La loi thaïlandaise sur la lèse-majesté empêche quiconque dans le pays de parler ouvertement de la monarchie sans risquer de graves sanctions. De ce fait, tout rapport sur l’évolution de la situation politique dans le pays est censuré, et la connaissance du public sur l’environnement politique du pays est très limitée. Le journaliste Andrew MacGregor Marshall a quitté son emploi à Reuters pour écrire son livre Thailand’s Moment of Truth, en utilisant les câbles thaïlandais qui exposent pour la première fois des aspects obscurs et tabous de la politique, de l’histoire et des relations internationales de la Thaïlande.

Les États-Unis s’efforcent de remodeler les points de vue et la législation mondiale sur la propriété intellectuelle et le droit d’auteur

Des groupes de pression basés aux États-Unis travaillent main dans la main avec des fonctionnaires du département d’État américain dans le monde entier pour faire pression de manière agressive en faveur de la législation et des accords commerciaux qui favorisent les entreprises américaines telles que Google, Facebook, Apple et Microsoft, ou les grands studios de cinéma tels que Disney, Paramount, Sony et Warner.

Un câble de 2006 en provenance du Japon décrit les premières ébauches de propositions pour un "étalon-or" dans l’application des droits de propriété intellectuelle, appelé ACTA. Cette norme était censée donner aux détenteurs de la propriété intellectuelle des pouvoirs beaucoup plus importants, même au détriment de la vie privée des citoyens et de l’application régulière de la loi. L’ACTA a ensuite été négocié en secret, à l’insu du grand public, jusqu’à ce que WikiLeaks divulgue le premier projet en 2008. Dans l’industrie cinématographique, le groupe de pression des studios de cinéma a conspiré avec son homologue australien pour établir un précédent juridique permettant de tenir un fournisseur d’accès à Internet responsable d’une violation des droits d’auteur en Australie. Quel est l’effet de ces pressions ? Il s’agit d’un environnement mondial où la législation et les précédents juridiques sont établis au profit des détenteurs de propriété intellectuelle qui sont riches, puissants et influents - même au détriment du bien public.

Briser le monopole de l’influence

Les exemples que je présente ci-dessus ne représentent qu’une petite fraction de ce qui a été révélé par le matériel de WikiLeaks. Depuis 2010, les gouvernements occidentaux ont tenté de dépeindre WikiLeaks comme une organisation terroriste, ce qui a entraîné une réaction disproportionnée de la part de personnalités politiques et d’institutions privées. Il est vrai que les publications de WikiLeaks peuvent changer le monde et l’ont fait, mais ce changement a clairement été pour le mieux. Deux ans plus tard, aucune plainte pour préjudice individuel n’a été présentée, et les exemples ci-dessus montrent clairement qui a du sang sur les mains.

Dans les grandes démocraties occidentales, le discours politique est tellement contrôlé depuis si longtemps qu’il n’est plus choquant de voir des experts occidentaux se substituer aux victimes du tiers-monde ou de voir un président américain monter sur un podium pour recevoir son prix Nobel de la paix et plaider en faveur de la guerre. En fait, il n’est plus certain qu’un média tel que le New York Times commette aujourd’hui le même acte qu’en 1971, lorsque Daniel Ellsberg a divulgué les Pentagon Papers.

Lors d’un débat entre Daniel Ellsberg et Jill Abramson, rédactrice en chef du New York Times, sur les Pentagon Papers, Ellsberg a exprimé son désaccord sur l’acquiescement du Times à la demande de l’administration Bush de retarder l’article de James Risen sur les écoutes sans mandat de la NSA jusqu’après les élections de 2004. Abramson s’est montré équivoque :

"Le problème, c’est que lorsque le gouvernement dit - vous savez - qu’en publiant un article, vous nuisez à la sécurité nationale, vous aidez les terroristes. Je veux dire, il y a encore des gens aujourd’hui qui soutiennent que le programme de la NSA était le joyau de la couronne, le programme antiterroriste le plus précieux que l’administration Bush avait mis en place, et que le Times a eu terriblement tort de le publier."

Pendant le même débat, Daniel Ellsberg a déclaré à propos des Pentagon Papers :

"Le secret de ces documents a jusqu’à présent condamné à mort plus de 30 000 Américains et plusieurs millions de Vietnamiens. Et le fait de continuer à les garder secrets contribuera sans aucun doute à la mort de dizaines de milliers d’autres Américains, et ainsi de suite. Je pense que c’est vrai. Mais cela se retrouve dans l’affaire WikiLeaks, en ce moment même."

Depuis la publication des câbles diplomatiques, WikiLeaks a poursuivi ses activités malgré le blocus financier, publiant des documents divulgués d’entreprises qui vendent des dispositifs d’interception de masse à des agences d’espionnage d’État du monde entier ; les profils de presque toutes les personnes détenues à la prison de Guantánamo Bay ; les manuels de politique des États-Unis sur la détention des prisonniers militaires dans le cadre de la guerre contre la terreur ; les bases de données de renseignements de la société de renseignement privée Stratfor ; et des millions de documents provenant de l’intérieur du gouvernement syrien. Les informations que nous avons divulguées contredisent le discours politique contrôlé et claironné par les médias institutionnels et les gouvernements occidentaux pour façonner la perception du public.

Nous poursuivrons notre combat contre le blocus financier, et nous continuerons à publier. Les menaces du Pentagone à notre encontre rendent un mauvais service aux États-Unis et seront ignorées.

Julian Assange
Rédacteur en chef et fondateur, WikiLeaks

Avec les remerciements à WikiLeaks Press pour les recherches.

Traduction "préférez-vous un monde avec Wikileaks et Julian Assange ou un monde sans  ?" par Viktor Dedaj avec probablement toutes les fautes et coquilles habituelles.

https://www.legrandsoir.info/les-revelations-de-wikileaks-contredisent-les-recits-officiels-repris-par-les-medias-institutionnels.html


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

131 réactions à cet article    


  • Lynwec 30 juin 14:05

    Les médias institutionnels étant aux ordres et corrompus, rien d’étonnant dans leur contenu, c’est le contraire qui serait surprenant. Une fois ce postulat admis, on va tenter de s’informer ailleurs en essayant de diversifier les sources, les opinions, et on s’en remet au bon vieux bon sens. Cette méthode fonctionne très bien, mais elle requiert du temps et la volonté de chercher, les deux n’étant pas toujours réunis chez tout un chacun .


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 30 juin 14:18

      @Lynwec

      Et même si le temps et la volonté de chercher sont réunis, les informations cruciales, les plus importantes, restent inaccessibles. Elles sont réservées aux « initiés », ceux qui détiennent les véritables pouvoirs et sont beaucoup plus discrets que les marionnettes qu’ils manipulent. 

      Essayez donc de trouver des infos sur les activités réelles de la famille Mercer (pas ce qui dépasse de l’horizon, mais ce qui est en-dessous du niveau de la mer), vous verrez.


    • JPCiron JPCiron 30 juin 14:23

      @Lynwec

      Aller s’informer ailleurs, c’est le minimum à faire.

      Mais cela signifie que nos Médias, nos Etats, nos Institutions Européennes, nos Médias et nos Politiques sont déjà colonisés par une idéologie étrangère, qui est en train de nous phagocyter économiquement, militairement, financièrement, et culturellement.
      Nous sommes devenus des vassaux.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 30 juin 14:37

      @JPCiron

      Ça a commencé concrètement le 7 décembre 1941, ça s’est officialisé 11 février 1945, mais en fait, c’était la suite logique du 28 Juin 1919. Il faut du temps pour construire un empire. Ce qui est impressionnant c’est la continuité des stratégies et des actions de groupes humains sur plusieurs générations, comme s’il s’agissait toujours des mêmes personnes alors que les initiateurs et leurs enfants et petits enfants sont morts. Un peu comme la construction de la Sagrada Familia à Barcelone. C’est ça, la fourmilière ?


    • JPCiron JPCiron 30 juin 15:05

      @Séraphin Lampion

      Un peu comme la construction de la Sagrada Familia à Barcelone. C’est ça, la fourmilière ? >

      Un travail de longue haleine sur plusieurs générations, il n’y a que les idéologies fondamentalistes qui puissent tenir la distance. Idéologies qui s’infiltrent dans tous les tissus de la société, et passent chez celles avec qui elle est en contact.
      Chez nous, les investissements puissants dans les ’’supports’’ de ces idéologies ne peuvent qu’apporter de nouvelles ouailles qui renforceront la puissance de l’infestation.
      La question est de savoir si le ’salut’ viendra de l’Orient (comme le pensait Lévi-Strauss) ou bien de l’intérieur...


    • Adèle Coupechoux 30 juin 17:24

      Pour l’instant, c’est ce monopole d’entreprises privées qui nous brise. Avec la complicité des « états » corrompus.

      En France, la presse a-t-elle jamais été indépendante ?

      https://www.monde-diplomatique.fr/cartes/PPA

      Comme pour la Russie, surtout ne pas s’interroger sur les origines de la guerre en Ukraine..Mais préférer expliquer le pourquoi par la « folie » de Poutine. Comme si le conflit était né de la folie d’un seul homme. Quand celle de Biden et de ses vassaux,nous mène à la destruction. A la troisième guerre mondiale. Nous sommes en guerre.


      • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 1er juillet 14:30

        @Adèle Coupechoux
        La meilleure façon de comprendre ce que fait Poutine, c’est de l’écouter dans son discours du 21 Février, lorsqu’il a reconnu les deux états du Donbass, juste avant son intervention armée.
        Ce discours, nos media nous en ont privé, et c’est très dommage.
        Les dix premières minutes (sur l’historique de l’ukraine) sont assez roboratives, mais juste après, c’est un festival de vérités incontournables, sur la façon dont les aides européennes ont été détournées au profit de corrompus, et sur les manoeuvres vicelardes des USA, constamment traîtres à leur parole. Cela explique fort bien que le salaire moyen en Ukraine soit devenu la moitié de celui des russes, avec la destruction de toutes les infrastructures économiques au profit d’intérêt privés, avec ce culte illusoire d’un modèle européen érigé en idéal, alors que ce pays avait tout pour réussir. Le mieux est d’aller voir :
        https://www.youtube.com/watch?v=qvsLA9sRTcw&ab_channel=D1ST1OFFICIELRAP
        Tout est dit, et ceux qui prétendent que c’est le discours d’un fou sont de grands malades eux-mêmes, qui sombreront bientôt dans de grandes désillusions.
        C’est au contraire le discours du plus grand homme politique depuis Charles de Gaulle, peut-être même de tous les temps (et je n’émarge à aucune officine, contrairement à certains ici).


      • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 14:55

        @doctorix, complotiste
        .

        La meilleure façon de comprendre ce que fait Poutine, c’est de l’écouter dans son discours du 21 Février


        .
        ... doit s’agir, si nos comptes sont bons, de la 38ème « meilleure façon de comprendre ce que fait Poutine » depuis le début du conflit... Inutile car on s’était arrêté à la troisième... 38 parce que les 37 premières étaient restées sans effets... Sans effets parce que ce que fait Poutine a été compris par les Occidentaux bien avant que les Poutinolâtres aient à s’en expliquer... Vaines tentatives, pitoyables velléités, les égouts de la propagande poutinolâtres nous vont désormais droit au caniveau... Les adeptes de l’ondinisme se laisseront tenter d’ici peu par une 39ème giclée...

      • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 14:59

        @doctorix, complotiste
        .

        C’est au contraire le discours du plus grand homme politique depuis Charles de Gaulle


        .
        « Pourtant... que la Charente est belle... Comment... peut-on s’imaginer... » Ca peut paraître incroyable, en effet, cependant il nous faut admettre que les contrées les plus idylliques ne donnent pas toujours les meilleurs fruits... ou alors trop mûrs... 

      • Captain Marlo Captain Marlo 1er juillet 19:27

        @CATAPULTE
        L’inculture se soigne par des doses d’informations sourcées.

        1/ Charles de Gaulle sur l’or et le système monétaire (1/2)


        2/ Charles de Gaulle sur l’or et le système monétaire (2/2)GdG : « L’impérialisme américain, aucun domaine ne lui échappe. Il prend toutes les formes, mais la plus insidieuse est celle du dollar.

        « Les Etats-Unis ne sont pas fichus d’avoir un budget en équilibre. Ils se permettent d’avoir des dettes énormes. Comme le dollar est partout la monnaie de référence, ils peuvent faire supporter par les autres les effets de leur mauvaise gestion. Ils exportent leur inflation dans le monde entier. C’est inacceptable, ça ne doit pas durer.

        AP. – Ca ne doit pas, ou ça ne peut pas ?

        GdG. – Ca peut très bien durer ! Tout le monde se couche. Ca durera… tant que nous ne l’aurons pas dénoncé et que n’y aurons pas mis le holà.etc


      • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 19:38

        @Captain Marlo
        .

        L’inculture se soigne par des doses d’informations sourcées.


        .
        Et on peut faire confiance à l’UPR pour soigner notre inculture par des informations sortant tout droit des égouts...
        Arrêt sur Info, Moon of Alabama, Réseau international, le Courrier des Stratèges, bref, tout ceux par qui nous avions appris « avant les autres » l’ouverture de camps de concentration au Canadala rénovation de Guantanamo pour y accueillir les Clinton et Bidenl’avènement du grand méchant Kraken et, révélation au-dessus de toutes les autres, l’introduction secrète de nano-trackers dans les bulletins de vote américains...
        Largement de quoi vous refaire une « culture » ...

      • Legestr glaz Legestr glaz 1er juillet 20:11

        @CATAPULTE

        Seulement dans vos délires, pas ailleurs. 


      • Lynwec 30 juin 17:50

        Contrairement à ce qu’ont suggéré sur d’autres fils de discussion certains intervenants, on ne doit pas se soucier que de chronologie en occultant des faits (c’est tellement plus pratique pour enfumer le lecteur).

        Eh bien,non, quand on veut s’interroger sur les origines de la guerre en Ukraine, les faits historiques (remonter d’au moins un siècle) ET leur chronologie sont tout aussi importants. Et non, Poutine n’est pas fou. Loin de là. Comme un certain nombre de personnes, il a compris,après plusieurs épisodes, l’intrigue de la série « Les USA maîtres du monde » et a décidé de ne pas suivre le scénario proposé (une Russie qui attend passivement qu’on l’éradique à coups d’attaques bactériologiques le tout appuyé par une menace nucléaire directe aux frontières immédiates).

        La folie eut été de ne pas réagir, comme la folie chez nous serait de continuer à croire le narratif d’un gouvernement qui a oublié le covid et les injections pendant le temps d’une campagne électorale et qui réactive la campagne de guerre psychologique dès le lendemain du second tour, par médias interposés.

        Pour les psychosés accros à la seringue, une lecture édifiante, car il ne faudrait pas oublier :

        https://mortsapresvaccination.wordpress.com/

        Il n’y a pas que des faits récents, mais c’est constamment actualisé et les bienfaits des injections (même occultés par la commission sénatoriale) continuent de s’y accumuler, dans le silence assourdissant de la presse internationale complice...


        • sylvain sylvain 30 juin 18:31

          @Lynwec
          Poutine ?? comme heros qui va pourfendre le mal, vous pouvez trouver mieux non ?? Ne transformez pas une guerre entre empire en croisade contre le mal, ou le bien, ça n’a rien a voir .


        • SAVING-Private-ASSANGE 1er juillet 08:26

          @Lynwec
          Je ne suis pas d’accord pour faire un amalgame entre l’Ukraine et le vaccin.
          C’est clivant.
          Tout médicament a des effets secondaires, il n’est que de lire les notices.
          Pourquoi les personnalités célèbres seraient à l’abri de ces effets ?
          La fin de ton commentaire peut dévaloriser la première partie à laquelle j’adhère.
          Vous êtes nombreux à faire l’amalgame avec la Covid.
          Vous êtes nombreux à oublier les fosses alignées, les files d’attente aux pompes funèbres !
          Curieux de se souvenir de l’historique des conflits et d’être en délicatesse avec celui de la Pandémie. Psychologie ?


        • Captain Marlo Captain Marlo 1er juillet 10:59

          @SAVING-Private-ASSANGE
          Je ne suis pas d’accord pour faire un amalgame entre l’Ukraine et le vaccin.

          Et pourtant ce sont les mêmes entités mondialistes qui tirent les ficelles et les profits. Ce n’est clivant que pour ceux qui ne l’ont pas compris.


        • samy Levrai samy Levrai 1er juillet 11:18

          @SAVING-Private-ASSANGE
          On ne doit pas vivre sur la même planète, sur la mienne nous avons perdu liberté, égalité et fraternité pour un virus qui est très très loin de la peste noire... un age median de morts au dessus de l’espérance de vie... et je n’ai vu aucune fosses alignés ni files d’attente aux pompes funèbre ( sauf à cause des confinements... )
          Sur ma planète la covidemence a supplanté tout esprit critique et a rendu les gens cons comme pour l’Ukraine ( longue vie aux merdias ).


        • SAVING-Private-ASSANGE 1er juillet 11:18

          @Captain Marlo
           Curieusement, je vois tout le monde s’accommoder de la VO du 911 même parmi les amalgamistes. Me tromp’ je ?
          Pourtant, le 911 est le péché originel du XXI ème siècle si ce n’est du III ème millénaire dont l’humanité ne verra probablement pas la fin...


        • Captain Marlo Captain Marlo 1er juillet 11:21

          @SAVING-Private-ASSANGE
          Rien compris à votre commentaire.


        • SAVING-Private-ASSANGE 1er juillet 11:30

          @Captain Marlo
           p g


        • SAVING-Private-ASSANGE 1er juillet 11:40

          @samy Levrai

          Si t’étais moins excité peut-être (bis) que tu pourrais faire le tri entre :
          les vrais fausses infos et,
          les fausses vraies infos...
          ce n’est pas donné à beaucoup de gens, surtout parmi ceux qui sont en état permanent d’excitation dès qu’ils sont anonymes devant leur clavier.
          C’est pour ça que, dorénavant, ce pays ne peut pas s’en sortir, chacun croit avoir raison.
          Pour ce qui me concerne, je lis des ouvrages, des pavés documentés que j’achète ou commande en librairie.
          Mes commentaires sont souvent le fruit du travail de chercheurs dont c’est le métier. C’est toute la différence  !
          PS : je ne serais pas enclin à te répondre aussi souvent et en détail à tou propos, j’espère que d’autres profiteront de cette déclaration !!!


        • Adèle Coupechoux 1er juillet 11:51

          @SAVING-Private-ASSANGE

          " Curieux de se souvenir de l’historique des conflits et d’être en délicatesse avec celui de la Pandémie. Psychologie ?

          "
          L’historique du conflit ou plutôt guerre que nous a déclarée Macron, a débuté le 16 mars 2020. Par l’enferment d’une bonne partie de la population pour palier entre autres la gestion désastreuse des services publics comme celle des hôpitaux.
          Un enfermement qui a débouché sur l’obligation de porter le masque puis de se soumettre à la vaccination. Psychologie ? Tout à fait, une manipulation de masse pour nous soumettre à l’inacceptable. Je ne rentrerai pas dans les détails sordides des tests PCR à répétition, des entassements dans les rues, les espaces verts étant interdits d’accès, du 1 km de laisse pour passer aux 10 km de laisse, de l’interdiction de s’allonger sur des places mais de l’obligation de bouger...
          Quant aux fosses alignées ou aux files d’attente aux pompes funèbres, comment pouvez-vous évoquer ce type de souvenir puisque nous étions enfermés, avec en plus l’interdiction d’assister aux enterrements de proches..
          Combien de proches, de collègues, avez-vous perdus à cause du Covid ?


        • Mirlababo 1er juillet 12:41

          @SAVING-Private-ASSANGE
          Oh une énième groupie d’Assange.

          Juste en passant FOIA date des années 1960.


        • Furax Furax 1er juillet 13:48

          @Captain Marlo
          Je confirme.
          C’est les mêmes !
          https://twitter.com/oeil_sauron/status/1541873666832621569


        • Attila Attila 1er juillet 13:53

          @SAVING-Private-ASSANGE
          Oui, c’est très clivant :
          « Je ne suis pas d’accord pour faire un amalgame entre l’Ukraine et le vaccin. C’est clivant. »
          Et cela sabote la lutte contre l’impérialisme étazunien car nos adversaires font l’amalgame entre ceux qui soutiennent la libération du Donbass et les antivax.

          .


        • Xenozoid Xenozoid 1er juillet 14:08

          @Attila

          de plus cela permettra de savoir qui mettre dans des camps(boites ideologique),quand on te demandera un certificat numerique covid avec le controle d’identité avant de te dire que tant que tu ne sera pas injecté pfifzer tu seras pour les russes,et donc un traite....(a qui le tour après et pendant ?)


        • Attila Attila 1er juillet 14:17

          @Attila
          Exemple ICI.
          « Les fachos poutinolatres et antivax pourront se retrouver alors tranquilles et se palucher entre eux. »

          .


        • samy Levrai samy Levrai 1er juillet 14:55

          @SAVING-Private-ASSANGE
          c’est drôle , je ne vois que du vide dans ta réponse, aucun argument allant contre ce que je venais de dire, juste de l’onanisme intellectuelle qui ne veut rien dire. On se croirait chez Macron, tu veux surement réinventer la crédibilité avec des arguments foireux datant du dernier millénaire .



        • Captain Marlo Captain Marlo 1er juillet 18:38

          @The White Rabbit
          Oui c’est bizarre, ce sont très souvent les mêmes et ils sont très souvent proches de l’extreme-droite !

          Il manquait le point Godwin, c’est fait.
          Ils ont en commun l’esprit critique, que vous appelez « complotisme ».
          Ce qui, d’après vous, n’est pas une qualité de Gauche.
          Mes condoléances pour vos handicaps.

          « Le Génie du Complotisme »


          "Le complotisme présente cinq caractéristiques majeures qui le distinguent de l’anti-complotisme et qui résument tout son génie. Ses caractéristiques, que nous passerons rapidement en revue, sont autant d’avantages sur l’anti-complotisme qui nous feront comprendre, par contraste, les limites épistémologiques de ce dernier, ses motivations profondes et ses soubassements idéologiques.etc



        • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 18:45

          @Captain Marlo
          .

          « Le Génie du Complotisme »


          .
          Un article écrit par un génie complotiste...

        • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 18:47

          @Captain Marlo
          .

          ce sont très souvent les mêmes et ils sont très souvent proches de l’extreme-droite !

          @Captain Marlo : Il manquait le point Godwin, c’est fait.

          .

          Un raté de l’UPR... ça arrive...

          Le point Godwin ne fait référence qu’au nazisme... pas à l’extrême droite...


        • Attila Attila 1er juillet 19:07

          @The White Rabbit
          L’extrême droite ? Vous voulez parler de ceux qui fournissent des canon à l’armée ukrainienne dont on retrouve les munitions dans les zones civiles bombardées délibérément ?

          .


        • Captain Marlo Captain Marlo 1er juillet 19:42

          @Attila
          L’extrême droite ? Vous voulez parler de ceux qui fournissent des canon à l’armée ukrainienne dont on retrouve les munitions dans les zones civiles bombardées délibérément ?

          Il va falloir que notre Gauche otanesque trouve un autre narratif....
          « Extrême-Droite », c’est l’insulte de tous les militants de Gauche envers tous ceux qui ne sont pas d’accord avec eux, sur n’importe quel sujet. C’est pratique et pas fatiguant. L’insulte évite de se creuser les méninges pour trouver des arguments. Et ça coupe court à toute discussion. Circulez, ya rien à voir !

          Ils ont tellement le nez dans le guidon, qu’ils ne se rendent pas compte qu’ils soutiennent les néo nazis de Kiev ! Et que, de fait, l’Extrême-Droite, c’est eux !


        • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 19:57

          @Captain Marlo
          .

          Ils ont tellement le nez dans le guidon, qu’ils ne se rendent pas compte qu’ils soutiennent les néo nazis de Kiev ! 


          .
          C’est vrai, ça, qu’ils ne s’en rendent pas compte ! Parce que les Ukrainiens qu’ils ont vu ressemblaient à tout sauf à des « néo-nazis »... D’ailleurs, la Russie elle-même ne s’est pas rendu compte qu’elle avait « renazifié » l’Ukraine, juste après avoir achevé une campagne de « dénazification »...
          Ca s’est passé bêtement, lors d’un échange de prisonniers... La Russie a rendu 144 Ukrainiens à l’Ukraine parmi lesquels, 95 « néo-nazis » du bataillon d’Azov rescapés de la résistance de l’usine Azovstal... Vraiment trop bête... Tout à refaire...

        • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 20:01

          @Attila
          .

          L’extrême droite ? Vous voulez parler de ceux qui fournissent des canon à l’armée ukrainienne ?


          .
          Non, ça, c’est l’Etat... Il arrive que l’Etat soit d’Extrême-droite mais en France, ça n’est encore jamais arrivé... D’ailleurs, l’Extrême-droite française est beaucoup mieux connue pour ses liens avec le Kremlin et les banques russes que pour son amitié avec l’Ukraine...

        • Legestr glaz Legestr glaz 1er juillet 20:21

          @SAVING-Private-ASSANGE

          copié-collé : « Vous êtes nombreux à oublier les fosses alignées, les files d’attente aux pompes funèbres ! »

          Vous savez que ce n’était pas vrai n’est-ce pas ? C’est du second degré votre post ? Vous savez, n’est-ce pas, qu’il s’agissait d’une communication politique odieuse ? 

          Prenez, tranquillement le temps de lire le rapport 2020 de l’ATIH et, sinon, petite vidéo de 16mn, jamais démentie ! 

          https://www.atih.sante.fr/actualites/rapport-d-activite-atih-2020

          https://www.youtube.com/watch?v=z3g6h2Aj0Lc&t=73s

          Le covid19 n’a pas été une pandémie mais une simple épidémie qui a touché pratiquement exclusivement les personnes au système immunitaire affaibli, à savoir les obèses, les diabétiques, les hypertendus, les insuffisants rénaux, les cancéreux, les malades du coeur. Il n’y a eu strictement aucune sur-mortalité en 2020 chez les moins de 65 ans. 


        • Lynwec 1er juillet 20:28

          @Legestr glaz

          D’ailleurs toujours dans le second degré, chaque fois que j’étais consterné par le discours de certains covidiots, je leur signalais ma recherche assidue des files de camions chargés de sacs mortuaires passant dans ma rue, marqueur indéniable d’une réelle pandémie ( recherche vaine, et pour cause...)

          https://mortsapresvaccination.wordpress.com/

          Ceci, par contre, ne fera pas l’objet de reportages en continu de BFMWC mais certains piqués encore indemnes gagneraient à le consulter (ne serait-ce que pour protéger leurs enfants) avant qu’il ne soit trop tard, la roulette russe tuant généralement moins vite que la roulette pharmaceutique...


        • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 20:36

          @Lynwec
          .

          https://mortsapresvaccination.wordpress.com/

          Ceci, par contre, ne fera pas l’objet de reportages en continu de BFMWC


          .
          Non... mais ceci a bel et bien fait l’objet de fact-checking amusés sur toutes les chaînes françaises... Une autre manière d’aborder la « réinformation »...

        • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 20:38

          @Legestr glaz
          .

          à savoir les obèses, les diabétiques, les hypertendus, les insuffisants rénaux, les cancéreux, les malades du coeur.


          .
          Et les conspi-débilo-dépressifs ?

        • Adèle Coupechoux 1er juillet 20:52

          @Captain Marlo

          « Merci, et un autre dessin humoristique. »
          Cela n’aura jamais été autant de circonstance...


        • Legestr glaz Legestr glaz 1er juillet 20:59

          @CATAPULTE

          Merci, et les conspi-débilo-dépressifs également s’ils sont, évidemment, ou obèses, ou hypertendus, ou diabétiques, ou insuffisants rénaux, ou cancéreux ou malades du coeur. 


        • Adèle Coupechoux 1er juillet 21:02

          @CATAPULTE

          Tout ce petit monde ne sera jamais aussi dangereux que les hystériques de votre genre. 
          Imaginez qu’ils soient divulgués un jour les dossiers des patients. Vous en faites tellement que cela finira par arriver.


        • Attila Attila 1er juillet 21:22

          @Adèle Coupechoux
          Le stakhanoviste multi pseudo Catapulte/Michalak/Assouline raconte n’importe quoi, en général.
          Faut le prendre au second degré.

          .


        • Attila Attila 1er juillet 21:55

          @Captain Marlo
          « Ils ont tellement le nez dans le guidon, qu’ils ne se rendent pas compte qu’ils soutiennent les néo nazis de Kiev ! Et que, de fait, l’Extrême-Droite, c’est eux ! »
          Oui, j’ai été effaré de découvrir au deuxième tour de la présidentielle ceux qui soutenaient et armaient les nazis en Ukraine réclamer de « faire barrage à l’extrême droite ! ».

          .


        • Legestr glaz Legestr glaz 1er juillet 23:29

          @CATAPULTE

          Parce que les fact-checkeurs font de la ré-information ? Sans blague ? Sont payés par qui ? Paraissent dans quels médias ? 

          Le pouvoir d’influence « délirant » de 10 milliardaires :

          https://basta.media/le-pouvoir-d-influence-delirant-des-dix-milliardaires-qui-possedent-la-presse


        • Adèle Coupechoux 2 juillet 10:25

          @Attila

          Et maintenant que le RN est bien placée avec ses deux vice présidents à l’assemblée nationale, personne n’a plus entendu les cris de trouille ni d’effrois des stars du cinéma..qui après un silence assourdissant de plus de deux ans sont sortis de leur mutisme. Cela vaut pour tous les bien-pensants.
          Un article de SEPH reste en modération, avec une autre version de la frappe sur un centre commercial à Kremenchuk.

          Et pendant ce temps, des effets secondaires des vaccins covid sous le tapis...pour nous forcer à la vaccination. Et autres mesures coercitives.

          https://www.tf1info.fr/sante/covid-19-interrogations-sur-un-lien-entre-vaccination-pfizer-moderna-et-de-rares-pertes-d-audition-effets-secondaires-2224901.html

          L’été approche, avec toute la brutalité des médecins de plateaux et des médias à l’œuvre pour nous le gâcher. Jamais 2 sans 3 ?


        • Doume65 1er juillet 00:00

          Merci.


          • SAVING-Private-ASSANGE 1er juillet 08:18

            Les diplomates américains espéraient offrir au Groenland un soutien pour son indépendance vis-à-vis du Danemark en échange de l’accès des compagnies gazières et pétrolières américaines à l’exploitation des ressources du pays.


            Et si à défaut de l’OTAN, le Danemark faisait appel à POUTINE pour défendre ses frontières ?

            Des contorsions en perspective pour les « experts » de Brunet Eric de LaCIa


            • zygzornifle zygzornifle 1er juillet 08:52

              Pot de terre contre pot de fer ....


              • V_Parlier V_Parlier 1er juillet 10:09

                Je lis : « des experts de droite demandant que nous soyons tous désignés comme des terroristes... ». Bof, les experts « de gauche » occidentaux ne sont guère plus indulgents. Dans le meilleur des cas ils regardent ailleurs.


                • Captain Marlo Captain Marlo 1er juillet 10:54

                  @V_Parlier
                  Bof, les experts « de gauche » occidentaux ne sont guère plus indulgents. Dans le meilleur des cas ils regardent ailleurs.

                  En Février dernier, l’accueil d’Assange en France a été débattu à l’Assemblée Nationale, et refusé. Mais aucun député de Gauche n’était présent. Ils devaient avoir piscine.. Cf "L’Assemblée nationale refuse d’accorder l’asile en France au fondateur de WikiLeaks, Julian Assange.Les députés français ont voté contre la résolution par 17 voix pour et 31 contre.

                  Dans l’ancienne mandature, les Députés de Gauche étaient 59.
                  PS : 31 Députés
                  LFI : 17 Députés
                  Divers Gauche : 12
                  Il suffisait d’une trentaine de voix de Gauche pour qu’Assange soit accueilli en France.


                • VDJ VDJ 1er juillet 11:01

                  @Captain Marlo

                  Mais aucun député de Gauche n’était présent

                  Inexact. Cela dit, de « source bien informée », LREM avait annoncé qu’ils enverraient le nombre de députés nécessaires pour rejeter la résolution. D’où l’absence d’une bonne partie des 60 députés (gauche & droite) qui la soutenaient.

                • Captain Marlo Captain Marlo 1er juillet 11:17

                  @VDJ
                  LREM avait annoncé qu’ils enverraient le nombre de députés nécessaires pour rejeter la résolution. D’où l’absence d’une bonne partie des 60 députés (gauche & droite) qui la soutenaient.

                  Cela ne justifie en rien leur absence lors du vote.


                • SAVING-Private-ASSANGE 1er juillet 11:27

                  @V_Parlier

                  Il semble que le qualificatif : révolutionnaire soit passé de mode, trop romantique probablement.
                  Terroristes est tellement plus « frappant », attribué à convenance par ces états fascistes ou manipulateurs qui les utilisent, quand ils ne les créent pas. Pas la peine de traverser la Méditerranée...


                • V_Parlier V_Parlier 1er juillet 19:17

                  @SAVING-Private-ASSANGE
                  Je l’entendais bien ainsi. Ma citation avait pour but la remarque spécifique sur la droite, alors que ce clivage gauche-droite ne veut plus dire grand chose en Europe. D’ailleurs Assange n’était même pas révolutionnaire, il était juste dénonciateur. C’était déjà trop pour le « monde libre »...


                • Lynwec 1er juillet 20:31

                  @VDJ

                  Ben voyons, le truc du « pas la peine de jouer, parce qu’on va perdre », ça ne prend pas. Les « gauches » imaginaires françaises sont spécialistes du forfait, on l’a vu à l’occasion du Congrès qui permit à Sarko de renier le référendum de 2005 . Là aussi, il leur suffisait de voter contre pour que le référendum soit maintenu.
                  Traîtres un jour, traîtres toujours.


                • Captain Marlo Captain Marlo 1er juillet 10:38

                  Ah, « le Camp du Bien », quelle merveille ! En fait, il lui suffit de répéter chaque jour que le Camp du Bien défend de nobles valeurs, « la Démocratie » & « la Liberté », pour que les mougeons ne cherchent pas plus avant, les saloperies qui se trouvent sous les tapis de l’Occident...

                  Le Camp du Bien, c’est 500 ans de domination mondiale, 500 ans de pillages, de morts, de colonisations, d’humiliations, de profits, de guerres et de disparition de civilisations entières. Et pire, ils accusent ceux qui ne sont pas d’accord d’avoir les défauts qu’ils s’efforcent de cacher !

                  Mais tous les Empires finissent par s’effondrer. L’Occident est tombé sur plus fort que lui. Nous allons assister à quelques soubresauts désespérés.

                  Se profile la fin du monde unipolaire occidental. Cf « Exil sur Main Street : Le son du monde unipolaire qui disparaît » par Moon of Alabama.

                  "Le futur ordre mondial, déjà en cours, sera formé par des États souverains forts. Le bateau a pris le large. Il n’y a pas de retour en arrière possible.

                  Allons droit au but et lançons le Top 10 de la Nouvelle Ère de Poutine, annoncé par le président russe en direct du forum de Saint-Pétersbourg pour le Nord et le Sud de la planète. L’ère du monde unipolaire est terminée. La rupture avec l’Occident est irréversible et définitive. Aucune pression de l’Occident n’y changera rien.etc

                   


                  • Armelle Armelle 1er juillet 11:11

                    @Captain Marlo
                    ...Un commentaire n’ayant aucun lien avec le présent sujet mais que vous méritez bien suite à vos colères d’ado hystérique... 
                    Je vous cite ;

                    « Votre haine des fonctionnaires vous égare ! Ce sont bien les textes officiels, et leurs objectifs qui ont changé depuis les années 70 ! »... Insinuant que la compétence des pauvres enseignants n’y est pour rien. 

                    Puis ensuite ;
                    «  Forcément, au bout de 40 ans de destruction de l’école par les politiques de Gauche et de Droite, les enseignants qui en sortent ne peuvent pas être performants »
                    Vous avez toutes vos facultés mentales Captain Marlo ??? 
                    Vous avez décidé de me tirer dessus à boulets rouges quand je dis que les enseignants sont incompétents, et ce à travers des commentaires sans grande consistance ma foi ( l’idéologie est encore passée par là), pour finir l’échange par m’avouer qu’ils ne sont pas performants ???
                    Vous comprenez parfois ce que vous écrivez ?
                    Il faudrait à un moment, pour contredire et attaquer les autres, que vous aillez un minimum de cohérence dans vos idées et vos propos. Vous dites tout et son contraire, comme d’hab....
                    Comme quoi, changer d’avatar ne change pas le contenu !!! Et j’ai la ferme conviction que vous m’avez largement devancée quant au « fil à couper le beurre », et peut être l’eau tiède aussi... mais ça, je le savais déjà... J’ai pu apprécier les exploits de Fifi brin d’acier autre temps qui, à terme en font un véritable fatras nécessitant l’urgence d’un changement d’identité, sinon heu...pourquoi changer ? D’ailleurs vous semblez reprendre le même chemin, il va falloir penser à changer une nouvelle fois...


                  • Captain Marlo Captain Marlo 1er juillet 11:20

                    @Armelle
                    Un commentaire n’ayant aucun lien avec le présent sujet mais que vous méritez bien suite à vos colères d’ado hystérique... 


                  • Armelle Armelle 1er juillet 12:10

                    @Captain Marlo
                    Bravo, quelle pertinence !!! Vous êtes fidèle à vous même...


                  • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 13:20

                    @Armelle
                    .

                    @marlo

                    Vous comprenez parfois ce que vous écrivez ?


                    .
                    C’est une photocopieuse... pouvez pas lui demander autre chose que de faire des photocopies ! 


                  • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 1er juillet 14:15

                    @Armelle
                    Insinuant que la compétence des pauvres enseignants n’y est pour rien. 

                    Ce qu’on peut reprocher aux enseignants, c’est de s’être laissés prostituer aux textes iniques qui allait régir leur conduite, au lieu de ruer dans les brancards.
                    Rien n’a changé, puisqu’ils se prostituent maintenant au wokisme.
                    Vos attaques ad hominem sont juste à votre niveau : sous la ceinture.
                    Concernant les commentaires sans consistance (et sans aucun intérêt), vous êtes championne d’agoravox, et personne ne vous contestera ce titre.


                  • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 14:26

                    @Captain Marlo
                    .

                    Le Camp du Bien, c’est 500 ans de domination mondiale


                    .
                    Egypte ancienne ? Empire romain ?... Grec ? Chine impériale ?
                    Si ceux-là avaient su qu’ils appartiendraient plus tard au camp du bien...
                    Les Usa, qui n’ont que 200 ans d’existence, aimeraient pouvoir en dire autant... 

                  • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 14:43

                    @doctorix, complotiste
                    .

                    Ce qu’on peut reprocher aux enseignants, c’est de s’être laissés prostituer aux textes iniques qui allait régir leur conduite


                    .
                    Ronsard, Appolinaire, Rimbaud... mais aussi Camus... Aucun de nous n’y a échappé... quoique... « Faire le trottoir » de la littérature française fût parfois une jouissance... Seuls les pervers, à qui les plaisirs sains ne suffisaient pas, trouvèrent à s’en plaindre... ce qui nous vaut aujourd’hui d’être envahis de textes insipides rédigés en langue morte... ces textes qui font les délices des rétrogrades et autres amateurs de la « grandeur » d’autrefois... ceux-là mêmes qui pestent aujourd’hui contre un soi-disant « pédagogisme »... cruciverbistes de chiottes, maxfavalellistes d’ehpad... Faudrait pas vieillir... En trois lettres, commençant par un « u » et finissant pas un « r », « vieux machin aigri » ? 

                  • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 1er juillet 14:53

                    @CACAPROUT
                    (Changez votre pseudo, c’est fatigant de devoir le rectifier à chaque fois)
                    Ronsard, Appolinaire, Rimbaud... mais aussi Camus... Aucun de nous n’y a échappé...
                    Je crois au contraire que vous avez échappé à tout ça, , planqué que vous étiez près du radiateur, ce qui explique votre inculture et votre style insipide.



                  • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 15:09

                    (Changez votre pseudo, c’est fatigant de devoir le rectifier à chaque fois)

                    .

                    On s’en voudrait de vous voler la paternité d’une invention inspirée par une drôlerie sans égale... sauf dans les milieux populaciers peut-être...


                  • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 15:37

                    @Captain Marlo
                    .

                    Cf « Exil sur Main Street : Le son du monde unipolaire qui disparaît » par Moon of Alabama.


                    .
                    Le repère de trumpistes qu’est Moon of Alabama pourrait bien venir sa plaindre un jour de la fin du « monde unipolaire » qui, jusqu’ici, fit la part belle aux américano-centrés du Sud des Etats-Unis... 

                  • Captain Marlo Captain Marlo 1er juillet 19:13

                    @CATAPULTE
                    « Le dollar ne représente « plus que » 59 % des réserves de change »

                     Dans un entretien au « Monde », l’économiste Michel Aglietta explique comment l’émergence des monnaies numériques de banques centrales peut rebattre les cartes du système monétaire international.(...) 

                    La série de mesures punitives prises par l’Occident contre les institutions financières russes pourrait avoir un effet collatéral : inciter les pays émergents à se détourner un peu plus encore du dollar.etc"

                    « La dédollarisation des économies, fin de l’ère de puissance des États-Unis ? »

                    « Les causes monétaires de la guerre en Ukraine »

                    « Les BRICS veulent créer une monnaie de réserve alternative au dollar – et les Etats-Unis ne pourront pas s’y opposer
                     »


                  • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 19:26

                    @Captain Marlo
                    .

                    Le dollar ne représente « plus que » 59 % des réserves de change


                    .
                    Un commentaire de l’UPR qui ne répond à rien... et sans rapport avec le sujet de l’article ici...
                    Surtout, une déclaration qui indique de le dollar représente encore 60% des réserves de change... Les autres devises du monde se partageant les 40% restant... Qu’a donc voulu nous dire l’UPR ? S’agirait-il encore d’une bourde ?
                    .

                    Les BRICS veulent créer une monnaie de réserve alternative au dollar et les Etats-Unis ne pourront pas s’y opposer


                    .
                    Certes... mais quel rapport encore avec ce qui avait été dit auparavant ? La vie privée des BRICS ne regardent qu’eux-mêmes et est sans intérêt pour appréhender la guerre en Ukraine... Qu’importe, faute de frexit et de sortie de l’OTAN, l’UPR se console avec ce qu’elle trouve...
                    Le danger d’une monté en puissance des devises BRICS est bien trop éloigné pour qu’on s’en préoccupe...


                  • Captain Marlo Captain Marlo 1er juillet 19:52

                    @CATAPULTE
                    L’Occident a existé avant les USA, savez-vous ?
                    500 ans, c’est la période de la Renaissance.
                    Découvertes scientifiques et découvertes maritimes.

                    Vers 1450
                    • Invention de l’imprimerie par Gutenberg : elle permet une démocratisation de l’information et du savoir.
                    1453
                    • Chute de Constantinople, capitale de l’Empire romain d’Orient : cette chute entraîne la fermeture de la route des épices et de la route de la soie, « forçant » les explorateurs à trouver des routes alternatives par la mer pour le commerce. C’est le début des grandes découvertes.
                    1492
                    • Découverte de l’Amérique par Christophe Colomb.
                    1497-1498
                    • Découverte de l’Inde par Vasco de Gama.
                    1500
                    • Découverte du Brésil par Cabral.

                  • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 20:08

                    @Captain Marlo
                    .

                    L’Occident a existé avant les USA, savez-vous ?


                    .
                    C’est juste... d’ailleurs l’Occident a toujours existé... une notion relative à celle d’Orient qui, lui aussi, fut puissant en son temps... En revanche, on dit que la Russie serait une invention plus récente... 

                  • I.A. 1er juillet 11:57

                    Article ridiculement court.

                    ... En regard des crimes, forfaits et impostures américains, qui nécessitent une encyclopédie en 12 tomes.

                    ... Minimum.

                    Il faut comprendre leur manichéisme primaire : il y a fondamentalement 2 camps, le leur, contre celui de tous ceux qui leur résistent.


                    • Attila Attila 1er juillet 12:27

                      @I.A.
                      Exact. « Ceux qui ne sont pas avec nous sont contre nous ! » (Georges Bush).

                      .


                    • Furax Furax 1er juillet 13:46

                      Dans l’article « Journalistes » de Bruno Hubacher, paru sur Agora Vox, le 28 juin, l’auteur parlait d’un interview publié par le journal de François Ruffni, « Fakir », celui d’un auteur d’articles « bidon », rémunérés, écrits très rapidement sous de fausses identités.

                      Il se disait l’auteur d’une tribune sur Agora Vox intitulée :

                      « Linky : non, M. Lhomme, nous ne paierons pas pour vos coups de sang »

                      Ci- dessous, très bonne émission de France Inter, avec l’interview de Fabrice Arfi au sujet de ce vrai faux journaliste et de centaines de ses semblables :

                      https://www.youtube.com/watch?v=yzPopJ4356A


                      • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 1er juillet 15:05

                        @Furax
                        En dehors du 7/9, ou fourmillent les corrompus( Belanger, vanhoenecker, legrand, auparavant et très, trop longtemps Bernard Guetta, avant de continuer son boulot de pute au parlement européen), France Inter fait de très bonnes émissions le reste de la journée. 
                        Je me demande combien de commentateurs ici même, émargent aussi à Avisa Partner.


                      • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 1er juillet 15:07

                        Au passage, je rappelle l’article de « Julien », pourriture repentie, dont vous parlez :
                        https://www.fakirpresse.info/moi-journaliste-fantome-au-service-des-lobbies


                      • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 15:21

                        @doctorix, complotiste
                        .

                        France Inter fait de très bonnes émissions le reste de la journée. 


                        .
                        ... sauf que le reste de la journée, quand on n’a rien à faire, c’est parfois très long... On s’emmerde à mourir en écoutant Trapenard... Juste avant, on s’agace des agacements insignifiants de Demorand et de son effrontée de Salamé... Ouf ! C’est enfin l’heure du « téléphone sonne »...
                        Les journées sont parfois très longues pour ceux condamnés à joindre coûte que coûte les deux bouts, les matinales et les soirées...
                        On regrette encore les « derniers parkings avant la plage » estivaux... 

                      • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 15:32

                        @doctorix, complotiste
                        .

                         je rappelle l’article de « Julien », pourriture repentie, dont vous parlez :


                        .
                        En suite de quoi, on ne peut s’empêcher de songer à un éventuel repentir de Christelle Néant... On découvrirait alors ce que l’on soupçonne déjà, les commandes d’articles « neutres » par Ria Novosti... « Bonjour, il nous faudrait pour dans les deux ou trois prochaines heures un article neutre (60 roubles) sur l’effet du vaccin sur Zelensky en soulignant la débilité du président et la nocivité du vaccin (ne pas parler du vaccin russe)... »

                      • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 1er juillet 16:08

                        @CACAPROUT
                        Vous, le pigiste anti UPR, seriez très bien placé pour nous parler des articles de complaisance rémunérés .
                        Je ne crois pas cependant qu’on puisse compter de votre part sur un revirement de conscience comme celui de Julien, pour la simple raison que vous n’avez aucune conscience.
                        Vous n’êtes pas immoral, vous êtes juste amoral.
                        Jamais vous n’aurez le courage de ce journaliste, Udo Ulfkotte, mort mystérieusement après avoir révélé qu’il était payé par la CIA pour mentir.

                        Je suis journaliste depuis 25 ans, et j’ai été éduqué à mentir, à trahir, et à ne pas dire la vérité au public. Mais voyant actuellement et durant ces derniers mois, jusqu’à quel point... comment les médias allemands et américains essaient d’apporter la guerre aux Européens, d’apporter la guerre à la Russie. C’est un point de non-retour, et je vais me lever et dire ... que ce que j’ai fait dans le passé n’est pas correct, de manipuler les gens, de faire de la propagande contre la Russie et ce que font mes collègues et ont fait dans le passé, parce qu’ils sont soudoyés pour trahir le peuple pas seulement en Allemagne, mais dans toute l’Europe.

                        On remarquera que sa vidéo est de...2014, précisément l’année de Maïdan.

                        https://www.legrandsoir.info/un-journaliste-allemand-devoile-le-controle-de-la-presse-par-la-cia.html



                      • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 1er juillet 16:38

                        Il y a beaucoup à apprendre dans mon lien précédent : en particulier que la CIA veut une guerre avec la Russie depuis au moins huit ans. Le déclenchement de cette hystérie, c’est quand les américains ont vu la Russie se redresser alors qu’ils la croyaient abattue définitivement : pour eux insupportable. Surtout avec le risque d’une union entre la Russie et l’UE, pour faire une solide concurrence à leur empire.
                        C’est une très longue préparation dont nous voyons maintenant l’aboutissement.
                        Alors, ceux qui disent que la progression de l’OTAN en Ukraine, après de nombreux autres états de l’Est, n’est pas une provocation américaine, et que l’attaque de Poutine est sans cause, ceux-là sont soit des menteurs, soit des imbéciles (je leur laisse le choix, d’ailleurs ils sont le plus souvent les deux).


                      • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 16:51

                        @doctorix, complotiste
                        .

                         Udo Ulfkotte, mort mystérieusement après avoir révélé qu’il était payé par la CIA pour mentir.


                        .
                        Et dont le cadavre a miraculeusement été retrouvé par les pigistes de l’UPR (Réseau internationa, Arrêt sur Info, Moon of Alabama et Christelle Néant)...
                        Heureusement qu’il en est d’attentifs pour se nourrir de la charogne.
                        Mort mystérieusement et donc miraculeusement réduit au silence et donc exploitable à volonté par contumas... ce que les charognards de la poutinolâtrie n’auront aucun scrupule à faire...

                      • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 17:07

                        @doctorix, complotiste
                        .

                        Il y a beaucoup à apprendre dans mon lien précédent


                        .
                        ...beaucoup oui... mais un peu tard, ce qui justifie sans doute qu’on ait à l’apprendre aujourd’hui... Après tout, n’avons-nous pas eu à apprendre le 24 février dernier que la Russie devait « dénazifier » l’Ukraine ? Pourquoi reculer devant cet ultime effort ?
                        Et on nous « apprend », à nous les Occidentaux que la CIA aurait voulu une guerre avec la Russie mais que cette grande timide, la CIA, n’aurait pas eu l’audace de la déclencher elle-même... raison pour laquelle elle aurait susurrer à l’oreille de Poutine, cet abruti, un peu russe aussi, de la déclencher lui-même. Poutine, ne se doutant de rien ,et à peu près assuré d’être tenu en haute estime par l’Occident, serait tombé dans le piège grossier tendu ainsi par la CIA. Pas peu fière de sa manoeuvre, l’agence américaine aurait crié au scandale et à la menace imminente en février dernier, juste avant l’invasion de l’Ukraine, alors qu’elle était en fait parfaitement au courant de l’affaire attendu qu’elle en était l’initiatrice. Poutine, cet abruti, un peu russe encore, ne sentant pas le vent du boulet aurait franchi la frontière ukrainienne avec ses tchétchènes et ses Bouriates, à peu près convaincu de trouver de l’autre côté des « nazis » le bras en l’air , et des russophones se vidant de leur sang. Hélas pour lui, quelle ne fut pas sa déception lorsqu’il ne vit que de paisibles Ukrainiens, stupéfaits de voir défiler sous leur nez ses colonnes de Bouriates et de Tchétchènes, le canon pointe en bas et l’obus mal affûté... 
                        Dans un prochaine épisode, ou prochain lien UPR, la folle histoire de la libération de Kiev par les divisions d’Asselineau, épopée héroïque dont personne ne se doute encore... à suivre...

                      • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 17:12

                        @doctorix, complotiste
                        .

                        Surtout avec le risque d’une union entre la Russie et l’UE


                        .
                        Un risque évoqué par Poutine lui-même lors du discours de Munich en 2007, alors que le tsarevitch se sentait pousser les ailes d’un empire nouveau... et alors qu’il fut dit, tant de fois depuis, que l’Occident avait repoussé la Russie et que c’était là la cause principale de la guerre d’aujourd’hui. Les amateurs de farces drolatiques peuvent rester avec nous, l’ambiance est assurée pour la soirée...

                      • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 17:18

                        @doctorix, complotiste
                        .

                         ceux qui disent que la progression de l’OTAN en Ukraine, après de nombreux autres états de l’Est, n’est pas une provocation américaine


                        .
                        Qu’est-ce qu’on disait... mais on ne s’attendait pas à ce que ça vienne si tôt... le tout dans le même post !
                        Après avoir prêté à la Russie la volonté farouche de s’unir à l’Union européenne, la voilà victime d’une agression par progression de l’OTAN vers ses frontières !
                        Les plus pédagogues d’entre nous sauront peut-être expliquer ça à leurs petits enfants... avec un nez rouge et un chapeau pointu pour amuser les gosses...

                      • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 1er juillet 19:21

                        @CACAPROUT
                        Quand j’ai parlé de menteurs et d’imbéciles, je n’attendais pas une démonstration si éclatante et si rapide.
                        Vous vous surpassez une fois de plus.
                        La quantité ne remplace pas la qualité, et 24 post aujourd’hui pour ne rien dire, c’est un peu indigeste.
                        Je propose aux auteurs des articles que vous dégueulassez de vous exclure, car vous faites chier tout le monde.
                        Ce n’est pas de la censure, c’est de la corvée de chiottes, pour débarrasser ce journal de vos excréments qui puent.
                        Pas d’inquiétude, vous reviendrez sous un autre pseudo : après cacaprout, je vous suggère pipicaca, à l’image de vos productions nauséabondes.


                      • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 1er juillet 19:50

                        En 2000, Poutine proposait à Clinton d’intégrer l’OTAN, dans un désir de paix mondiale.
                        Proposition refusée, bien évidemment. La paix mondiale n’a jamais été le but des américains, mais bien plutôt la guerre permanente, a tel point qu’en 200 ans, ce pays n’a vécu que quatre ans sans guerre ici ou là. C’est ainsi qu’il fonctionne, et qu’il fonctionnera jusqu’à ce qu’il s’écroule, pour le plus grand bonheur du monde. Il vit littéralement de la guerre, du pillage et de la vente d’armes, comme un vulgaire trafiquant. C’est le premier des états voyous.
                        Poutine évoque ce moment historique, cette occasion manquée, ici :
                        https://youtu.be/qvsLA9sRTcw?t=2514


                      • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 20:18

                        @doctorix, complotiste
                        .

                        En 2000, Poutine proposait à Clinton d’intégrer l’OTAN, dans un désir de paix mondiale.


                        .
                        Dieu que c’est émouvant ! Poutine en primo-communiant témoignant de son ardent « désir de paix mondiale »...
                        Qu’est-ce qui a bien pu se passer depuis ?
                        Quelques fâcheries ? Quelques vexations ?
                        La science moderne penche aujourd’hui pour une altération de la personnalité consécutive à une blessure secrète de l’ego... et un traumatisme aussi mal soigné que dissimulé... une histoire d’URSS effondrée et autres apocalypses...

                      • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 1er juillet 20:59

                        @CACAPROUT
                        Ce qui est pratique avec agoravox, ce sont les couleurs : quand on voit du jaune, on est sur qu’on va lire une connerie, un mensonge ou une absurdité, et on passe outre.
                        Alors on descend jusqu’à ce qu’on trouve du rouge, avec mon célèbre logo qui a fait ma réputation : « Presse : ne pas avaler », et on est sur qu’on va apprendre quelque chose d’intéressant.


                      • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 23:13

                        @doctorix, complotiste
                        .

                        avec mon célèbre logo qui a fait ma réputation...  on est sur qu’on va apprendre quelque chose d’intéressant.


                        .
                        C’est ainsi d’ailleurs qu’on apprit le retour en triomphe de Trump à Washington en mars 2021... avec l’arrestation de Biden, des Clinton et des « pédosatanistes » qui les accompagnent... Un grand moment de presse « alternative »...

                      • Armelle Armelle 4 juillet 12:38

                        @doctorix, complotiste
                        « Ce qui est pratique avec agoravox, ce sont les couleurs : quand on voit du jaune, on est sur qu’on va lire une connerie, un mensonge ou une absurdité, et on passe outre.
                        Alors on descend jusqu’à ce qu’on trouve du rouge, avec mon célèbre logo qui a fait ma réputation : « Presse : ne pas avaler », et on est sur qu’on va apprendre quelque chose d’intéressant
                         »
                        En revanche votre bêtise à vous n’aura pas échappé à certains illustres personnages ;
                        « la prétention avoisine la bêtise, la simplicité a un goût cahé mais agréable »
                        M.Proust
                        Mais bon, vos aveux quant à vos exploits pendant 30 ans de médecine ont largement prouvé cette caractéristique qui vous va bien !!! 


                      • Xenozoid Xenozoid 1er juillet 14:09

                        merci pour cet article Viktor


                        • Mirlababo 1er juillet 14:21

                          Oh encore des groupies d’Assange.

                          Juste en passant FOIA date des années 1960.

                          Ça va aller ? 

                          Wiki date de fin 2006...

                          J’ai publié en 2007 après 4 ans de lecture entre 2003 et 2007 donc avant votre icône de l’information. 

                          Merci la loi FOIA, Assange on peut s’en passer... sauf pour ceux qui ont besoin qu’on leur serve tout sur un plateau car ne sachant pas trouver eux mêmes les documents FOIA.


                          • VDJ VDJ 1er juillet 14:32

                            @Mirlababo

                            Confondre docs obtenus par FOIA (en plus, ça dépend où on demande, à qui on demande, et surtout lesquels) et docs classifiés (ou pas) fournis par lanceurs d’alerte (dont nombreux sont en prison et certains présumés sont morts assassinés). Ca va la grosse tête ? LOL, quoi. 


                          • Mirlababo 1er juillet 15:06

                            @VDJ

                            Des exemples pour intéresser les lecteurs ? C’est inintéressant pour le moment.

                            Ce sont les mêmes documents, seuls leur statut est différent (classifié ou de classifié)... vous êtes sacrément drôles dites moi, guère étonnant pour une groupie de Assange.

                            Ce qu’Assange « dénonçait » n’est autre que la routine américaine depuis (allez disons) la doctrine Monroe. Rien d’extraordinaire. Besoin de documents top secret pour cela ? Rires... vous êtes dans l’idolâtrie, dans la glorification d’un type qui communique peu. Ce sont ses groupies qui parlent... 


                          • Captain Marlo Captain Marlo 1er juillet 18:43

                            @Mirlababo

                            Le Pentagone en veut particulièrement à Assange pour avoir révélé au monde le câble envoyé en 2009 – il y a 13 ans – par William J. Burns, l’ambassadeur américain en Russie.

                            "(...) En d’autres termes, le câble de Burns constitue une preuve concluante que le Pentagone et la CIA savaient avec une certitude absolue quelle serait la réponse de la Russie s’ils menaçaient de faire absorber l’Ukraine par l’OTAN. Comme d’autres et moi-même l’avons souligné, en menaçant d’absorber l’OTAN, le Pentagone et la CIA ont sciemment, intentionnellement et délibérément acculé la Russie à faire un choix intenable : (1) permettre à l’Ukraine de rejoindre l’OTAN, ce qui permettrait au Pentagone et à la CIA d’installer des bases militaires, des missiles, des chars, des troupes et d’autres armements à la frontière de la Russie, ou (2) envahir l’Ukraine pour empêcher que cela ne se produise etc"


                          • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 18:50

                            @Captain Marlo
                            .

                            .

                             le câble de Burns constitue une preuve concluante que le Pentagone et la CIA savaient avec une certitude absolue quelle serait la réponse de la Russie s’ils menaçaient de faire absorber l’Ukraine par l’OTAN. 


                            .
                            Faux. le câble ne prouve pas que le Pentagone savait quelle serait exactement la réaction de la Russie, car le câble dit au contraire que :
                            .

                            « Dans l’éventualité d’une guerre civile, la Russie serait confrontée au choix d’intervenir ou non. Une décision que la Russie ne veut pas avoir à prendre. »

                            .
                            Une phrase qui indique à elle seule que le Pentagone ne savait pas quelle serait la réaction de la Russie et que tout dépendrait alors de son choix. Et d’ailleurs, quelle importance ? Que le Pentagone sache ou non, la Russie reste seule responsable des options qu’elle choisie.

                          • Mirlababo 1er juillet 14:26

                            A mon sens vous confondez Mickey Mouse (assange) et James Bond (snowden), un journaleux et un insider.

                            Ça va aller les petits gauchistes oui oui...


                            • VDJ VDJ 1er juillet 14:36

                              @Mirlababo

                              C’est quand la dernière fois que Mickey Mouse a fait l’objet d’une demande d’extradition ? Snowden a été sauvé par Assange, et soutient Assange. Snowden (James Bond) a apparemment l’air de confondre.


                            • Mirlababo 1er juillet 15:00

                              @VDJ
                              Mais encore ? Quoi de neuf ?

                              Mickey Mouse est un personnage de dessin animé, je vois mal comment il pourrait être la cible d’une demande d’extradition. 

                              Snowden n’a pas été sauvé par Assange mais plutôt aidé par son organisation. Stop le fanatisme. 

                              Oui snowden travaillait pour les services, Assange rien.

                              Ça va aller ?

                              Merci le fanatique.
                               

                              N’oubliez pas de mettre votre slip à l’effigie du Assange.


                            • Captain Marlo Captain Marlo 1er juillet 18:52

                              @Mirlababo
                              Mais encore ? Quoi de neuf ?

                              « Au G7, Macron a officiellement accepté que la CIA organise la propagande occidentale en Europe »

                              "(...) Mais ce qui nous paraît le plus explosif et le plus choquant dans ce dossier, c’est le rôle essentiel que la CIA s’est vu confier par le G7 pour maintenir l’ordre dans les consciences occidentales, notamment sur l’affaire ukrainienne.(...) Voici ce que dit la déclaration du G7 (page 25) :

                              "À la lumière de la guerre d’agression de la Russie contre l’Ukraine, nous restons engagés et renforçons notre coopération par le biais du mécanisme de réponse rapide (RRM) du G7 afin de protéger nos systèmes démocratiques et les sociétés ouvertes des menaces étrangères, telles que l’information, la manipulation et l’ingérence, y compris la désinformation. Nous saluons l’immédiate réponse du G7 RRM, y compris sa collaboration avec le Carnegie Endowment for International Peace, en établissant un réseau de crise multipartite composé du G7, des gouvernements, des plateformes de médias sociaux et la société civile pour soutenir l’intégrité de l’environnement informatique ukrainien face à la guerre de l’information sans précédent menée par la Russie." (…)

                              Le RRM (mécanisme de réponse rapide) fut créé au sommet de Charlevoix, au Canada, en 2018, et coordonné depuis par le Canada. Il s”agit d’une task force chargée de répandre un narratif unique dans les médias occidentaux. 

                              Nous nous intéresserons prochainement à ce mécanisme dont personne ne parle jamais, mais qui s’occupe de beaucoup de sujets, étonnamment, par exemple des programmes présentés aux élections européennes de 2019. On comprend ici que le G7 pilote de discrètes agences d’information chargées de diffuser la bonne parole dans nos médias. Tiens ! tiens !

                              Quant à la Fondation Carnegie, ses liens avec la CIA et le NED sont assez bien décrits un peu partout, notamment ici. Bref, Macron n’a visiblement pas eu de peine à valider l’intrusion quotidienne de la CIA dans les salles de presse subventionnées. Et cela ne pose de problème à personne, semble-t-il."


                            • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 19:00

                              @Captain Marlo
                              .

                              « Au G7, Macron a officiellement accepté que la CIA organise la propagande occidentale en Europe »


                              .
                              Un article du courrier des stratèges qui déplore en préambule que les « journalistes français moyens » « imbus de leur personne » sont incapables de comprendre l’anglais et d’analyser les conclusions du G7 qui vient de s’achever...
                              A défaut d’être imbu de leur personne, les « journaliste » du Courrier des stratèges sont au moins malhonnêtes. Car, s’ils y comprennent quelques chose, les conclusions en Anglais du G7 ne trahissent aucune intention de macron d’accepter que la CIA organise la propagande occidentale en Europe... Rien de tout ça...
                              Bien sûr, l’UPR qui, c’est certain, n’entend rien à l’Anglais s’est précipitée pour recopier les bêtises livrées en Français... ce dont pouvaient être assurés les abuseurs du Courrier des stratèges...

                            • Mirlababo 6 juillet 21:56

                              @Captain Marlo

                              Le NED vous avez attendu Assange pour connaitre ainsi que Carnegie etc... 

                              LE NED a financé la propagande anti chavez et le coup d’état télévisé contre lui en 2002. Si je me souviens bien.

                              Documents FOIA à l’appui. Trouvé personnellement sans besoin d’un abruti comme Assange. 

                              Quoi d’autres ?

                              Je suis désagréable car vous me tapez sur les nerfs à vous croire malin ou maline.... 


                            • Mirlababo 1er juillet 14:28

                              Même topo pour Anonymous... soutenant l’Ukraine.


                              • V_Parlier V_Parlier 2 juillet 10:58

                                @Mirlababo
                                Anonymous, ça a toujours été bidon, juste de la frime. Rien à voir avec Assange ou Snowden.


                              • Mirlababo 1er juillet 15:08

                                Non je ne comprends pas l’hystérie autour de Assange et j’attends tjrs des explications. Quand un ignare illuminé comme Melenchon soutient Assange, oui on se pose des questions... 


                                • VDJ VDJ 1er juillet 15:29

                                  @Mirlababo

                                  La ferme des trolls en a laissé échapper quelques uns.



                                • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 17:31

                                  @Furax
                                  .

                                  C’est un peu important non ?


                                  .
                                  Ca le serait si ça coulait de source... mais ça ne ressort que des égouts... 

                                • Captain Marlo Captain Marlo 1er juillet 19:01

                                  @Mirlababo
                                  Non je ne comprends pas l’hystérie autour de Assange et j’attends tjrs des explications.

                                  Les explication sont ici : « Le Rapport Anti-Empire N°140 Par William Blum »


                                  Résumé : Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis ont :

                                  • Tenté de renverser plus de 50 gouvernements étrangers, dont la plupart étaient élus démocratiquement.
                                  • Bombardé la population de plus de 30 pays.
                                  • Tenté d’assassiner plus de 50 dirigeants étrangers.
                                  • Tenté de réprimer un mouvement populiste ou nationaliste dans 20 pays.
                                  • Gravement interféré dans les élections démocratiques d’au moins 30 pays.
                                  • De plus… bien que cela ne soit pas facile à quantifier… ont plus trempé dans la pratique de la torture que n’importe quel autre pays au monde… depuis plus d’un siècle… pas seulement en infligeant concrètement la torture, mais en l’enseignant, en fournissant des manuels et des équipements.

                                  Mais ce n’est pas tout. « John Perkins, les confessions d’un assassin économique »

                                  « La guerre moderne est avant tout économique. Les empires sont toujours présents et se propagent au nom des mêmes valeurs de civilisations, démocratisations, de paix... Cette interview permet de comprendre les fonctionnements de cette pieuvre mondialisée sans nom, sans patrie , sans âme.etc »


                                • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 19:47

                                  @Captain Marlo
                                  .

                                  Résumé : Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis ont...


                                  .
                                  C’est ça, une super-puissance mondiale ! Sinon, à quoi bon ?
                                  On constate d’ailleurs aujourd’hui qu’un pays en développement peut se montrer plus nuisible encore...

                                • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 19:49

                                  Ceci dit... on ne comprend pas bien le rapport avec Assange... et on comprend très bien l’étonnement de l’interlocuteur de l’UPR... qui est la seule à voir « le rapport » entre tout ça... mais qui ne veut pas nous expliquer...


                                • Un des P'tite Goutte Un des P’tite Goutte 2 juillet 19:29

                                  @VDJ
                                  MIRLABOBO, rectificatif. 


                                • Mirlababo 6 juillet 00:02

                                  @Captain Marlo

                                  Quel est le fichu rapport avec Assange ? Votre liste est hors sujet. 

                                  J’ai lu un livre de William Blum et bien d’autres relatant les guerres scélérates américaines. Pas besoin d’Assange.

                                  Quel est le rapport ? 

                                  Vous prenez Assange pour Che Guevara ? Castro ? Lumumba ? Allende ? Bob Marley ? Saddam hussein ? Oussama Ben Laden ?

                                  Et l’autre m’appelle troll, encore un rigolo.

                                  Assange ? Vive Zelensky vive la révolution du 21eme siècle. Du lourd ! 


                                • Mirlababo 6 juillet 00:31

                                  @Captain Marlo
                                  En substance, je pense que le pouvoir a changé de main depuis plusieurs décennies mais la flagrance est maintenant indéniable. 

                                  Rapidement, le pouvoir fut détenu par la royauté par le clergé puis par un « système politique » incarné par un président devenu une vulgaire marionnette contrôlée par la finance.

                                  C’est la finance qui règne aujourd’hui. Ce n’est plus un roi, le clergé ou le président, c’est la finance qui investit l’argent dans les secteurs lui permettant de contrôler les aspects de nos vies.

                                  Alors Assange dans tout ça.... si ça vous passe le temps... 


                                • Mirlababo 6 juillet 00:37

                                  @Captain Marlo
                                  Et comme vous avez l’air d’être au courant étant donné votre listing.

                                  Vous devez situer l’émergence d’une emprise de la finance dans la politique notamment lors de la Seconde Guerre mondiale avec la relation entre Wall Street et le nazisme.

                                  Nous sommes dans la continuité.

                                  Quel est le programme ? Non pas la propagande ou leurs diverses guerres pour répandre leur culture et piller.

                                  Quel est leur projet, pas pour nous, mais pour eux ? Moi c’est ce qui m’intéresse à la limite...

                                  Assange ? Il a déjà assez de groupies, il n’a pas besoin de moi.


                                • jjwaDal jjwaDal 1er juillet 17:48

                                  Mensonges, chantages, meurtres en gros et en détail, crimes de guerre, duperies en tout genre, torture. Difficile pour les USA de dissimuler leurs vraies valeurs en matière de politique étrangère et pourtant avec la meilleure usine de propagande au monde, ils y sont quasiment parvenus pour la masse des gens. Il est vrai que contrairement aux Chinois et aux russes ils ne sont pas trop connus pour l’élimination physique (meurtre ou prison) des journalistes mais il y a bien plus d’une manière de tuer son journaliste ou son lanceur d’alerte.
                                  J’entendais Alain Juillet (entretien sur Thinkerview) parler de la détention des terroristes à Guantanamo et du passage à la « baignoire » d’un présumé terroriste (aucun procès, aucun jugement, aucune défense bien sûr, aucune limite d’incarcération, etc) 140 fois... Il comparait cela aux pratiques de Klaus Barbie en France pendant la seconde guerre mondiale où le maximum connu se comptait sur les doigts d’une main.
                                  Aucune raison de penser qu’en détruisant la vie de ce journaliste, avec un tel palmarès déjà visible pour l’ensemble du monde, on puisse faire rougir de honte et Russes et Chinois pour leurs pratiques en interne concernant les droits de l’homme.
                                  Les USA sont le pays des doigts de l’homme, surtout le majeur pointé bien haut.
                                  La communauté internationale devrait hurler en permanence contre ce déni flagrant du droit à se défendre contre le terrorisme d’Etat. On voit ce qu’il en est.


                                  • SAVING-Private-ASSANGE 2 juillet 12:18

                                    @jjwaDal

                                    Une fois que la « culture » hollywood a commis sa dévastation sur les esprits, difficiles pour le commun de relativiser...
                                    La preuve tout ce déchainement des pro-Yankee qui sont prêts à gober toutes les turpitudes dont je ne ferai plus la liste... à quoi bon ?


                                  • CATAPULTE CATAPULTE 1er juillet 17:50

                                    on ne manquera pas de lire les propos de Hannah Assouline, dans Marianne, cette semaine...


                                    • adeline 1er juillet 17:56

                                      @CATAPULTE
                                      réservé aux abonnés


                                    • lorans1 1er juillet 17:52

                                      Assange va se suicider comme les autres.il est impossible qu ils le laissent s exprimer dans un proces a sensation.


                                      • Un des P'tite Goutte Un des P’tite Goutte 2 juillet 19:19

                                        Bon, cela est déjà une redite, mais bravo et félicitations.

                                        + remerciements... Voyez le (rare) maximum d’étoiles de satisfaction en fin d’article. Assange, à mon avis, impulse un esprit de résistance, et malgré son incarcération ainsi que son éventuelle extradition qui en ferait d’ailleurs un martyr, il a donné et continue de donner à des milliers peut-être des centaines de milliers ou plus, ça n’est pas chiffrable, le sens du combat pour la vérité, contre la corruption et j’en passe.

                                        Mon rêve, qu’il soit accueilli en France.


                                        • Mirlababo 6 juillet 00:04

                                          @Un des P’tite Goutte
                                          Vous venez d’avoir 18 ans... candide comme un enfant...


                                        • Edmond 3 juillet 05:25

                                          L’ empire du bien ne se diffuse donc pas universellement par amour ?!? 

                                          On n’a toujours pas compris l’effondrement de l’empire britannique, alors Mickey et Macdonald, pas certain de soutenir un tel choc...

                                          Les trolls pourront donc se rabattre sur ceux/celles qui questionneront tel ou tel aspect de telle ou telle promotion publicitaire. Complotiste !!! 


                                          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 3 juillet 08:02

                                            ’’La guerre contre la terreur menée par les États-Unis a coûté la vie à des centaines de milliers de personnes, attisé la violence sectaire et tourné en dérision le droit international.’’

                                             

                                            En somme, c’est comme la guerre contre le virus qui a fait plus de dégâts que lui : Le vaccin aurait tué plus de personnes que le Covid


                                            • ZXSpect ZXSpect 3 juillet 08:08

                                              @Francis, agnotologue
                                              .

                                              .

                                              « Francis, agnotologue 3 juillet 08:02

                                              En somme, c’est comme la guerre contre le virus qui a fait plus de dégâts que lui : Le vaccin aurait tué plus de personnes que le Covid »

                                              .

                                              ce n’est pas ce que dit l’anagramme de JPS dans l’hebdomadaire FRANC-TIREUR du 29 juin... smiley

                                              .

                                              « LES DOSES DE VACCIN »
                                              .
                                              « LE COVID SANS DECES »

                                               smiley


                                            • lacerta 6russe2sioux 3 juillet 08:30

                                              @ZXSpect

                                              Quand tu voit barbier , enthoven , et fourrest ecrire dans ce torchon , tu as compris que ce n’ est pas un journal de la resistance , mais bien celui de la collaboration .


                                            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 3 juillet 08:43

                                              @ZXSpect
                                               
                                               anagramme n’est pas raison : celui-là est particulièrement cynique. Mais les imbéciles sans raison s’en enivrent, ceci expliquant cela.


                                            • Mirlababo 6 juillet 00:08

                                              Il a donc fallu attendre wikileaks intrinsèquement internet pour découvrir que le récit officiel était de la propagande. Merci Assange ! 

                                              Noam Chomsky n’a jamais écrit la fabrique du consentement de la propagande médiatique en démocratie. Non c’est Noam Assange qui l’a écrit. 

                                              Et après ? 


                                              • Mirlababo 6 juillet 00:16

                                                Et après, j’ai vérifié, N.C a publié en 1988, Assange avait 17 ans...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité