• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Présidentielle 2017 : le programme du Front national est-il (...)

Présidentielle 2017 : le programme du Front national est-il national-socialiste ?

Pourquoi se poser la question ? Peut-être parce que le parti de Marine Le Pen se nomme Front national. Non pas Front patriotique. D'ailleurs, du national-socialiste Marine Le Pen s'en revendique, sans aucune honte.

Les mots ont du sens. Le programme de Marine Le Pen est politiquement 100% nationaliste et, depuis récemment, il cible 100% des ouvriers, des travailleuses et des travailleurs. Celles et ceux, déçus par toutes les gauches : par le PCF, par le PS, par le NPA, par Lutte ouvrière et aussi par le FdG dit aussi la France des insoumis. D'ailleurs, chez cette dernière, insoumise, 47%, soit presque 200 000 adhérent(e)s, sur 450 000, n'ont pas pu voter, car le choix Marine Le Pen ne leur a pas été offert, par J.L Mélenchon

Laissons cela. La démocratie s'est exprimée, le 23 avril dernier, en donnant un pourcentage impressionnant et historique au Front national.

* Nationalle Front national est ! Génétiquement, de par son ADN, et comme son nom l'indique, le Front national a toujours été pour une France repliée sur elle-même et sur l'idée de la Nation. Une Nation grande, forte, autonome et indépendante. Une Nation constituée, uniquement, de Françaises et de Français d'origine, et surtout, chrétienne, car l'Europe est, et ne peut être, que chrétienne. Une Nation, quelque peu xénophobe ("on est chez nous") qui ne va pas, quand même, jusqu'à l'idée d'une race française, mais, s'en approche à mots couverts. C'est très proche de la théorie du grand remplacement, portée par le numéro 3, très catholique, du Front national : Nicolas Bay  ! Une Nation, propriétaire de sa monnaie, et d'une Banque centrale, totalement, aux seuls ordres du seul pouvoir politique. Une Nation, protégée de l'extérieur par des frontières terrestres, maritimes et aériennes sûres, contrôlées et bien gardées. Une Nation au protectionnisme colbertiste et guerrier. Une Nation n'ayant, sur son sol, aucun étranger illégal, sans papier français. Et, si il y a quelques illégaux, ils sont immédiatement renvoyés chez eux (même si l'on ne sait pas d'où ils viennent), et, surtout, ne sont ni soignés, ni aidés de quelque manière que ce soit : école, abri, nourriture, etc., etc. Une Nation, ne voyant que ses propres intérêts, car n'ayant aucun regard sur ceux de ses alliés ou ex-alliés naturels, qu'ils soient : Américains, Britanniques, Canadiens, Kiwis ou Australiens (les Russes étant à part). Une Nation, bien sûr "une et indivisible" : une seule langue, un seul peuple, une seule ethnie, une seule religion, etc., etc., une seule cheffe.

La Nation de Le Pen, c'est le cœur du nationalisme, xénophobe, frontiste. Le Pen, père, a d'ailleurs construit le Front national sur cette idéologie. Idéologie qui peut, d'une certaine manière, lointaine, en rappeler une autre, funeste et terrible, décrite dans Mon Combat, où : le "chez nous" est répété 27 fois et celui d'ouvrier l'est, 131 fois. Idéologie, qui a commencé à changer le cours de l'Histoire mondiale dès 1920. Seul le nom du peuple à proscrire n'est plus le même. Aujourd'hui, c'est le peuple mahométan !

* Socialiste le Front national est ! Marine Le Pen fait, désormais, souvent référence à Jean Jaurès, grand socialiste humaniste, et même, à Karl Marx, l'un des concepteurs du socialo-communisme. De plus, elle va à la rencontre (appareil photo à la main) des ouvriers de l'industrie et des services, des travailleuses et des travailleurs de la terre. Elle leur promet monts et merveilles, une hausse importante de leur pouvoir d'achat… une baisse massive des impôts. En un mot : un programme ultra-keynésien !

En 2011, la venue au Front national, de l'énarque Florian Philippot, ancien adhérent du parti souverainiste, du socialiste Jean-Pierre Chevènement, a considérablement élargi la base ouvrière de l'électorat socialo-nationaliste du Front national. Désormais, grâce à Philippot, le Front national recrute chez les souverainistes crypto-socialo-communistes. Tout comme il le fait, depuis presque 3 décennies, chez les déçus marxistes, du futur défunt  : le Parti communiste français. Les ouvriers, les travailleuses et les travailleurs l'ont bien compris, le parti qui défendra le mieux leurs intérêts, c'est le Front national, parti nationaliste et socialisant de Marine Le Pen.

Je sais, nous savons tous que, si le national-socialisme a fourni, il y a 84 ans, du travail à la quasi-totalité des travailleuses et des travailleurs allemands, à ceux de souche aryenne uniquement, sous le IIIème Reich, c'est grâce aux grands travaux et à la fermeture des frontières, voulus par Adolf Hitler. Les industries de l'armement et celles des infrastructures, ont tourné à fond, pour permettre à l'Allemagne, d'une part, d'éradiquer son chômage de masse (il le fut), celui issu de la Grande dépression des années 1930, et d'autre part, de se préparer à la guerre mondiale (elle le fit).

Loin de moi l'idée d'associer Marine Le Pen à cette funeste idéologie, mais son père, qui a fondé le Front national et qui le lui a transmis, clé en main, a été condamné pour avoir nié certaines des conséquences de la mise en œuvre du national-socialisme, allemand.

Le 7 mai prochain, nous devons tous, vous et moi, nous souvenir qu'il serait dangereux de mettre en œuvre, en France, une idéologie qui prône : le "chez nous" comme slogan ; le repli sur soi ; le nationalisme ; la fermeture des frontières ; le protectionnisme ; l'isolement dans une Europe devenue fraternelle et non belliciste, malgré ses carences sociales et fiscales ; mais aussi qui prône : la haine de tous ceux qui ne sont pas des ouvriers, travailleurs et travailleuses et des petits commerçants ; de ceux dont le salaire dépasse quelque peu, le Smic (j'en suis) ; des non-chrétiens (j'en suis) ; et peut-être, demain, des étrangers dont les mensurations du crâne (le mien, peut-être le vôtre) ne répondront pas aux normes (caucasiennes) du futur Code civil français ; etc., etc.

Pour moi, seul le vote Macron est possible dimanche prochain. S'abstenir, voter blanc ou nul, c'est voter, de manière indirecte, pour Marine Le Pen et son pitoyable affidé, Nicolas Dupont-Aignan, et aussi, un peu, pour Jean-Marie Le Pen, son historique mandant politique.

 

P.S : hier soir, face à Macron, Marine Le Pen, grossière et injurieuse, a montré qu'elle n'aurait jamais le niveau d'une grande politique. Elle a ruiné, aussi, les espoirs du Front national d'être, un jour, un parti de gouvernement. La bataille interne, au FN, va commencer. Marion Le Pen, la nouvelle héritière, doit lui succéder rapidement.


Moyenne des avis sur cet article :  1.85/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

61 réactions à cet article    


  • Satournenkare 4 mai 19:18

    « 47%, soit presque 200 000 adhérent(e)s, sur 450 000, n’ont pas pu voter, car le choix Marine Le Pen ne leur a pas été offert, par J.L Mélenchon » lol vous avez toujours rien compris Melenchon est le représentant des insoumis, c est pas lui qui décide c’est eux. Mais bon il semblerait que dans notre pays un représentant qui prend l’avis des représentés et respecte ses engagements ( pas de consigne pour le report de voix ) cela ne fasse pas partie de votre notion de la démocratie


    • P.-A. Teslier 4 mai 23:09

      @Satournenkare
      Pourquoi pas le choix du vote Le Pen qui porte un pgm proche du sien ?


    • taktak 5 mai 00:47

      @P.-A. Teslier
      N’importe quoi.

      Sur le plan économique, européen, nationaliste, anti écologique, anti social, anti démocratique, le programme de Le Pen est à 200% plus proche de celui de Macron ou Fillon que celui de Mélenchon.

      Le vrai vote de barrage au FN c’est le vote mélenchon !


    • P.-A. Teslier 5 mai 06:58

      @taktak
      Donc, en l’abs de Mélenchon je vote MACRON. Enfin une sage decision. Merci de passer le mot.


    • P.-A. Teslier 5 mai 16:05

      @P.-A. Teslier
      Pourquoi nier l’évidence ? Ce n’est pas un mal de vouloir faire croire qu’on peut raser gratis et de faire croire, aussi, que l’Europe va obéir à MLP comme à JLM. L’espoir fait vivre. Celles et ceux qui ne votent pas MLP ou JLM sont des défaitistes, des ignorants, des moins-que-rien, des oligarques, des trous du cul, etc., etc.

      Conclusion : pour remédier à tout ça, votons tous dimanche 7 mai 2017, pourrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr Macron


    • Onecinikiou 5 mai 17:32

      @taktak


      Vous n’avez pas lu leur programme respectif ce n’est pas possible. Mais il est possible en revanche que vous soyez d’une totale mauvaise foi, tel un chien de Pavlov, et prêt à toutes les contorsions intellectuelles pour refuser de voir la réalité : sur les grandes questions macro-économiques et géopolitique il y a objectivement beaucoup plus d’atomes crochus entre les programmes de MLP et JLM qu’entre eux respectivement et Fillon/Macron. 

      Soutenir le contraire n’est pas seulement du déni, ce n’est pas seulement mentir, c’est tromper sciemment vos lecteurs.

    • Alcyon 5 mai 18:43

      @Onecinikiou : bravo, tu as découvert que le programme macro-économique de Le Pen est d’extrême-gauche. De là à dire que les programmes DANS LEUR TOTALITE sont proches, il y un gouffre. Grand comme le Grand Canyon.


    • Onecinikiou 6 mai 02:28

      @Alcyon


      L’un et l’autre des programmes de MLP et JLM mentionnent le recours au protectionnisme, une renégociation des Traités européens en vue de réformer l’euro, une sortie unilatérale en cas d’échec, le recours à une monétisation de la dette par la BNF, la fin de la directive détachement des travailleurs, la retraite à soixante ans, le referendum d’initiative populaire, une hausse des bas salaires et des petites retraites etc...

      Il n’y a en revanche aucune convergence sur tous ses sujets avec le projet du libéral-libertaire et européiste fanatique Macron.

      Le qualificatif d’extrême-gauche est par conséquent inopérant. : la souveraineté n’est ni de gauche ni de droite. Et encore moins réductible à un extrémisme.

      Et ne parlès-je pas ici de la vision géopolitique, de la multipolarité et des grands axes de notre politique étrangère, qui se recoupe indéniablement entre MLP et JLM.

      Mon avis est que vous feriez mieux de vous cantonner au maths et au sciences « dures », la politique - ou l’honnêteté en politique - et les sciences humaines ça n’a pas l’air d’être votre for. 

    • Alcyon 6 mai 20:52

      @Onecinikiou : on voit que tu n’as pas compris ce que signifient les termes « gauche » et « droite » sur des programmes politiques. A la base, ils représentaient la position des élus par rapport au président de l’assemblée. Il a ensuite évolué pour devenir une ligne directe des partis (par rapport à leur place dans l’assemblée), pour enfin être utilisé pour définir l’idéologie d’un programme ou d’une mesure. On comprend bien qu’elle est très relative, aux USA les personnes à gauche du président ont un programme plus proche des républicains que du PS. Et le terme extrême est juste positionnel, c’est à dire « plus à gauche que ceux classés à gauche ». Ce n’est quand même pas difficile à comprendre, dans un pays où 80% des gens voteraient PS, les républicains seraient classés d’extrême-droite.


      Alors, en France, le terme « gauche » est associé, sur le plan économique, à un étatisation et une collectivisation. Alors réussir à me dortie des mesure économiques, quand je te dis que qu’ils ont tous les deux un programme économique d’extrême-gauche, me laisse penser que tu ne comprends même pas les bases. Il reste tout le pan social, où ils sont complètement à l’opposé. Mais naturellement, tout bon fan de Le Pen « oubliera » de le préciser.

    • pipiou 4 mai 20:20

      Eh ben, il a mis du temps à arriver le point Godwin.

      Vous auriez pu commencer tout de suite à : LePen et Hitler c’est pareil, si LePen est élue la France va se réarmer , envahir l’Europe entière (en plus ce sera plus facile d’attaquer les anglais avec le tunnel sous la Manche) et puis avec l’aide de Trump, qui est aussi un national-socialiste, on va gazer tous les métèques de la planète.

      Faut faire simple quand on est Macron : penser printemps, créer une startup, bien attacher ses oeillères et voter conformément au protocole.


        • rogal 4 mai 23:04

          @Bartneski
          Le nombre PI ? Ça va plaire à Taverne et à Pie 3,14.


        • rogal 4 mai 23:03

          Article à double sens ?


          • Coriosolite 5 mai 14:06

            @rogal
            Article à double sens ?

            C’est la question que je me suis posé. L’article démarre sur les âneries habituelles, Le Pen = nazi.

            Puis on sent comme une sorte d’aller-retour à répétition entre répulsion et fascination.

            Est-ce volontaire ou inconscient ? Je ne sais pas.


          • P.-A. Teslier 5 mai 14:53

            @Coriosolite
            Vous savez lire aussi bien qu’écrire (0 +0 article).Je n’ai JAMAIS écrit que MLP était une nazie !!!

            Go to CP et CE1.


          • Coriosolite 5 mai 16:48

            @P.-A. Teslier
            D’ailleurs, du national-socialiste Marine Le Pen s’en revendique, sans aucune honte

            C’est vous qui l’écrivez ou c’est moi ?


          • Taverne Taverne 4 mai 23:28

             L’auteur a bien raison de souligner l’origine et la signification du nom du parti : front national. En effet, ce n’est pas un parti populaire mais un parti se réclamant de la nation, ce qui n’a rien à voir. Or, tout récemment, pour récupérer des suffrages, il s’est créé une vitrine populaire en ciblant particulièrement toutes les catégories oubliées par le pouvoir et les autres partis. Toutefois, il faut bien garder à l’esprit qu’un parti qui se revendique fondamentalement de la nation se fout du peuple et ne fait que l’instrumentaliser à des fins qui n’ont rien de bénéfique pour les populations ou pour la démocratie.

            Les mots ont un sens : un parti s’appelant front national n’est pas un parti populaire. Mais pour duper les gens, le mot « peuple » sera scandé dans les discours à tout bout de champ par sa chef de façon emphatique, mais ce ne sont là que des trucs pour se créer une légitimité que ces fanatiques de la nation n’ont pas.


            • Tall Tall 5 mai 00:24

              Le fait d’être souverainiste et de gauche n’implique pas d’être un hitlérien qui va gazer les juifs, les cocos et les pédés et envahir ses voisins avec des chars.

               
              Donc oui, le concept de national-socialisme n’a rien de rédhibitoire en lui-même, c’est même l’inverse, car le socialisme ne peut s’appuyer que une nation souverainiste.

              • taktak 5 mai 00:48

                @Tall
                tranquilou, le Tall se revendique NAZI. Vous êtes prévenus...


              • P.-A. Teslier 5 mai 15:56

                @Tall
                Vous oubliez : les francs-maçons, les tziganes, les gouines, les handicapés physiques comme mentaux et toutes celles et ceux qui sont différents.


              • Shawford Shawford 5 mai 16:12

                @Tall

                Le fait d’être souverainiste et de gauche n’implique pas d’être un hitlérien

                Y’en a qui ont les neurones totalement contaminés et ravagés, plaignons-les smiley

                - papa, mon instit il a une moustache,
                - quoi, on fait faire l’école par des nazis ?
                 smiley smiley


              • epicure 5 mai 23:56

                @Tall

                mais lepen est nationaliste et de droite.

                Le nazisme n’avait de socialiste que l’étiquette. C’était une opération orwellienne pour essayer de séduire l’électorat populaire, alors que al première cible du parti nazi en bon parti d’extrême droite, c’étaient les propriétaires privés des moyens de production : commerçants, artisans, patrons.
                D’ailleurs, il faut se rappeler qu’hitler a éliminé les SA, qui représentaient en fait l’aile populaire du parti.

                Faire travailler des juifs, des tsiganes, etc... dans des conditions d’esclavage, traités comme des sous hommes, éliminer les handicapés, etc... ce n’est pas du socialisme, c’est de l’anti socialisme.

                Être de gauche et patriote, c’est refuser d’être un hitlérien, c’est refuser le nazisme.

                Voilà ce qu’il fallait dire, plutôt que de se laisser piéger par des manipulations sémantiques.

                national socialisme = propagande de manipulation de l’extrême droite.

                Le nazisme est l’antagonisme du socialisme.

                le nazisme est autant socialiste que le FN est libéral.


              • kalachnikov kalachnikov 6 mai 00:04

                @ Tall

                ’car le socialisme ne peut s’appuyer que une nation souverainiste’.

                C’est la lutteuh finaleuh... Demain l’Internationaaaaaaalleuh seuhra leuh genr’ humain.

                Le socialisme pense le monde en terme de classes ; cette conception excède celle des nations. ’Prolétaires de tous pays... unissez-vous !

                L’EN aux mains du fn, ça va dépoter.


              • epicure 6 mai 23:49

                @kalachnikov

                non c’est le capitalisme qui pense le monde en terme de classe, le socialisme pense le monde en terme d’humanité, et a pour but d’abolir les classes, en faisant disparaitre les inégalités, les privilèges, etc....


              • epicure 6 mai 23:54

                @kalachnikov

                Le capitalisme pense le monde en terme de classes
                Le socialisme pense le monde en terme d’humanité, et vise à faire disparaitre les inégalités, les privilèges, etc.... liées à ces notions de classe.


              • Tall Tall 7 mai 09:04
                @aux imbéciles

                Et donc la France de Mitterand était nazie car souveraine et socialiste ?

              • Luca Brasi Luca Brasi 7 mai 12:45

                @Tall


                Tall toujours à donner son avis sur la France alors qu’il n’est qu’un immigré belge qui vole le pain des américains, Trump va s’occuper de toi fissa espèce de parasite !

              • Tall Tall 7 mai 13:06
                J’ai adressé mon com aux imbéciles, et le type répond ... smiley

              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 5 mai 16:21

                «  »Les mots ont du sens. «  »


                Surement mais vous ne comprenez pas le sens des mots ni celui des expressions. Le National-socialisme est une idéologie appliquée par la France avant même l’Allemagne du Führer

                Le national-socialisme vise à étaler ses tentacules le plus loin possible et à ramasser autant de pays et de Continent que l’on peut au nom d’un pouvoir plus que centralisé ! 

                Tout au contraire le front National qui n’a ni les moyens, ni l’ambition de cette idéologie du nazisme veut au contraire ramasser la France et son peuple trop dispersé afin de redresser une situation nationale plus que délabrée :

                Vous voyez quand on ne comprend rien,on ne doit pas se hasarder à conforter la désinformation universelle qui elle ne combat pas l’esprit et l’idéologie du nazisme !

                La France de Napoléon et l’Allemagne d’Hitler ont été national-socialistes, elles avaient la même ambition et mis en oeuvre les mêmes moyens qui étaient la destruction massives des pays afin de les soumettre et de les faire avaler par l’Empire. La France et l’Allemagne avaient emprunté les mêmes itinéraires et buté contre le même obstacles : L’OURS BLANC qui refuse toujours aujourd’hui la soumission malgré les menaces, les sanctions et la politique terroriste occidentale !

                Non,non laissez de coté le « problème juif » collé hypocritement et de manière plus que cynique à la grande guerre européenne... D’ailleurs il y avait des antécédents en France : Les affaires noires de l’Etat français qui avaient piégé le Capitaine Dreyfus...


                • P.-A. Teslier 5 mai 16:31

                  @Mohammed MADJOUR
                  Vous évrivez : « vous ne comprenez pas le sens des mots ni celui des expressions. Le front National veut au contraire ramasser la France et son peuple trop dispersé afin de redresser une situation nationale plus que délabrée :Vous voyez quand on ne comprend rien,on ne doit pas se hasarder à conforter la désinformation universelle qui elle ne combat pas l’esprit et l’idéologie du nazisme ! »

                  Merci pour cette leçon. J’avais vraiment besoin de vous pour m’instruire.

                  Donc, si j’ai bien compris vous nous appelez toutes et tous à votre MACRON. Est-ce bien cela ?



                • P.-A. Teslier 5 mai 16:34

                  @Mohammed MADJOUR
                  votons MACRON. Est-ce bien cela ?


                • P.-A. Teslier 5 mai 16:42

                  @Mohammed MADJOUR

                  L’inculte que je suis, selon vos lumières incomparables, vous pose une question : vous dites : « pouvoir plus que centralisé »


                  Vous entendez par là un pouvoir du type Jacobin ? Si c’est cela, vous avez raison. ET alors, ce n’est pas le sujet de mon article !,


                • franc 5 mai 16:45
                  @P.-A. Teslier
                   
                  mais comment pouvez vous comprendre que d’après ce que dit Mr Madjour ci-dessus qu’il appelle à voter Macron ,c’est au contraire un appel à voter FN

                • P.-A. Teslier 5 mai 16:51

                  @franc
                  L’inculte que je suis, selon l’honorable monsieur Madjour, pense que ce dernier souhaite nous appeler à voter Marcon.

                  Il a bien raison, car Macron est un grand démocrate, son adversaire l’est bcp moins, comme mon article, d’inculte, le precise.
                   


                • P.-A. Teslier 5 mai 16:57

                  @franc

                  Bravo pour votre sublime déduction. Enfin qlq’un qui n’est pas un inculte dans AV.

                  Donc, vous, moi et des millions d’autres allons voter Macron afin de permettre à MLP de retourner à ses études de droit.



                • franc 5 mai 18:15
                  @P.-A. Teslier

                   Bon j’ai compris ,vous dites n’importe quoi ,tout ce qui vous plait.

                • P.-A. Teslier 5 mai 18:17

                  @franc
                  C’est simplement la vraie vérité, celle qui peut facher certaines et certains.


                • P.-A. Teslier 6 mai 06:42

                  @Mohammed MADJOUR

                  J’ai été un peu severe avec vous. Mille excuses.

                  Voter Macron c’est voter pour la personne qui, notamment, redonnera du travail et de la croissance à notre pays. Voter FN c’est tout le contraire.

                   

                  Bon WE et bon vote.


                • epicure 7 mai 00:07

                  @Mohammed MADJOUR

                  Tu ne comprends pas le sens des mots et des expressions.
                  Tu confonds national socialisme avec l’impérialisme. Accoler le mot socialisme avec napoléon montre une grande inculture politique.
                  Déjà le socialisme n’existait pas encore, il n’y avait que quelques ébauches comme avec le babouvisme, quitte à la révolution française.
                  Et napoléon rétablissant l’esclavage ne peut être labellisé de prêt ou de loin de socialiste.
                  hitler lui joue sur les mots, les manipules pour mettre le mot socialisme dans le nom de son parti, pour faire de la propagande envers les ouvriers, en bon serviteur des propriétaires des moyens de productions qui étaient la base de l’électorat du parti nazi. Faut pas oublier que les nazi sont connus pour être des champions de la propagande.

                  Le nazisme est un nationalisme, tout court, et non un socialisme, à visée expansionniste.
                  Napoléon était un impérialiste.

                  Pour rappel la République Française a blanchie Dreyfus quand il a été démontré qu’il était innocent. Ce qui montre que la France n’était pas antisémite comme le régime nazi
                  Donc mauvais exemple contre la France pour lui accoler un antisémitisme similaire à l’Allemagne nazi.


                • covadonga*722 covadonga*722 5 mai 17:02
                   le programme du Front national est-il national-socialiste ?


                  ben non , et c’est bien dommage 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès