• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de microf

sur Tirailleurs sénégalo-français


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

microf 22 avril 12:02

@Orélien Pérol.
"Je dis que la réparation de la colonisation sera le travail d’un grand nombre de petits gestes comme celui-là, que cette réparation est nécessaire, même si elle ne sera jamais parfaite...« 

C´est bien ce que vous dites et vrai, aucune réparation ne sera jamais parfaite.
Le mal a été fait, et c´est fait, il faut voir comment faire pour aller de l´avant, sans oublier bien sûr le passé.
La vraie et bonne réparation pour moi, serait que la France s´excuse et demande un VRAI PARDON au mal qu´il a fait á ces pays en allant les coloniser sans leur avis.
Après, que la France sorte de ces pays et de système tel la FRANCAFRIQUE qui plombe le dévéloppement de l´Afrique Francophone.
Sorte des Territoires et Départements d´Outre-mers et laisse tous ces pays décider par eux même, et si la France le veut, compte tenus des Relations existantes pendant des siècles nouées au profit de la France et non de ces pays, nouer de nouvelles Relations sur la base d´égalité et travailler main dans la main pour le bien et de ces pays et de la France.
Si ceci était fait, la France en sortira grandit et une nouvelle ère de prospérité s´ouvrira á la France.
Une nouvelle ère de prospérité pour la France plus basée sur l´exploitation et le pillage de ces pays, mais basée sur une Coopération gagnant-gagnant.
Dans son Discours du 25 Aout 1958 á Conakry á de Gaule venu en Afrique proposer une Association Franco-Africaine, le Président Sékou Touré avait dit á de Gaule que son approche n´était pas la bonne. De Gaule voulait une Association oú c´est la France qui définirait tout, le Président Sékou Touré lui voulait une Association Afro-Francaise, oú l´Afrique définirait sa politique et la France compte tenue de son expérience, de sa technologie, l´accompagner dans ces choix.
De Gaule ne l´entendit pas de cette oreille, il refusa cette proposition, il créa la Francafrique avec le sinistre Jacques Foccard, le reste on connait les résultats.
Alors est ce que la France est même prête á quelques reparations telles celles que je cite ?, ceci est une autre affaire, mais qui ne peut être que la seule voie »si on veut éviter les pires convultions et difficultés politiques" comme l´a dit l´ex-Président Jacques Chirac parlant aussi des réparations sur l´Afrique.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès