• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Trelawney

Trelawney

Si le résultat escompté n'est pas au niveau de tes attentes, dis-toi que le plus grand des chênes a lui aussi été un gland.

Tableau de bord

  • Premier article le 16/09/2014
  • Modérateur depuis le 21/10/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 44 3147 1204
1 mois 0 39 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 258 248 10
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • Trelawney Trelawney 12 juillet 14:48

    Nous-mêmes, nous n’avons plus conscience de la chance que nous avons de pouvoir accéder à cette ressource naturelle sans laquelle la vie n’est pas possible...


    Un petit texte pour vous démontrer que le problème ne touche pas que les gens n’habitant pas ce joli pays

  • Trelawney Trelawney 12 juillet 10:48

    Londres avait annoncé un budget prévisionnel de 4.8 milliards d’euro pour arriver au final à 10.9, mais elle s’est doté d’un nouveau stade Wembley et d’une piscine à l’architecture trés cher. Mais grace aux jeux, Londres est devenu et reste la première destination touristique d’Europe

    Rio on n’en parle même pas tant ces jeux vont couler le pays. Macarcana est à l’abandon itou pour la piscine.
    Depuis Séoul seul les jeux de Sydney ont été rentable en terme de retour sur investissement. Il ne faut surtout pas parler de Pékin qui a été le jeu de tous les records : budget 2.6 milliards pour un coût final à 32 milliards avec un stade qui rouille et va être démoli 10 ans plus tard.
    Pour Paris les avis sont partagés, avec 6.2 milliards de budget dont plus de la moitié dans les transports et notamment une ligne Roissy paris digne de ce nom. Paris veut reprendre à Londres le Leadership en matière de tourisme et seul un événement comme les jeux peut permettre d’y arriver.
    Il ne faut surtout pas oublier que le tourisme est la première activité économique du pays.
    Reste un quid du budget sécurité qui risque de gréver le budget global mais s’il est bien utilisé nous permettra d’améliorer ce secteur et de façon pérenne.

    L’avenir n’est plus aux pays mais aux grandes métropoles donc si Paris veut rester attractive, elle se doit d’être présente dans ce genre d’événement.
    Et puis pour l’instant le budget des JO de paris est à la hauteur de celui de NDDL

  • Trelawney Trelawney 11 juillet 08:22

    Cela fait plusieurs fois que je me moque (gentillement) de l’auteur pour son parti pris et son vocabulaire partisan (commando d’extrême droite, etc). Je constate cependant qu’il est le seul sur ce site à nous informer de ce qui se passe au Venezuela. (m^me si ce n’est pas objectif)

    Pour ma part, je trouve étonnant que tous les médias nous parle de la grave crise économique et politique qui touche ce pays en stigmatisant un système « nationaliste populaire » qui d’après eux serait la cause de tous les problèmes.
    Depuis le début du XXème siècle Théodore Roosevelt qui avait comme devise « parle doucement et porte un gros bâton » a imposé sa politique sur toute la région des caraïbes. Cette politique était fort simple : il ne fallait pas qu’un des pays de cette zone nuise aux intérêts économiques des USA. Aussi il imposa une limite gauche et droite et dès qu’un pays sortait de ces limites,il sortait le « gros bâton » pour lui taper dessus. Cette politique est toujours en vigueur aujourd’hui et elle n’est dénoncé par aucun médias « main steam » puisque ces derniers font partie intégrante de cette politique.
    Aussi pour ajouter au débat je vais faire un comparatif entre deux pays voisins :
    Le Venezuela qui depuis 1980 été dirigé par une coalition de droite et qui sous l’assistance technique des USA contrôlait par la force (milice issu des contras) les médias, syndicats, etc, a pris son destin en main le jour où, par un coup d’état, il a mis Chavez au pouvoir. A partir de ce moment, Chavez a développé une politique d’initiative populaire pour que ces derniers se sortent eux même de la misère. Par exemple : un bidonville de Caracas se plaint de ne pas avoir un réseau d’égout correct et Chavez leur donne des tuyaux une pelleteuse et un ingénieur et c’est aux villageois de creuser pour se faire eux même leur réseau. Et ça a marché plutôt bien. 
    Chavez a du faire fasse à deux problèmes : le premier était d’ordre démographique puisque pas mal d’habitants des pays voisins ont afflué vers le Venezuela le considérant comme le nouvel eldorado. Le second était d’ordre médiatique puisque tous les médias se sont acharnés sur ce nouveau « Castro ». Il y eut aussi un souci de sécurité et en créant des milices populaires pour régler ce problème, Chavez a commis sa première erreur puisque dans ces milices populaire se trouvait des MR73 déguisés.
    Chavez est parti, Maduro l’a remplacé et ce pays subissant la foudre USA s’est enfermé dans une dictature et un clivage politique qui donne les article ci dessus.
    Il y a fort à parier que Maduro va être dégagé et que le pays va pour son grand malheur être gouverné par une coalition libérale qui ne ferra que faire sortir au grand jour les gangs comme le MR73 et d’autres pour transformer ce pays en nouveau « Mexique des cartels »

    le second pays a mettre en parallèle est le Nicaragua qui est à l’origine avec la révolution sandiniste de cette politique tant décriée par les USA parce qu’en opposition avec leurs intérêt économique. Ce pays a aussi pris son destin en main et éjectant la dictature Somoza. Les USA ont dépensé des milliards et mis en place le loup dans la bergerie (les Contras) pour renverser par la force cette nouvelle démocratie sandiniste. Les USA ont ci bien réussit qu’il ont plongé ce pays dans une crise économique effroyable avec famine épidémie etc.
    Aujourd’hui, un ancien sandiniste Daniel Ortega s’est associé avec la droite catholique et des ex-Contras pour gouverner le pays. le gros des contras est devenu narco-trafficant au Mexique et à coup de violence aux pris le pouvoir la bas.
    Daniel Ortega s’est créer une police politique qui s’infiltre dans tous les système du pays (syndicat, justice, ONG, armée) et élimine de façon radicale ses opposants. Pour relever le pays économiquement, il a crée « les zones franches » : Ce sont des petits territoires qui sont offerts a des sociétés privés étrangères qui y installent des usines. Imaginez que vous installez une usine avec de grands murs autour et que vous en interdisez l’accès à la police, la justice, l’armée. la sécurité est faite par votre propre service d’ordre (des anciens contras). Une porte s’ouvre et fait entrer les ouvriers le matin et se réouvre le soir à l’heure que vous décidez (bonjour les heures sup). L’ouvrier, pour 2$ par jour, a ainsi tout le loisir de mourir dans un accident du travail ou accessoirement se faire violer par un ancien contras sans que personne s’en inquiète. C’est la réalité je n’affabule pas !
    Le Nicaragua est le pays le plus sécuritaire et où les gangs sont inexistants car les Contras veillent au grain. Vous pouvez même y faire du tourisme, vous y serrez bien accueillit et aucun médias ne vous informera de la situation réelle de ce pays.
    En conclusion le sud américain a le choix entre défendre un idéal politique en s’opposant frontalement à l’autre partie de son pays ou a devenir « esclave » de la société de consommation occidentale.

    je voyage beaucoup dans le monde (j’en ait les moyens) j’ai vu le Venezuela de Chavez et j’y ai trouvé des choses trés intéressantes, j’ai vu le Honduras et le Mexique et dans les deux pays j’y ai risqué ma vie. J’ai vu le Nicaragua ou le « travailler plus pour gagner plus » a perdu tout son sens si jamais un jour il en avait un



  • Trelawney Trelawney 7 juillet 11:20

    Je lis le titre et m’attend à un article documenté sur le « nouvel ordre mondial », mais en fait j’ai droit a des lieux communs sur la main invisible qui nous dirige.

    Désolé mais vous n’avez pas fait la démonstration que le « nouvel ordre mondial » existe ou qu’il a une quelconque influence sur nos vies
    Vous me faites penser à ces catholiques qui vont m’affirmer que dieu existe et qui ne parle que de leur ressenti sans pouvoir émettre une seule preuve de l’existence d’un dieu.Je vais même aller plus loin, je suis convaincu que l’existence d’un « nouvel ordre mondial » vous rassure car il laisse entrevoir la possibilité que tout est sous contrôle, même si la finalité vous déplais.

    Mon expérience personnelle dans plusieurs conflits armés, dans des actions secrètes dans des pays où je n’avait pas à y être, dans des négociations commerciales internationales, a fini de me convaincre qu’absolument rien n’est sous contrôle et de crise en crise on cherche en vain une justification à tout ce merdier ambiant. 
    Après tout, le « nouvel ordre mondial » ainsi que l’existence de dieu en en sont des parmi tant d’autres toutes aussi fausses

  • Trelawney Trelawney 7 juillet 11:04

    @doslu
    Sur Agoravox, la vie est trés simple : les fachos Macron compatible ou pas d’un côté et l’extrême gauche de l’autre. Ici c’est noir ou blanc







Palmarès