• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

eric

Travailleur émigré en russie

Tableau de bord

  • Premier article le 06/01/2009
  • Modérateur depuis le 14/05/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 34 8842 1593
1 mois 0 67 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 238 114 124
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • eric 11 mai 23:01

    Et évidemment, compte tenu de ces qualités insignes,il est récupéré par les trottineurs, en emballant cela comme ils ont l’habitude de la faire.

    Avec l’absence de nominé REM face à Vals, et les protestations de Bayrou, cette bande de guignol aurait l’air mal partie, n’était leur capacité à tous les reniement pour préserver leurs intérêts.

    Épisode suivant, NKM, qui n’a pas encore de marcheur en face, mai sil parait que ce n’est pas encore tout a fait définitif...

    C’est de la gestion au compromis et au rapport de force façon Hollande SG du PS. La continuité dans « le changement maintenant... »

    C’est un peu usé en ce moment, mais je dirai, « Ridicule... »


  • eric 11 mai 22:46

    @rosemar

    Exactement, vous êtes abonnée aux explications courtes véhiculées par les fabriquant d’éléments de langage. « Tous s’explique », mais vous n’expliquez rien. Vous répétez des trucs qui trainent, sans même faire les deux clics qui vous permettraient de vérifier par vous même.C’est en cela que votre article est inutile.
    Du reste, il en va de même avec cet « info » sur philipot. Quel intérêt de reprendre des communiqués AFP ou des com BFMTV ?


  • eric 11 mai 11:55

    Article inutile.

    Reprise d’info partielle transformées en éléments de langage à charge : l’interveiw cité Elle de mémoire, ne dit pas du tout cela et évoque en particulier le fait que Madame Le pene excluait de prendre des gens de sa fgamille dans un gouvernement.

    Suppositions gratuites, le départ, prévu de longue date, serait une crise ...

    Analyses sans intérêt : parler de la fragilité du Fn quand c’est le seul parti qui ait vraiment dépassé les 30% seul et sans grands alliés, c’est comme imaginé que le passage de 24 à 656 de Macron constitue un vote d’adhésion.


  • eric 9 mai 12:40

    C’est donc cela le truc ! Pour être coco, il faut ne pas savoir compter !? Pourtant j’ai connu des grands des maths physique à gauche...

    C’est peut être juste des œillères spécifiques...

    Il ne vous échappe quand même pas que tous les abstentionnistes, blancs ou nuls, sont justement des gens qui N’ONT PAS, souhaité faire barrage à madame Le Pen spécifiquement, ni d’ailleurs à Macron.

    Dire, « qu’ils fassent ce qu’ils veulent sans moi », n’est pas réellement une forme de résistance.
    En gros, face à la loi El khomry, non même pas point 2, mais puissance trois, vous avez appelé à s’abstenir ?

    D’autre part, à vous suivre, compte tenu du faible nombre à priori de gens qui ont voté Le Pen pour faire barrage à Macron, de l’indifférence des abstentionnistes and co, il apparaît clairement que le vote Le Peniste est de loin le principal vote de conviction et d’engagement dans notre pays.

    Enfin, avec 70% des votes de plus favorisé pour Macron, le président des riches, contre l’essentiel du monde ouvrier pour MLP, vous avez clairement trahi l’idéal communiste qui est de suivre les masses.

    Bref, vous mériteriez un certificat de « macronistes d’honneur ».. ;

    Bravo !


  • eric 8 mai 22:04

    SI vous parvenez à confondre le fascisme, le Nazisme, le franquisme, le pétainisme, alors, vous devez « penser à gauche » et je ne dois pas pourvoir grand chose pour vous...

    Essayons néanmoins :

    Pétain, militaire de sensibilité laïques radicale socialiste, a été plébiscité par la chambre issue des élections du front populaire.

    Tout a fait comme Macron, il a été choisit par des gens de gauche et de droite.

    Il a mis en œuvre une sorte d’extrêmisation des plus mauvais côtés des gauches de gouvernement et à géré ce qu’il a pu. (ainsi, sa politique vis à vis des tziganes, n’est jamais que la prolongation des textes voulus par Clemenceau, puis par le front populaire..)

    De ce point de vue, oui, certainement, Macron représente une forme de Vychisme. C’est du reste sa filiation : Du maréchal, enfant chéri de Blum, à Mitterrand, un de ses jeunes collaborateurs brillant, formateur de Hollande, cicerone de Macron, la piste est claire et bien tracée.

    De la à parler de fascisme. Non ! Ce sont bel et bien des formes du socialisme : on est passé des radicaux aux UDSR, de l’UDSR au postnéoaltermarxisme à visage hilare après le congrès d’Epinay et la prise du parti par Mitterrand, à la stagnation Brejnevienne sous Hollande. Tout a fait comme le parti soviétique, dans l’après Staline, a élit des mous pour être sur que plus jamais un homme n’imposerait sa volonté au « collectif », le PS a choisit des Ségolène et des Hollande avec l’idée que les apparashaik feraient ce qu’ils voudraient.

    Le problème c’est que notre pays mis en coupe réglée par les socialisant, n’a plus assez de fric pour toutes leurs ambitions. D’où les dissensions internes croissantes, frondeurs et insoumis, réclament avant tout plus de notre argent public pour leurs sectateurs.
     
    Mais les gosses des Mitterrand, les petits enfants de pétainistes, les arrières petits enfants des grassouillets,barbus et moustachus élus socialo radicaux, veulent désormais jouir des privilèges que les copains et les coquins leurs ont acquis. Exactement comme en URSS avec la perestroïka. 

    Les patrons des Lazarre, des BFMTV, les Macrons, etc, sont tous les rejetons des gauche.

    Il sen ont marre de faire semblant d’être « sociaux » et de devoir , « quelque part » partager le fric.

    La preuve ?

    dans notre pays, le problème, c’est la réforme de l’Etat : 57% de PIB dépensé pour des services que tous le monde trouve médiocres, à commencer par les agents publics ( « la dégradation continue des services publics, nous disent ils, à budgets et effectifs croissants ».)

    C’est pour cela qu’il faut ubériser

    C’est pour cela qu’il faut précariser les employés du secteur privé.

    Nous avons besoin d’une réforme de l’Etat, Macron et sa base de bénéficiaires nets de la dépense publics veulent réformer le marché du travail privé, en particulier pour les plus petits, les plus faibles, les moins coûteux :

    Nous vivons une étape classique de l’évolution des masses socialistes dans leur processus de prise du pouvoir par élimination des élites traditionnelles et massacre au propre ou au figuré des masses populaires.

    Plus que jamais, mon slogan reste vrai : le féodalisme est le stade suprême du socialisme.







Palmarès