• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Et si la campagne accouchait d’une souris Macron-Fillon (...)

Et si la campagne accouchait d’une souris Macron-Fillon ?

Alors qu’il semblait acquis que Marine Le Pen serait au second tour, et que Mélenchon pourrait s’inviter lui aussi au second tour, au point que l’affrontement des deux semblait une vraie hypothèse, les dernières tendances des sondages, aussi aléatoires soient-ils, font apparaître la possibilité d’un duel entre le premier ministre de Sarkozy et le ministre de l’économie de Hollande. Tout ça pour ça ?

 

Des alternatives qui ne se sont pas imposées
 
Certes, ce n’est qu’un sondage et on sait qu’ils ne sont pas sans limite. Mais avec 22% pour Macron et Le Pen, 21% pour Fillon et 18% pour Mélenchon, et si on prend en compte la dynamique de fin de campagne, avec la tendance à la baisse de Marine Le Pen et le léger rebond de François Fillon, dans les hypothèses de second tour, l’option d’un second tour Macron-Fillon devient plausible. Après les éliminations de Sarkozy et Juppé aux primaires des Républicains, le renoncement de Hollande et l’élimination de Valls, et alors qu’il semblait possible que les candidats du PS et de LR soient éliminés dès le premier tour, le renouvellement de notre vie politique pourrait finir dans une impasse complète !
 
Car un second tour Macron-Fillon représenterait une effarante continuité avec les dix dernières années. D’une part, celui qui sera resté cinq ans à Matignon sous Sarkozy. D’autre part, celui qui a été un des principaux conseillers de Hollande à l’Elysée, avant de devenir son ministre de l’économie. Un tel final, ce serait la perpétuation automatique des politiques qui ont été menées depuis dix ans, dont on ne peut pas dire qu’elles aient été un franc succès. Pire encore, ces deux candidats, plus adeptes des postures que de la réflexion, ont d’innombrables limites. Fillon, est autant disqualifié par les affaires que son programme économique fou et Macron a la consistance d’une bulle de savon.
 
Et si une telle issue en disait plus sur les alternatives présentes que sur les candidats de la continuité  ? Car après dix années désastreuses, où le nombre de chômeurs a augmenté de deux millions, où tant de promesses ont été déçues ou trahies, où les comportements individuels n’ont pas été à la hauteur de la fonction, il serait tout de même effarant que les Français préfèrent la continuité au changement. A moins que l’incarnation de ce changement ne pose de sérieux problèmes… Car si nous arrivions à une telle conclusion dimanche soir, et parce que nous pouvons y arriver, il faut se poser des questions sur les incarnations de l’alternative aujourd’hui en France, soit Mélenchon et Le Pen.
 
Après les élections de 2012, j’avais écrit que « pour gagner, l’alternative doit être centrale  », sans la moindre concession sur le fond (souveraineté, sortie de l’euro, protectionnisme, reprise de contrôle de la finance, lutte contre les inégalités). Aujourd’hui, nous avons l’inverse, à savoir des radicaux dans les marges de notre système politique, trop prudents et ambigus sur le sujet clé de l’Europe. Mélenchon nous ressort les vieilles lunes de la gauche, sur les institutions, l’Europe, le cannabis ou l’insécurité. Marine Le Pen n’est toujours pas à la hauteur de certaines de ses propositions, au point de ne même pas convaincre une partie de son électorat, pour qui elle n’est qu’une protestation démocratique.
 
Et si le fait que nous en soyons là à la veille du premier tour, malgré le discrédit des partis dits de gouvernement, et des incarnations de la continuité aussi mauvaises en disait plus long sur les alternatives qui se présentent à nous, et notamment les deux principales, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen. Ils parviennent à rendre possible un second tour entre les héritiers de Sarkozy et Hollande
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.19/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • devphil devphil 20 avril 09:54

    Résultat des présidentielles dimanche à 80 %

    J’aimerais bien un Mélenchon Le Pen , le reste c’est pas démocratique

    Philippe


    • Tall Tall 20 avril 10:04

      Et si le peuple avait finalement apprécié le quinquennat de Hollande ?

      Et si le djihadisme n’existait pas ?
      Et s’il n’y avait pas de chômage ?
      Et si ...
       

      • Olivier Perriet Olivier Perriet 20 avril 19:05

        @Tall

        le peuple n’a pas plus apprécié Hollande que ça, mais comme les alternatives ne le convainquent pas plus, qu’est-ce que vous voulez qu’il en pense le peuple ?

        Il est bien embêté smiley


      • Etbendidon 20 avril 10:26

        Tiens pour une fois que Leblé voit clair
        Ouais ce sera une souris
        Et qui sera le gros minet, Poutine ou Trump ?
        Et sa grosse minette mimine MERKEL
         smiley


        • troletbuse troletbuse 20 avril 12:01

          Avec un bon traficotage des résultats, ca pourrait arriver, non ?


          • zygzornifle zygzornifle 20 avril 13:13

            dans un cas comme dans l’autre c’est Merkel qui gouvernera la France.....


            • ppazer ppazer 20 avril 14:23

              @zygzornifle
              J’aurais plutôt dit Jean-Claude Juncker, l’homme garant de la protection des traités européens face à l’infamie de la démocratie.


            • jack mandon jack mandon 20 avril 13:47

              Des causes aux effets, soyons logiques et factuels. Échappons un instant aux idéologies politiques tarte à la crème empoisonnée et aux mensonges médiatiques dont on est abreuvés, voire même pilonnés.

              La géopolitique pour théâtre fondamental et sa puissance incontournable le « pouvoir de l’argent », ce que Marx nommait le Capital, et Jésus le monde économique de César, c’est à dire notre destinée terrestre commercialisable.

              Considérons une époque clé, les années 50, l’après guerre et le jeux politiques des deux super puissances américaine et soviétique qui se disputaient le monde de l’époque.

              Prenons maintenant un des acteurs principal français. Aujourd’hui érigé en icône par tous les acteurs politiques de toutes les sensibilités. Charles De Gaulle.

              De Gaulle fit preuve, pour ses admirateurs éclairés et ses farouches adversaires, d’une diabolique habileté. C’était un grand lecteur du « Prince »de Machiavel ». La France dut abandonner néanmoins l’Algérie, principalement sous la pression internationale, surtout américaine et soviétique à des niveaux divers. On ne peut rien contre le capital en marche. A cette époque nous connûmes tout et son contraire.

              Nos candidats à la présidentielle me semblent courageux, ils ne méritent pas autant d’opprobre, la politique ne se mesure pas à l’aune de la morale, mais de l’intelligence, de la stratégie, de l’expérience et bien d’autres considérations.

              Quant à l’accouchement d’une souris pronostiqué plus haut, il sera à la mesure de la maturité politique des français. Pour ma part, j’ai bien connu l’époque gaullienne, n’en déplaise à l’ambiance générale dans ce canard, je voterai pour François Fillon. Je priviligie le courage et les structures solides, ne fréquente pas la chienlit et cultive l’idéal dans le réel.




              • Alren Alren 20 avril 18:22

                @jack mandon

                De Gaulle a « abandonné » l’Algérie où l’armée française était victorieuse après l’opération « Jumelles », sous la pression des métropolitains qui ne voulaient plus que leurs fils aillent mourir là-bas dans une guerre d’attentats promettant d’être sans fin.
                Sans compter que cette guerre nous coûtait horriblement cher.


              • jack mandon jack mandon 21 avril 10:58

                @Alren


                Merci d’élever le débat, vous avez compris. Par mon intervention, en me référant au modèle politique de Charles De Gaulle qui apparaît dans toutes les mémoires y compris chez les détracteurs les plus excessifs, je voulais signifier cela  :« La politique ne se mesure pas à l’aune de la morale, mais de l’intelligence, de la stratégie, de l’expérience et bien d’autres considérations. » 
                Comme vous l’écrivez De Gaulle dut prendre de graves décisions qui ne furent pas sans conséquences. Une tragédie à multiple faces. A l’époque entre 1960 et 1962 j’accomplissais mon service militaire dans l’armée de l’air, entre Alger et Constantine comme météorologiste, j’avais choisi de ne pas combattre, par idéal, tout en servant autrement...pacifiquement.
                Mon intervention sur agoravox avait aussi un autre but, souligner l’hystérie collective et la naïveté de nombreux français manipulés par des médias dénaturés.

                Merci de votre intervention.



              • Trelawney Trelawney 20 avril 14:16

                Et d’après le dernier sondage Ipsos Sofres, 110% des français ont de nouveau confiance aux sondages smiley


                • Pere Plexe Pere Plexe 20 avril 18:18

                  @Trelawney
                  ...avec une marge d’erreur de 3%.

                  C’est scientifique !

                • ppazer ppazer 20 avril 14:21

                  Avec des « si », on mettrait Paris en bouteille.


                  • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 20 avril 14:34

                    Depuis quand les instituts de sondage donneraient-ils des résultats non biaisés ?
                     
                    Il est plus que douteux que Marine et Macron soient à égalité.
                     
                    Elle a dû être largement abaissée et lui largement remonté par des petites mains manipulatrices vu que c’est le candidat du système et donc le candidat des instituts de sondage.
                     
                    C’est quand même plus vendeur de mettre le produit en avant, non ?
                     
                    Donc, il me semble plus probable que, dimanche soir, Marine se retrouve face à Mélenchon ou, peut-être Fillon, ce qui serait déjà beaucoup moins intéressant.


                    • nenecologue nenecologue 20 avril 15:24

                      Le deuxieme tour ce sera asselineau- poutou !


                      • Une chose est sûr, cette campagne électorale + le matraquage organisé des médias font que les français deviennent hargneux, méchamment frustrés.

                        Ils ont le sentiment d’ être trahi.....Certaines générations expriment un dégoût vis à vis de la politique. Ils commencent à percevoir l’étendu de l’escroquerie à venir.....

                         Il est temps qu’Hollande et sa bande de ministres « faux-cul » déménagent ....
                         
                         

                        • JDCONSEIL 20 avril 17:35

                          Cher Laurent,

                          Vous qui d’habitude est si clair, je ne vous reconnaîs pas dans cet article. .

                          Finalement quelle est votre solution pour choisir le meilleur candidat pour la France ? 


                          • Pere Plexe Pere Plexe 20 avril 18:29

                            Le pire n’est jamais certain...

                            Mais ces deux là appliquent la devise shadok : « Plus ça rate, plus on a de chance que ça marche »

                            • BA 20 avril 18:57

                              Jeudi 20 avril 2017 :


                              Sondage du jour :


                              Macron : 24 % d’intentions de vote

                              Le Pen : 22,5 %

                              Fillon : 19,5 %

                              Mélenchon : 18,5 %

                              Hamon : 7 %

                              Dupont-Aignan : 4 %

                              Poutou : 1,5 %

                              Lassalle : 1,5 %

                              Asselineau : 1 %

                              Arthaud : 0,5 %

                              Cheminade : 0,5 %


                              http://www.parismatch.com/Actu/Politique/Sondage-presidentielle-Macron-creuse-l-ecart-1237664



                              • Olivier Perriet Olivier Perriet 20 avril 19:02

                                C’est simplement les deux qui ont le plus de chances d’être élu, depuis le début


                                • babelouest babelouest 21 avril 05:38

                                  @Olivier Perriet
                                  ce sont les deux pires choix... alors, c’est comme qui dirait bizarre d’affirmer cela, vous ne trouvez pas ?


                                • BA 20 avril 19:50

                                  Jeudi 20 avril 2017 :

                                  Sondage du jour :

                                  Macron : 24 % d’intentions de vote

                                  Le Pen : 22,5 %

                                  Fillon : 19,5 %

                                  Mélenchon : 18,5 %

                                  Hamon : 7 %

                                  Dupont-Aignan : 4 %

                                  Poutou : 1,5 %

                                  Lassalle : 1,5 %

                                  Asselineau : 1 %

                                  Arthaud : 0,5 %

                                  Cheminade : 0,5 %

                                  http://www.parismatch.com/Actu/Politique/Sondage-presidentielle-Macron-creuse-l-ecart-1237664


                                  • bonalors 21 avril 08:24

                                    Non, FIllon + Marine pas besoin d etre Analyste politique on peut les mettre au chomage, ils ne servent a rien, a part mentir
                                    Marine vainqueur, la seule combative et patriotique, les autres sont juste des opportunistes


                                    • bonalors 21 avril 08:32

                                      je reste surpris que sur ce site certains commentent encore les sondages, vous etes nes avec la derniere pluie ? ou vous votez en fonction des sondages pour etre sur de plaire a vos maitres ?
                                      Sucez sucez il en restera tjrs quelque chose, peut etre une goutte (pas de pluie)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès