• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Mélenchon, ou le renoncement à la politique

Mélenchon, ou le renoncement à la politique

Mélenchon et les Mélenchonistes ne calculent pas les autres. Ils ne passent aucun accord avec d’autres groupes qui sont sommés d’être entièrement pour eux ou tenus pour rien. Cette attitude est caractéristique des sectes. Il n’y a pas de réciprocité. Les autres n’existant pas et n’étant pas imaginés comme des personnes, avec une volonté, Mélenchon demande à Macron de faire un geste à propos de la loi travail ! Mélenchon est opposé, par principe, à ce genre de demande : « L'élection présidentielle se joue sur l'adhésion et non sur de petits arrangements d'appareils. » Cela ne le retient pas. Il y rajoute une menace : « Il prend des risques en se conduisant comme il le fait. » et d’un jugement absolu sur la personne de Macron : « cet homme n'est pas capable de diriger le pays ». Macron lui refuse clairement et poliment de modifier son programme, ce qui va de soi. Mélenchon devrait savoir que cela va de soi et se dispenser, et dispenser à son mouvement, cet échec supplémentaire.

Le Gorafi résume tout cela dans ce titre : En échange de son soutien à Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon demande le poste de président de la République. C’est une synthèse parfaite de ce qu’il se passe, de ce que fait Mélenchon.

Dans cette forme spéculative du discours et de la pensée, l’échec c’est la victoire, (la victoire du coup d’après, soi-disant). En ce moment, les législatives. L’opposition nous et les autres sera plus visible.

Ce type de pensée et de pratique a déjà existé dans la gauche ouvrière. En 1931, Ernst Thälmann, leader du parti communiste allemand tenait ce type de raisonnement : « La social-démocratie essaie, en évoquant le spectre du fascisme d’Hitler, de détourner les masses d’une action vigoureuse contre la dictature du capital financier. Et c’est ce plat empoisonné qui constitue, en réalité, l’un des aspects de sa politique ordinaire du “moindre mal” qu’elle s’apprête à accommoder à la sauce d’une prétendue amitié soudaine pour le Parti communiste (…). Et il y a des gens à qui les arbres du national-socialisme cachent la forêt de la social-démocratie ! » Trotski s’y est opposé. Et en principe Mélenchon est trotskiste. La succession implicite est : le fascisme est le visage le plus hideux du libéralisme ; au fond, c’est la même chose. Voir ce libéralisme en toute clarté confortera notre analyse et nos luttes et aidera à les rendre victorieuses. L’histoire nous a bien montré que non, que la suppression des libertés empêchait toute prise de conscience et toute action.

Mon précédent article qui portait sur le mélenchonisme comme système, celui-là porte sur le mélenchonisme comme mentalité (qu’est-ce que cela fait aux personnes qui s’y mettent, qu’est-ce qu’il faut avoir en soi pour adhérer).

La pratique la plus courante de celles et ceux qui adhèrent à ce type de pratiques consiste à substituer des critiques de leur interlocuteur (pour employer une litote, car ce sont souvent des diffamations et des injures) à la critique de ses arguments. De passer du langage socio-politique au langage psychologique. Ils renoncent à la politique, au traitement de nos affaires communes, ils renoncent au débat, à la démocratie pour faire des procès en sorcellerie de celles et ceux qui ne pensent pas comme eux. Procès en sorcellerie signifie jugement de la personne sans avoir de faits à reprocher et sans même chercher à en avoir. Ils abandonnent la politique pour la morale ; dans la morale, le jugement moral. De quoi Mélenchon et les mélenchonistes sont-ils le nom ? de ces renoncements au profit d’un victimisme identitaire choisi.

Les opposants sont des méchants qui n’ont rien compris.

Je définirai ce type de comportement de paranoïaque. J’entends par paranoïa le fait de prendre ce qui vient vers soi, ce que l’on rencontre (la parole des autres ici) comme des manifestations d’amour ou de désamour. C’est une définition qui ne couvre pas ce que la psychanalyse dit de ce concept, mais qui est opérationnelle ; on peut rapidement voir si une personne se comporte selon cette règle ou non.

Les mélenchonistes n’argumentent pas. Ils répondent souvent aux questions par des phrases qui commencent par « tu ». « Tu confonds tout. Tu t’ennuies ??? Tu me fatigues. Tu me sembles être un type bizarre. Tu vas bien ??? pas que des bons souvenirs de toi… ». Ce sont des réactions authentiques à mes écrits. Je les montre à qui veut. On en voit partout sur Agoravox et sur le Net.

J’appelle de mes vœux un discours politique qui prenne en charge le réel et tâche de le guider en fonction d’options généreuses. L’affirmation de soi passant par le rejet de l’autre est impolitique. C’est juste fierté, orgueil, autoproclamation de son excellence. J’appelle à une certaine modestie et prudence, ce qui n’empêche pas une audace aussi, à une énergie mesurée et efficace. J’appelle au militantisme, c’est-à-dire au travail politique.


Moyenne des avis sur cet article :  1.59/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

132 réactions à cet article    


  • franck milo franck milo 5 mai 10:17

    ah il n’y a personne ?
    c’est un trou noir agoravox


    • taktak 5 mai 13:54

      @franck milo
      Cet article est d’une médiocrité insultante pour les lecteurs d’agoravox.

      Je me borne à souligner un point. Mélenchon a demandé à ce que Macron cesse de diviser les français pour satisfaire les intérêts d’une petite caste d’oligarchie, en retirant la Loi Travail.
      Il faut rappeler que cette loi a été imposée par la force des grenades et des matraques et un deni de démocratie en écrasant le parlement par 3 49.3.

      bref, la demande formulée par Mélenchon, ce n’est pas de la cuisine electorale, c’est la voix du peuple. Des 70% qui rejettent la loi travail de Macron. Ce Macron qui n’a réuni que 18% des électeurs soit une infime minorité.

      Puisque Macron déclare chier à la gueule du peuple, tentant de racketer son vote sous la menace de la Le Pen, je crois qu’une conclusion logique s’impose, refuser d’utiliser ce bulletin de vote qui ne sert qu’à écraser le peuple.

      Et battre les banquiers et les racistes aux législatives. On peut le faire, on doit le faire.

      C’est notre devoir de citoyen, de travailleur, de patriote, d’être humain.


    • Orélien Péréol Orélien Péréol 5 mai 14:01

      @taktak
      Vous êtes un automate.


    • Alren Alren 5 mai 16:08

      @Orélien Péréol

      Je ne savais pas que vous aviez voté Mélenchon au premier tour !
      Il ne me semble pas que vous ayez beaucoup « ramé » pour que triomphe le programme L’Avenir en Commun mais c’est sans doute que je ne lis pas tout sur ce site très riche.

      Cher camarade, l’abolition de la loi El Khomri est au cœur du programme de la FI, avec la transition écologique et la Constituante, pour faire court.
      Au cœur du programme signifie que c’est la condition sine qua none pour s’allier avec nous, recevoir notre soutien.
      Il est bien évident que Macron ne va pas abroger une loi qu’il a contribué à rédiger sous la dictée du MEDEF (qui ne représente qu’une toute petite fraction du patronat) et des dictateurs de l’UE.

      Voyez-vous, cher camarade FI, la réponse de JLM était ironique, humoristique.

      Déjà, des adversaires résolus de la FI et de son programme, mais le cachant soigneusement, ont sommé JLM de se retirer de la compétition quand il était donné derrière Hamon dans les sondages bidonnés, après lui avoir ordonné de participer à la primaire socialiste (et non de la « gauche ») truquée dans les grandes largeurs pour qu’un « frondeur » gagne afin de brouiller les cartes en faveur de Macron et « endiguer » Mélenchon.
       Mais aucun de ces esprits sincères et désintéressés n’a exigé le retrait de Hamon au nom de la « gauche unie » quand il a été avéré qu’il serait dans les choux (comme prévu par Hollande and co).

      On va bientôt voir ces mêmes ennemis cryptés de la FI nous sommer de donner carte blanche, sans aucun engagement de programme à des membres du PCF en recherche désespérée de sièges pour leurs apparatchiks, coupés du monde du travail depuis des années et pas prêts d’y retourner.

      Naturellement nous ne tomberons pas dans le panneau cette fois encore : pour être investi France Insoumise, il faudra s’être engagé à défendre son programme et à pratiquer la discipline de vote nécessaire à un groupe parlementaire pour être efficace à la Chambre, notamment en cas de motion de censure.


    • François Vesin François Vesin 5 mai 16:13

      @taktak
      « Je me borne à souligner un point. Mélenchon a demandé à ce que 

      Macron cesse de diviser les français... »

      Je me borne à souligner un point : les français de gauche ont espéré
      en vain que Mélenchon travaille à réunir « les gauches »

      Je me borne à souligner un autre point : Mélenchon fédérateur c’était
      27,67% des suffrages au 1er tour et une perspective crédible de victoire.

      Je me borne à souligner un dernier point : Mélenchon n’échappe pas
      à son passé (pas de quoi pavoiser) et sa retraite est grassement assurée.

      Je me borne à souligner que Mélenchon a toujours perdu contre le FN
      et qu’il n’en a tiré aucune leçon ...mais Mélenchon est fier de Mélenchon
      et c’est bien ce qui importe le plus ! 



    • TSS 5 mai 16:23

      @François Vesin


      Je me borne à souligner un autre point : Mélenchon fédérateur c’était
      27,67% des suffrages au 1er tour et une perspective crédible de victoire.

       çà c’est une grosse connerie,l’union de 2 personnes ne correspond

       absolument pas à l’addition de 2 chiffres... !!


    • François Vesin François Vesin 5 mai 17:12

      @taktak
      ...au delà des ego boursouflés, le peuple doit toujours attendre ?!!!


      Personne ne leur demandait de se marier mais simplement
      d’avoir l’humilité d’oublier leur verbiage « frondeur » / « insoumis »
      pour se mettre au service des citoyens de gauche et d’élaborer
      un programme de gouvernement...ils ont eu 5 ans pour ça et
      ce n’est pas un jour de trop pour faire obstacle au rouleau-compresseur
      des forces néo-libérales qui ont « fait » Macron en moins d’un an !!!

    • Le421 Le421 5 mai 18:53

      @Orélien Péréol
      j’ inscris votre article dans la longue série de « Mélenchon-bashing » qui va faire suite à ces putains de 20% que la FI a réalisé au premier tour (19.6, je sais...).
      Tant qu’on se trimballait à 10-12%, ça faisait rire tout le monde.
      Le risque maintenant, vu que beaucoup de gens ont compris que le véritable danger crédible pour l’oligarchie était La France Insoumise, c’est de se prendre des coups de fusil permanent par les serviteurs zélés de la classe supérieure.
      Le Front National a des thèses tellement simples qu’elles sont très facile à contredire.
      Être crédible face à L’Avenir en Commun, c’est une autre paire de manches.
      Donc...

      Ne pensez pas un seul instant que de nous cracher dessus va nous démotiver.
      Bien au contraire.
      Et nous commençons juste... A peine 1 an !!
      Ca vous promets des nuits pas tranquilles


    • Sparker Sparker 5 mai 18:54

      @François Vesin

      Ouais en gros vous nous confirmez que vous n’avez rien compris à la démarche FI.

      Si vous en êtes encore aux boursouflures d’égos...


    • François Vesin François Vesin 5 mai 21:32

      @TSS
      Je dois être très c... comme toutes celles et ceux

      qui se retrouvent comme des idiots d’avoir cru
      en votre prophète robespierriste !!!!

      Il est tellement prévisible que c’en devient pathétique !!!

    • Et hop ! Et hop ! 5 mai 22:51

      @Alren : Si Macron est élu, il aura une majorité parlementaire à plus de 70 % : ils est soutenu par le PS (Hollande, Valls,..), l’UMP (Sarkozy, Raffarin, Juppé), Les Républicains (Fillon,..), l’UDI Bayrou), EELV (Cohn-Bendit), + la CGT, la CFDT, le MEDEF,.. 


      FI avec ses 20 % et le FN avec ses 20% auront 4 députés chacun.

      Regardez ça :


    • epicure 5 mai 23:16

      @Et hop !

      tu confonds soutient contre lepen, et soutient à la politique de macron.
      Nombre de syndicats combattront macron pour ses mesures sociales par ordonnances, sont détricotage du droit du travail.


    • Dom66 Dom66 5 mai 23:51

      @Le421
      + 1000 pour moi


    • bernard bernard 6 mai 08:50

      @François Vesin


      «  se mettre au service des citoyens de gauche » (sic)

      Pourquoi spécifier citoyens « de gauche »...

      Sont-ce les seuls qui comptent pour vous ?

      Et les autres... sont quantités négligeables ?

      Lamentable !

      Pas étonnant que la France soit tombée aussi bas.

      Ras le bol de la droite, de la gauche, des extrêmes...

       smiley smiley smiley




    • bernard bernard 6 mai 08:57

      @Et hop !


      Macron : + de 70%
      FI     :     20%
      FN    :     20%
      TOTAL : + de 110%

      OUPSSSSSSSSSSSS !

      C’est pour rire...mais quand même !

       smiley smiley




    • JP 6 mai 10:17

      @Orélien Péréol
      et vous un sot, et comme souvent dans ces cas là, content de lui


    • François Vesin François Vesin 6 mai 15:54

      @Sparker
      ...désolé, mais à droite l’offre est abondante et,

      ce n’est tout de même pas de ce côté là qu’il
      faut chercher des personnages désireux de
      dynamiser une union de la gauche ?!!

    • Alcyon 6 mai 20:16

      @taktak : juste quelques précisions.


      1) Le 49.3 est prévu dans la constitution, donc il fait partie de la démocratie. De plus, l’assemblée peut lancer une motion de censure. Elle met surtout en face de leurs responsabilité les élus parlementaires, dont certains se complaisent à retarder des textes. Donc dire que le parlement a été écrasé, c’est mentir et cacher la vérité. Le parlement a le droit de refuser l’utilisation du 49.3.
      2) Dire « ses électeurs représentent une infime minorité » (attention au vocabulaire, un quart n’est pas« infime »), c’est cracher face au vent. Cet argument peut être utilisé pour TOUS les candidats.
      3) Dire que « la voix de Mélenchon c’est la voix de peuple », c’est projeter ses propres convictions sur des dizaines de millions de personnes. La voix de Macron, de Le Pen et de Fillon, ce n’est pas la voix du peuple ? 65% des votants français ne représentent-il pas le peuple ?

      Le pire, c’est que je souscris sur le fond. Mais ce n’est pas en balançant ces conneries propagandistes que tu vas changer quelque chose, ne fut-ce que le vote d’un seul opposant. Tu insultes Mélenchon par cette tirade à 2 balles digne de Le Pen.

    • Le421 Le421 8 mai 08:04

      @Et hop !
      Et aujourd’hui, après les résultats, vous en êtes toujours aussi certain ?
      Les deux tiers des français ne veulent pas donner le pouvoir total à « En Marche ! » ou crève...
      Un bon tiers n’a pas voté ou voté blanc.
      La moitié des électeurs de Macron on voté, dopés à la Trouillamine camphrée...
      A mon avis, y’a un os dans le potage.


      • Le421 Le421 5 mai 18:55

        @cathy
        Mais bien sûr !!
        Dans huit jours, il va être mis en examen pour délit d’opinion...

        Excellent, ça !!

        Et il n’a même pas tapé dans la caisse du GOF ??
        Cherchez bien...


      • erichon 5 mai 10:35

        Un tas d’affirmations caricaturales non fondées d’une pseudo étude qui se veut Phsycholo-sociétale. Avec même une référence historique trompeuse.

        « Les opposants sont des méchants qui n’ont rien compris. » Ben voyons !!!

        Votre article relève plus de l’impression , du subjectif plutôt qu’une argumentation fondée.


        • rpplbis rpplbis 5 mai 10:51

          @erichon
          Vous avez lu le commentaire de Thorgal ?


        • Thorgal 5 mai 10:50

          Bon, je vais faire court : cet article sent le cul.


          Je suis loin d´être un fan de JLM, je ne défends ni le personnage politique, ni son action et ses supporters. Par contre, lire des conneries qui se veulent intelligentes mais qui par leur nature ne peuvent accéder à ce niveau, me fais mal aux yeux et me troue la bite.

          Allez, on tire la chasse.

          • Le421 Le421 5 mai 18:56

            @Thorgal
            Plus un...

            Va falloir s’habituer.
            Vu le score de la FI !!  smiley


          • Gemini Gemini 5 mai 11:09

            J’ai beaucoup de difficultés à comprendre où veut en venir l’auteur.

            Que serait, selon l’auteur, un non-renoncement à la politique ? Qu’aurais-du faire Mélenchon, selon lui ?


            • Dom66 Dom66 5 mai 13:11

              @Gemini
              Non pas un auteur ???un basseur


            • Orélien Péréol Orélien Péréol 5 mai 13:59

              @Gemini
              Je n’écris pas parce que je souhaiterais un comportement ou un autre de Mélenchon.

              La politique est la gestion de nos affaires communes. En ce moment, élire un président. Il y aura un président ou une présidente dimanche soir.
              Vouloir sa pureté hautaine et méprisante comme le font les mélechonistes est le renoncement à la politique. C’est de l’orgueil d’une grande vanité.
              J’essaie d’analyser comment il se fait qu’un groupe aussi important de Français se place dans ce logiciel de la fierté et du pavanage à la Tartarin et ce que fait à la politique, à la la gestion de nos affaires communes, le fait qu’il y ait ce grand nombre.

            • laertes laertes 5 mai 18:05

              @Orélien Péréol : avant d’écrire vous feriez mieux de parfaire votre français (si c’est votre langue maternelle !).
              Je vous cite : « Je n’écris pas parce que je souhaiterais un comportement ou un autre de Mélenchon. » .............euuuuuh relisez-vous et vous verrez que n’importe quel quidam a compris l’inverse.
              « La politique est la gestion de nos affaires communes » encore une idiotie ! Si c’était le cas Macron aurait accepté de supprimer la loi travail rejetée par beaucoup comme le lui demandait Mélenchon.... Où est la communauté ici ? Mais il ne l’a pas fait car ....................... il défend un projet qui n’est EN RIEN la gestion des affaires communes laquelle, que même un collégien comprendrait s’entend comme une communauté d’intérêts.
              « C’est de l’orgueil d’une grande vanité ». ............... !!!!... Ah, je comprends maintenant pourquoi votre discours a peu de sens.
               "J’essaie d’analyser comment il se fait qu’un groupe aussi important de Français se place dans ce logiciel de la fierté et du pavanage à la Tartarin et ce que fait à la politique, à la la gestion de nos affaires communes, le fait qu’il y ait ce grand nombre." :
              .. Vous yen a pas être fier comme un Tartarin de en pouvoir écrire le françois d’une manière aussi absurde.


            • Orélien Péréol Orélien Péréol 5 mai 18:21

              @laertes
              Les deux phrases dont vous vous moquez sont tout à fait correctes.


            • laertes laertes 5 mai 18:23

              @Orélien Péréol : oh combien ! (rire).


            • Orélien Péréol Orélien Péréol 5 mai 18:29

              @laertes
              Montrez en quoi elles sont incorrectes. SVP


            • laertes laertes 5 mai 18:38

              @Orélien Péréol : écoutez : inscrivez-vous à un cours de français et comme première séance je vous propose de soumettre à votre future enseignant(e) la question suivante : en quoi la phrase, par exemple :« c’est de l’orgueil d’une grande vanité » est du charabia ?
              Ne me remerciez-pas !


            • Orélien Péréol Orélien Péréol 5 mai 18:40

              @laertes
              Expliquez vous mieux. 


            • laertes laertes 5 mai 18:43

              @Orélien Péréol : rire ! je ne puis................


            • JP 6 mai 10:26

              @Orélien Péréol
              « Je n’écris pas parce que je souhaiterais un comportement ou un autre de Mélenchon. »
              ouais ,superbement bien tournée la phrase.
              Visiblement, nous ne sommes pas allés à la mêmes école primaire.
              Je n’arrive pas à comprendre comment des gens d’un niveau d’analyse aussi bas que le votre, puissent avoir l’outrecuidance de publier un tel « truc ».
              Et toujours avec autant de satisfaction d’eux-mêmes, à l’image de votre avatar ...
              mon pauvre ami, vous finiriez par me faire de la peine ....


            • Gorg Gorg 5 mai 11:51

              J’ai rarement lu un article aussi dénué de sens… A part insulter et vider sa bile sur la FI, je ne comprends absolument pas le but de l’auteur… Le plaisir de faire des phrases sans doute.. ? Un grand moment de solitude peut-être.. ? Aucun intérêt…

              Savez vous que vous pouvez vous épancher dans des associations mon vieux… ? Les alcooliques anonymes peut-être… ?

              A vider dans les poubelles d’AV…


              • Dom66 Dom66 5 mai 13:09

                @GorgSalut Gorg,

                Je dirais même plus article de merde de chez merde….

                Vive la FI, et vive JLM, il a réussi a me faire comprendre que la paix et l’amitié était plus important que le reste.


              • Orélien Péréol Orélien Péréol 5 mai 14:03

                @Gorg
                et Dom66

                Votre discours d’insultes est précisément ce que j’analyse comme étant l’ADN des mélenchonistes. Vous foncez tête baissée là dedans en ayant l’impression de vous opposer à moi.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès