• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

sarcastelle

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 01/04/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 4842 49
1 mois 0 293 0
5 jours 0 57 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires


  • sarcastelle 21 juillet 10:45

    Tonton, je vous ai déjà dit de ne pas vous fier aveuglément à toutes les assertions de Guillemin. 



  • sarcastelle 21 juillet 10:35

    Les femmes resteront les éternelles victimes de la société des hommes faite par des hommes pour des hommes. En qualité de femme ça m’agace de voir que les hommes que nous faisons si facilement pleurer sont bien meilleurs féministes que nous, mais enfin toutes leurs jobardises nous arrangent bien. 


  • sarcastelle 20 juillet 00:03

    @olivier cabanel

    .
    Pour Olivier Cabanel la pollution de l’air n’est pas si grave que celle due à la radioactivité. 
    .
    Il n’est pas question de raisonner Olivier Cabanel dans ses passions, mais d’autres lecteurs, qui sait ? 
    .
    Aux XIXe et XXe siècles la pollution de l’air fut celle du charbon, industrie et chauffages. Cela tuait par milliers lors d’épisodes aigus comme le grand smog de Londres de 1952. Le reste du temps, cela tuait chroniquement par une surmortalité pulmonaire surtout qui, existant sur des générations, « ne se remarquait pas », était banalisée. On mourait d’insuffisance respiratoire, « et voilà tout ». 
    Cette cause majeure de surmortalité classique s’est progressivement résorbée au fil des décennies à partir de la seconde moitié du XXe siècle, mais existe toujours ; ses causes ne sont plus tant les industries de proximité et le chauffage, que la production électrique à l’allemande et l’automobile. Là encore il ne s’agit que d’une mortalité « mineure », quelques % du total, qui, existant depuis un temps considérable « ne se voit pas » dans l’esprit de monsieur tout-le-monde, et ne se voit que dans les études épidémiologiques. Monsieur tout-le-monde, lui, voit des gens pulmonaires atteints d’insuffisances et d’infections répétées, ne se distinguent guère des effets du tabac, qui les noient largement.
    .
    A présent, comparée à quelques % de morts par pollution, quid de la surmortalité par l’industrie nucléaire qui terrifie les religieux de la secte verte ? On consultera ce document de l’UNSCEAR (la meilleure source) directement à sa page 44 : 
    .
    pour constater qu’une dose de 1 sievert répartie sur la vie entraîne un surcroît de cancers de 5% (ce qui fait donc 1 à 1,5% de morts en plus en tout). Seulement, pour avaler 1 Sv, il ne faut pas y aller avec le dos de la cuillère quand on sait que la norme annuelle admissible pour la population générale est de 1 millisievert, mille fois moins, et que cette dose n’est pas majoritairement atteinte.
    En conséquence l’industrie nucléaire hors accidents majeurs n’induit qu’une quantité de cancers dérisoirement inférieure au nombre de tués par pollution de l’air, si même existante. Mais pour les religieux verts, c’est plus grave que l’air pollué. L’impuissance mentale à chiffrer et hiérarchiser les risques conduit à des effets sociologiques, politiques et économiques graves. 
    .
    Attendons avec confiance les railleries de tonton Caba smiley


  • sarcastelle 19 juillet 23:35

    @OMAR

    .
    Vous oubliez que le port du pantalon était permis à la femme à bicyclette ou à pied tant qu’elle tenait une bicyclette par le guidon. 
    Et toc ! 

  • sarcastelle 19 juillet 23:01

    @OMAR

    .
    Et puis l’Algérie comparativement à ses moyens dispose d’une belle armée dont elle peut se montrer fière. 

LES THEMES DE L'AUTEUR

Technologies Energie






Palmarès